Le Trois –

PUB

Sursis pour la fonderie MBF de Saint-Claude, la région prête à monter au capital

200 anciens salariés de MBF Aluminium de Saint-Claude, dans le Jura, vont aux Prud'hommes.
La Fonderie MBF Aluminium à Saint-Claude

Le tribunal de commerce de Dijon a accordé un délai supplémentaire aux candidats à la reprise de la fonderie MBF Aluminium de Saint-Claude (Jura), menacée de fermeture, a-t-on appris mardi auprès des représentants des salariés.

(AFP)

Le tribunal de commerce de Dijon a accordé un délai supplémentaire aux candidats à la reprise de la fonderie MBF Aluminium de Saint-Claude (Jura), menacée de fermeture, a-t-on appris mardi auprès des représentants des salariés.

En parallèle, la région s’est dite prête à monter au capital de l’entreprise pour favoriser une nouvelle proposition de reprise, après presque deux mois de mobilisation des salariés qui, la semaine dernière, ont menacé de faire sauter leur usine faute de solution. “Le dossier va être rouvert jusqu’au 9 juin et de nouveaux repreneurs vont pouvoir prétendre acquérir MBF”, a indiqué à la sortie de l’audience à huis clos Koray Sukran, délégué syndical Sud.

L’unique offre du très discret entrepreneur Michaël Azoulay, qui proposait de conserver 229 salariés, avec une réduction de postes limitée à 42, n’a pas été officiellement écartée, d’après l’avocat du CSE Georges Meyer. Jusqu’à lundi, M. Azoulay indiquait ne disposer que de la moitié des fonds exigés pour la reprise (1 million d’euros) mais “il a pu montrer à l’audience qu’il avait le soutien de banques régionales”, a rapporté Nail Yalcin, délégué CGT. “Le dossier a été porté à haut niveau, tout le monde est au courant, la seule chose qui manque c’est une volonté de Renault et de l’État de soutenir cette offre-là”, a-t-il ajouté.

Les groupes automobiles Renault et Stellantis (ex-PSA) sont les deux principaux clients de la fonderie, premier employeur privé du bassin d’emploi sinistré du sud du Jura. Dans un courrier obtenu par l’AFP avant l’audience, Marie-Guite Dufay, présidente PS sortante de Bourgogne-Franche-Comté, a écrit mardi matin qu’elle souhaitait “ouvrir une ultime voie afin de permettre la continuité d’activité”, à travers un montage public-privé, en demandant l’accompagnement de l’État “pour constituer un pool d’investisseurs”. Mme Dufay, candidate à un nouveau mandat en juin, affirme que la collectivité pourrait monter au capital de l’entreprise à hauteur de 33 %, conduisant à une participation de la région qu’elle estime entre 300 000 et 600 000 euros.

La Région prête à monter au capital

Après avoir reçu l’intersyndicale, la socialiste a affirmé avoir appris de Bercy que “l’Etat ne suivrait pas M. Azoulay”, évoquant un “passif fiscal” de l’entrepreneur et le refus de Renault de travailler avec lui. “L’Elysée a donné son aval pour que l’on demande une période d’observation supplémentaire au tribunal et, pendant ce temps, l’Etat débloquera le chômage partiel pour les salaires”, a-t-elle précisé, réclamant “une relation constructive avec les constructeurs”. “Les cartes sont rebattues, un nouveau sursis est donné. On espère que M. Azoulay parviendra, d’ici à l’audience, à reconquérir la confiance de l’Etat et qu’un plan B monté par la région émergera”, a réagi Me Meyer.

Plusieurs dizaines de salariés avaient fait le déplacement mardi devant la cité judiciaire de Dijon où ils ont déposé des carters de moteurs et les éléments de boîtes de vitesse qu’ils produisent. La semaine dernière, quatre représentants syndicaux avaient observé une grève de la faim de plusieurs jours et des employés ont placé des bouteilles de gaz et d’azote dans les murs de la fonderie, menaçant de la faire sauter faute de solution de reprise. Le tribunal de commerce examinera les offres le 15 juin.

Nos derniers articles

Michel Zumkeller dézingue Didier Vallverdu et revient en politique

L’ancien député Michel Zumkeller se positionne dans la campagne aux élections législatives anticipées, dans son ancienne circonscription. Il appelle à ne pas voter pour Didier Vallverdu. Et annonce qu’il lance un nouveau parti, qui sera présenté à la rentrée, afin de préparer les prochaines échéances électorales.

Nord Franche-Comté : l’inquiétude face à la pénurie de surveillants de baignade

La communauté de communes du Sud Territoire a poussé un cri d'alarme le 29 avril 2024. Elle dénonce un manque de maîtres-nageurs sauveteurs et de surveillants de baignade dans le territoire. Dans le nord Franche-Comté, ce n’est pas la seule zone à faire face à cette problématique.

En campagne, Florian Chauche dénonce « un racisme décomplexé »

Une plainte a été déposée par l’un des militants tractant pour Florian Chauche, le député sortant du Territoire de Belfort. Un climat hostile lors de cette campagne est décrié par les militants.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts