Le Trois –

PUB

S’appuyer sur la ligne Belfort-Bienne pour développer le tourisme transfrontalier

La page d'accueil du site de l'étang des Forges de Belfort, point de départ de l'itinéraire à vélo.
La page d'accueil du site de l'étang des Forges de Belfort, point de départ de l'itinéraire à vélo.

Une association franco-suisse, Bien Bel Itinéraire, a été lancée pour promouvoir un tourisme vert transfrontalier. Plusieurs structures touristiques terrifortaines et suisses y prennent part. Leur premier circuit touristique à vélo avec retour.

(AFP)

Une association franco-suisse, Bien Bel Itinéraire, a été lancée pour promouvoir un tourisme vert transfrontalier. Plusieurs structures touristiques terrifortaines et suisses y prennent part. Leur premier circuit touristique à vélo avec retour.

Son but est « de promouvoir un tourisme doux et transfrontalier, respectueux de l’environnement, des gens et du patrimoine » : l’association Bien Bel Itinéraire, en référence à la ligne Bienne – Belfort, a été présentée à la presse franco-suisse fin mars. Le dernier confinement est venu contrarier le lancement de sa première offre, mais l’amélioration de la situation sanitaire et les beaux jours relancent l’idée.
Elle regroupe des structures touristiques de part et d’autre de la frontière; leurs responsables veulent s’appuyer sur la ligne de chemin de fer Belfort-Bienne pour proposer de nouveaux circuits touristiques, mais aussi sur le réseau de pistes cyclables qui se croisent et s’interconnectent dans le secteur.
Les fondateurs côté français sont Philippe Heitmann (camping de l’Étang des Forges, à Belfort) et Patrick Dupuis, (Gîte du Moulin Marion, à Courtelevant) ; côté suisse : Gabriel Schenk (la Ferme du Bonheur, à Porrentruy), Vincent Chapuis (chambres d’hôtes et appartement de vacances VINITA à Boncourt), Martial Lachat (gîte rural de Courcelon).
Chacun de leurs établissements constitue une étape d’un voyage à vélo qui chemine de Belfort à Bienne et permet de découvrir la vieille ville et le Lion de Belfort, le moulin de Courtelevant, le musée du fruit et de la distillation de Porrentruy, la cité médiévale de Saint-Ursanne, etc. Un circuit de 6 jours, avec des variantes selon le niveau sportif des vacanciers. Le retour se fait en train, de Bienne à Belfort (l’itinéraire peut bien sûr se faire en sens inverse).

Intertitre

La commercialisation de ce séjour est assurée par l’agence de voyage « La bicyclette verte », spécialisée dans les voyages à vélo.
Philippe Heitmann, responsable du camping de l’étang des Forges, est en grande partie la cheville ouvrière de ce projet. Il espère maintenant convaincre des financeurs et trouver des aides financières (Région, fonds Feder, collectivités locales, ou encore l’association Interlignes, chargée de promouvoir la ligne Belfort-Bienne) pour développer le site internet de l’association, promouvoir ce produit touristique et lancer d’autres itinéraires. « Ce n’est que la première pierre », explique Philippe Heitmann. Il imagine bien d’autres trajets à vélo qui séduiraient les adeptes d’un tourisme vert et tranquille. Par exemple, des extensions en direction de Bâle au nord et d’Yverdon, au sud. Autre idée : développer des séjours sur l’axe Belfort -Besançon, en s’appuyant sur la piste cyclable EuroVélo 6.

Nos derniers articles

Montbéliard : au coeur des derniers réglages du prototype Sbarro

L’école Sbarro de Montbéliard a dévoilé son second prototype de l’année samedi 22 juin. Elle rend hommage aux 25 ans de l’université de technologie Belfort-Montbéliard. Et au 15 ans de l’intégration de la formation Sbarro à l'université. La veille, tout n’était pas encore prêt. Reportage au cœur de l’atelier.

Retrouvez les lieux de baignade dans le nord Franche-Comté

Alors que la saison estivale vient d’ouvrir, Le Trois vous propose une carte interactive pour repérer tous les lieux de baignade dans le nord Franche-Comté (piscines, sites naturels et surveillés de baignade).

Stellantis : l’équipe informatique de Bessoncourt inquiète de son transfert vers Sochaux

Les employés de l'équipe informatique du site Stellantis de Bessoncourt se sont rassemblés ce jeudi 20 juin. Au 1er janvier 2025, ils devront déménager à Sochaux. Un transfert qui inquiète les employés, quant à l’avenir du service informatique, au cœur d’une importante restructuration.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts