19 millions d’euros de travaux sur la ligne Paris-Est – Mulhouse

À partir du 9 mars, des travaux de modernisation de la voie et d’enfouissement de câbles électriques interviennent sur la ligne Paris-Mulhouse, entre Lure et Culmont-Chalindrey. Ils termineront en 2022. 19 millions d’euros seront investis dès 2020 sur cette lignes. On va notamment enfouir une partie des 74 km de câbles présents le long de la voie entre Vesoul et Culmont-Chalindrey et renouveler les principaux composants de la voie ferrée : traverses, ballast et rails. « Les travaux de modernisation de la voie qui représentent 9 millions d’euros et l’enfouissement de câbles d’un montant de 10 millions d’euros, sont tous deux financés à 100% par SNCF Réseau », détaille l’entreprise publique. L’enfouissement des câbles a commencé sur cette voie en mai 2018. 31 km ont été faits entre Lure et Belfort entre mai 2018 et avril 2019. 30 km ont été enfouis entre Lure et Vesoul entre juillet 2019 et juillet 2020. Et donc 74 km entre Vesoul et Culmont-Chalindrey, d’ici mars 2022. « Le chantier consiste à mettre en place des caniveaux pour dérouler des câbles électriques le long de la voie ferrée. La seconde phase prévoit la dépose complète des câbles aériens, des poteaux et de leurs fondations en béton, tout en veillant à maintenir la stabilité́ de la voie et des talus ferroviaires », précise SNCF Réseau dans son communiqué.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

L’ARS constate une reprise de l’épidémie de covid en Bourgogne-Franche-Comté
Les gestes-barrière et, en complément, le port du masque, doivent ralentir la propagation du virus.

Les gestes-barrières redeviennent d'actualité et sont fortement conseillés.| © Archives LeTrois L'ARS (agence régionale de santé) indique dans son communiqué Lire l’article

Belfort: le centre de dépistage du covid à nouveau dans les anciens locaux de la chambre de métiers
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre belfortain de dépistage du covid revient dans les anciens locaux e la chambre des métiers dès ce samedi Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal