Le Trois –

[Tribune] Les leçons d’un désastre sidérant après l’incendie chez OVH

Baies de serveurs informatiques, dans un datacenter.

L’hébergeur du Trois, la société Simifa, revient dans une tribune sur la crise consécutive à l’incendie dans un serveur de chez OVHcloud à Strasbourg, au mois de mars.

Tribune écrite par William GOUTFREIND, Gérant SARL SIMIFA, hébergeur du Trois.

“Ce mercredi 10 mars 2021, à 00h47, un incendie s’est déclaré dans une salle d’un de nos 4 datacentres strasbourgeois, SBG2. Nous précisons que le site ne fait pas l’objet d’une classification seveso. Les pompiers sont immédiatement intervenus sur site afin de protéger les équipes et limiter la progression de l’incendie. Ils ont ainsi procédé à l’isolation complète du site et de son périmètre dès 2h54. À 4h09, le feu a détruit SBG2 et continuait de présenter des risques pour les datacentres voisins jusqu’à ce que les pompiers prennent le contrôle complet de l’incendie. Depuis 5h30, le site est inaccessible à nos équipes pour des raisons évidentes de sécurité, sous le pilotage de la préfecture. L’incendie est désormais circonscrit.”

Communication officielle d’OVH – le 10/03/2021 à 13h31.

OVH est une grande entreprise, un “géant” du numérique européen, fleuron technologique français aux diverses ramifications dans l’univers de la télécommunication. Tout cela force le respect, tant est si bien que cette entreprise a choisi de rester sur le sol français, en jouant le jeu de la fiscalité française et des règles sociales particulièrement contraignantes dans notre pays.

Par l’intermédiaire de son directeur de la Sécurité de l’Information, Julien Levrard, OVH annonce l’obtention de la certification ISO/CEI 27001 le 14/03/2019 sur les serveurs dédiés. Cette certification permet de valider les procédures d’OVH pour gérer les différents risques sur les serveurs, ainsi que les opérations d’informations internes et externes liées à la survenance de ces risques. L’incendie du mercredi 10 mars prouve que la certification n’a pas été utile, et même remet en question la valeur de ces audits de sécurité, ne serait-ce finalement que de la poudre aux yeux? L’enquête en cours déterminera les causes d’un tel désastre, mais l’entreprise OVH constate déjà les lourds effets de la catastrophe, alors qu’elle souhaitait entrer en bourse depuis le 09 Mars dernier.

Nous avons dépassé un moins après ce malheureux événement, et pour OVH le combat visiblement continue. Des clients n’obtiennent toujours pas satisfaction suite à cet incendie, et d’autres pannes contraignantes surviennent encore, entamant un peu plus encore la réputation, et l’énergie, du mastodonte Made-in-France.

Comme je l’imagine beaucoup de mes confrères du monde de l’informatique, j’ai été interrogé par des clients à propos de cet événement. La question la plus intéressante à mes yeux est sans doute la suivante : “pourquoi OVH n’a-t-il pas fait des sauvegardes des données des serveurs? Ainsi, on aurait pu éviter de perdre des données”. Et ma réponse est double : ce n’est pas dans le contrat, et ce ne serait pas économiquement faisable pour OVH vus les prix pratiqués par celui-ci.

"Le principe majeur de l'hébergement dans un datacenter doit être rappelé : ceux qui décident d'héberger des données dans un datacenter restent responsables de leurs données et de leur sécurité"

Le principe majeur de l’hébergement dans un datacenter doit être rappelé : ceux qui décident d’héberger des données dans un datacenter restent responsables de leurs données et de leur sécurité. Principe de bon sens, les données doivent aussi être aussi sauvegardées ailleurs, au cas où l’impensable survienne. Alors le pauvre jeune qui publie son jeu en ligne, et qui n’a fait de sauvegarde nulle part ailleurs, doit être pleinement responsable de ce qui lui arrive, à savoir la perte de l’ensemble de ces données. C’est regrettable, et je le déplore, mais OVH ne doit pas être tenu responsable de la perte des données, à moins d’avoir menti sur les contrats, et/ou d’avoir activement contribué à la perte de celles-ci.

Pour les autres, ceux qui ont pensé à la sauvegarde, la seule perturbation est limitée au temps de rétablissement des services, sur un autre serveur, ailleurs.

Que cela ait, ou non, eu une incidence sur nos activités, que cela nous serve à tous de bonne leçon !

Pour finir, je ne dis pas qu’OVH n’est responsable de rien – que l’on me préserve de cette accusation – mais concentrons-nous sur la mise en œuvre des moyens envisagés par OVH pour rétablir leurs services et récupérer leur clientèle. Il y a là aussi de bonnes leçons à tirer à l’avenir.

Je souhaite bon courage à OVH et j’espère sincèrement que cela ne sonnera pas la fin de leur belle aventure.

Nos derniers articles

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Valdoie : les vacances scolaires n’arrêtent pas la mobilisation contre les fermetures de classe

Valdoie. Mais aussi les deux Auxelles en fin de journée… Mercredi 21 février, deux communes se sont à nouveau mobilisées pour protester contre les fermetures de classes potentielles annoncées par la direction académiques des services de l'Éducation nationale.

Galeries Lafayette: soutien majeur pour la sauvegarde des 26 magasins, décision le 20 mars

C'est une étape majeure pour la sauvegarde des 26 magasins Galeries Lafayette détenus par Michel Ohayon en province: leur principal créancier a validé mercredi le plan de continuation d'activité, en attendant la décision du tribunal de commerce de Bordeaux, mise en délibéré au 20 mars.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal