21 propositions des chefs d’entreprises pour le Grand débat national

« Les chefs d’entreprise se sont saisis avec intérêt des questions proposées au Grand Débat National », constate, avec fierté, Pierre Goguet, président de CCI France, dans un communiqué diffusé par l’ensemble des chambres de commerce et de l’industrie du territoire. 87 CCI ont été mobilisées à l’occasion de ce grand débat. 96 débats ont été organisés, regroupant 5 000 participants annonce fièrement le communiqué de presse. 2 000 propositions ont été recueillies en ligne (49 % concernent la fiscalité ; 30 %, l’organisation de l’État et des services publics ; et 21 %, la transition écologique).

Les chefs d’entreprise ont formulé 21 propositions prioritaires, qui ne sont pas celles des CCI prévient le président. Ils demandent par exemple de ne pas taxer les bénéfices réinvestis dans les entreprises ou d’évaluer l’acceptabilité économique et sociale en amont de l’adoption de nouvelles mesures fiscale, « dans le but de renforcer le consentement à l’impôt et la démocratie fiscale ». En termes d’organisation, ils demandent de créer une « passerelle numérique » entre les administrations (notamment URSSAF et Pôle Emploi) pour un traitement plus rapide et efficace des dossiers. Clairement, les chefs d’entreprise ont manifesté leur intérêt de participer aux prises de décision de l’action publique. En termes de transition écologique, ils demandent de simplifier les dossiers de demandes de financement liés à la transition écologique pour les TPE-PME, de mieux organiser le recyclage des déchets par filière, d’inciter à la consommation de produits disposant d’une empreinte carbone conforme aux standards de l’UE en augmentant les taxes sur les produits internationaux importés en Europe ne respectant pas ces standards et de créer une taxation sur le dernier kilomètre pour la livraison de biens achetés en ligne, sauf si le bien est retiré dans un commerce de proximité.

Selon le président de CCI France, ces propositions « s’inscrivent davantage dans un changement de pratiques et de culture que dans une simple logique comptable budgétivore ».

Ceci vous intéressera aussi
EDF : les députés approuvent les crédits de la renationalisation

En réclamant un débat plus large sur l'avenir énergétique du pays, l'Assemblée nationale a soutenu mardi le financement par l'État Lire l'article

Le Gouvernement veut proposer une voiture électrique à 100 euros par mois

Une voiture électrique à 100 euros par mois pour les Français les plus modestes : cette mesure promise par le gouvernement Lire l'article

La renationalisation d’EDF n’est « pas exclue », selon Agnès Pannier-Runacher
La renationalisation d'EDF est une piste envisagée par l'exécutif.

Une renationalisation d'EDF pour lui permettre de construire de nouveaux réacteurs nucléaires n'est pas encore décidée, mais elle "n'est pas Lire l'article

TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moins d’énergie

Les dirigeants des trois énergéticiens français TotalEnergies, EDF et Engie appellent ensemble dimanche les Français à réduire "immédiatement" leur consommation Lire l'article

Défilement vers le haut