Achat collectif de défibrillateurs dans le Territoire de Belfort

On croise de plus en plus, dans les lieux publics, des défibrillateurs, permettant de réagir en cas d’’arrêt cardio-respiratoire d’un individu. Des équipements connus sous le nom de défibrillateurs automatiques externes (DAE). Cet équipement analyse, pour l’utilisateur, la nécessité ou non de l’envoi d’un choc électrique afin de relancer le cœur. L’utilisation de cet équipement par une personne autre qu’un médecin est possible depuis 2007. Depuis le 21 décembre 2018, ces équipements sont même obligatoires dans les établissements recevant du public. Cet équipement reste cependant onéreux. Le service départemental d’incendie et de secours du Territoire de Belfort (SDIS 90) 90 « a émis l’opportunité́ de lancer un groupement de commande pour l’achat de défibrillateurs », note le conseil départemental dans un rapport soumis à l’assemblée départementale au mois de décembre. « L’acquisition de ce type d’équipement relativement onéreux permettra à notre collectivité́ d’obtenir des prix plus attractifs dû à l’effet de masse », note le conseil départemental. Les collectivités intéressées bénéficieront surtout de l’expertise des pompiers belfortains pour choisir le matériel idoine. Aujourd’hui, 60 entités – des communes, le syndicat mixte des transports en commun (SMTC), un regroupement pédagogique intercommunal et une communauté de communes – adhère à ce groupement de commandes. Ce marché prévoit la fourniture, la maintenance et la formation à l’utilisation de ce matériel au personnel départemental. Selon la fédération française de cardiologie, 40 000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque en France chaque année. Sans prise en charge immédiate, 92 % de ces arrêts cardiaques sont fatals. 7 fois sur 10, ces arrêts surviennent devant témoins, mais seulement 40 % de ceux-ci font les gestes de premier secours. « Le taux de survie à un arrêt cardiaque en France est au maximum de 8 %, rappelle la fédération française de cardiologie. Il est 4 à 5 fois plus élevé dans les pays où les lieux publics sont équipés en défibrillateurs automatisés externes et où la population est formée aux gestes qui sauvent. Depuis 2007, un décret autorise enfin tout citoyen à utiliser un défibrillateur automatique externe. »

Ceci vous intéressera aussi
Territoire de Belfort : le risque de rupture d’alimentation en eau potable est sérieux 

Lors d’une conférence de presse mercredi 10 août, le préfet du Territoire de Belfort, Raphaël Sodini est revenu sur les Lire l'article

L’histoire entremêlée du Jura suisse et de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard

Depuis le Moyen Age, l'Aire Urbaine et son voisin suisse possèdent une histoire commune. Cette proximité s'est renforcée depuis la Lire l'article

Covid-19 : plus de passe sanitaire demandé à l’entrée de l’hôpital Nord Franche-Comté

L’hôpital Nord Franche-Comté lève le filtrage lié au passe sanitaire à l’entrée de ses établissements, dès le lundi 1er août, Lire l'article

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Défilement vers le haut