Achat collectif de défibrillateurs dans le Territoire de Belfort

On croise de plus en plus, dans les lieux publics, des défibrillateurs, permettant de réagir en cas d’’arrêt cardio-respiratoire d’un individu. Des équipements connus sous le nom de défibrillateurs automatiques externes (DAE). Cet équipement analyse, pour l’utilisateur, la nécessité ou non de l’envoi d’un choc électrique afin de relancer le cœur. L’utilisation de cet équipement par une personne autre qu’un médecin est possible depuis 2007. Depuis le 21 décembre 2018, ces équipements sont même obligatoires dans les établissements recevant du public. Cet équipement reste cependant onéreux. Le service départemental d’incendie et de secours du Territoire de Belfort (SDIS 90) 90 « a émis l’opportunité́ de lancer un groupement de commande pour l’achat de défibrillateurs », note le conseil départemental dans un rapport soumis à l’assemblée départementale au mois de décembre. « L’acquisition de ce type d’équipement relativement onéreux permettra à notre collectivité́ d’obtenir des prix plus attractifs dû à l’effet de masse », note le conseil départemental. Les collectivités intéressées bénéficieront surtout de l’expertise des pompiers belfortains pour choisir le matériel idoine. Aujourd’hui, 60 entités – des communes, le syndicat mixte des transports en commun (SMTC), un regroupement pédagogique intercommunal et une communauté de communes – adhère à ce groupement de commandes. Ce marché prévoit la fourniture, la maintenance et la formation à l’utilisation de ce matériel au personnel départemental. Selon la fédération française de cardiologie, 40 000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque en France chaque année. Sans prise en charge immédiate, 92 % de ces arrêts cardiaques sont fatals. 7 fois sur 10, ces arrêts surviennent devant témoins, mais seulement 40 % de ceux-ci font les gestes de premier secours. « Le taux de survie à un arrêt cardiaque en France est au maximum de 8 %, rappelle la fédération française de cardiologie. Il est 4 à 5 fois plus élevé dans les pays où les lieux publics sont équipés en défibrillateurs automatisés externes et où la population est formée aux gestes qui sauvent. Depuis 2007, un décret autorise enfin tout citoyen à utiliser un défibrillateur automatique externe. »

Ceci vous intéressera aussi
La plateforme emploi90.fr poursuit sa montée en puissance
Le conseil départemental a lancé la plateforme de recherche d'emplois emplois.90fr.

Le 30 juin, le conseil départemental du Territoire de Belfort lance la plateforme dédiée à l’emploi, emplois90.fr. C’est un outil Lire l'article

Les demandes du fonds de solidarité pour octobre ouvertes
Les demandes du fonds de solidarité pour octobre ouvertes

Depuis le 20 octobre, les entreprises peuvent accéder au formulaire de demande d’aides au titre du fonds de solidarité, à Lire l'article

General Electric : « Tourner la page à Belfort », dit Christophe Grudler
Christophe Grudler salue le plan de soutien à l’aéronautique

Christophe Grudler, député européen MoDem. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, dans Lire l'article

General Electric : le PCF demande « un moratoire » sur tous les plans sociaux
Le parti communiste français du Territoire de Belfort réagit aux annonces de nouveaux plans chez GE

Le Parti communiste réclame de reprendre la main sur la filière énergie française. | ©DR L’entité Steam « abrite la fabrication Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut