Le Trois –

Stellantis veut regrouper 8 200 salariés à Poissy

Poissy Stellantis

Stellantis compte regrouper ses activités tertiaires et de recherche sur un seul site en région parisienne, avec à la clef le déménagement de 10.000 salariés dont une majorité à Poissy (Yvelines), selon un projet présenté mercredi lors d’un conseil social et économique central (CSEC).   

(AFP)

Stellantis compte regrouper ses activités tertiaires et de recherche sur un seul site en région parisienne, avec à la clef le déménagement de 10.000 salariés dont une majorité à Poissy (Yvelines), selon un projet présenté mercredi lors d’un conseil social et économique central (CSEC).   

 Le constructeur automobile vise à “favoriser les synergies et l’efficience de (ses) sites” tout en réduisant son “empreinte immobilière”, a expliqué un porte-parole du groupe. L’objectif est de rassembler à Poissy, près de Saint-Germain-en-Laye, hub automobile, la majorité des activités tertiaire et recherche et développement qui jusqu’ici se partageaient avec le site de Vélizy, situé à une trentaine de kilomètres plus au sud.   “On a déjà vidé et on va fermer Trappes” où se situait le siège France de Fiat-Chrysler (FCA) avant la fusion avec PSA et la création de Stellantis, a souligné le porte-parole. Ensuite, l’immense majorité des salariés de Vélizy vont être transférés à Poissy à l’horizon 2024, où Stellantis a pour ambition de créer un “green campus”. Ne resteront à Vélizy que les activités d’avant-projet, le style des marques Peugeot et Citroën, et Stellantis Motorsport, c’est à dire les activités de sport automobile du groupe qui jusqu’ici étaient à Satory, près de Versailles. “Pour nous, c’est un projet purement financier”, a dénoncé Sébastien Vidoli, responsable de la section CFDT de Vélizy.

“Pour certains salariés, il pourrait y avoir jusqu’à 600 euros de surcoût de transport par an”, s’inquiète Jean-Pierre Mercier, délégué syndical central CGT. Stellantis compte sur les ventes de ses surfaces à Vélizy, Satory ou Trappes pour financer ce projet “qui s’inscrit dans un contexte de mutation sans précédent”, selon le groupe. Dès le début 2023, 2.800 salariés de Vélizy seront amenés à déménager sur le site de Poissy, qui rassemblera 8.200 collaborateurs d’ici deux ans. Mais les bâtiments construits au bord de la Seine ne seront conçus que pour accueillir 3.400 salariés en raison du recours massif au télétravail.    Chez Stellantis, “les gens passent environ une journée et demie par semaine sur leur lieu de travail”, précise un porte-parole.    Avec ce projet, le constructeur souhaite mettre en avant “une vitrine du travail selon Stellantis entre maison et entreprise” avec “30% d’espaces communs” et des “zones de travail à taille humaine”.  “Il va y avoir un investissement de pas loin de 300 millions d’euros donc c’est plutôt rassurant pour l’avenir de la R&D en France”, a salué Franck Don, délégué syndical central CFTC dont le syndicat est favorable au projet.  

Nos derniers articles

Les défis de la psychiatrie dans le nord Franche-Comté

Prise en charge, manque de personnels, défi démographique… Lors d’une conférence de presse, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté (AHBFC), structure privée à but non lucratif, a brossé le portrait des défis de la psychiatrie des 5 prochaines années.

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts