Le Trois –

“Pas de projet de fermeture de magasin” Galeries Lafayette rassure la direction

La direction du groupe HPB assure ne pas vouloir fermer de magasins Galeries Lafayette. | ©Le Trois ​
"Il n'y a pas de projet de fermeture de magasin" Galeries Lafayette, a assuré vendredi à l'AFP un porte-parole de Hermione People & Brands (HPB), la maison mère de la grosse vingtaine de magasins détenus par l'homme d'affaires bordelais Michel Ohayon.

Avec l’AFP

“Il n’y a pas, sur les magasins affiliés Galeries Lafayette relevant d’Hermione Retail, de projet de fermeture de magasin, ni acté, ni en réflexion”, a assuré ce porte-parole au lendemain d’un appel au débrayage émanant d’un des syndicats du groupe (lire notre article).

Les représentants des 750 salariés d’Hermione Retail, la société regroupant les Galeries Lafayette propriétés de Michel Ohayon, avaient exercé un droit d’alerte économique en décembre afin d’obtenir des informations sur la situation d’HPB. “Un mois après le lancement de cette procédure, la direction refuse de communiquer les documents” demandés par un expert indépendant, ont dénoncé jeudi les représentants du personnel, se disant “déterminés et mobilisés pour obtenir la transparence sur la situation réelle de l’entreprise”.

Pour marquer le coup, la CFDT, premier syndicat au sein du groupe Hermione Retail, a appelé ses salariés à débrayer mardi 14 février, notamment à Belfort. Appelant à ne “pas tout confondre” entre la situation des différentes enseignes de HPB, le porte-parole de la société mère a dit que des “inquiétudes peuvent être suscitées par la répétition d’articles sur les mêmes sujets”, mais que de là à en faire “une question de manque de clarté ou de transparence, il y a un pas qui est franchi, qui ne devrait pas l’être”. “Dans l’ensemble, les performances commerciales de Hermione Retail sont bonnes”, a-t-il encore assuré, et le groupe n’est “pas loin d’avoir retrouvé ses performances d’avant 2019“. Les documents demandés sont “en cours de transmission”, a-t-il affirmé.

Si besoin, la Ville pourrait préempter

Hermione Retail détient une grosse vingtaine de magasins Galeries Lafayette, situés à Agen, Amiens, Angoulême, Bayonne, Beauvais, Belfort, Besançon, Caen, Cannes, Chalon-sur-Saône, Chambéry, Dax, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Libourne, Lorient, Montauban, Niort, Rouen, Saintes, Tarbes et Toulon, acquis en 2018 par Michel Ohayon. Au total en France, 19 Galeries Lafayette sont détenues en propre par le groupe du même nom, et 38 sont exploités en affiliation.

Plusieurs enseignes propriété de Michel Ohayon se sont retrouvées en pleine tourmente ces dernières semaines : Camaieu, dont la liquidation en septembre a laissé plus de 2 000 salariés sur le carreau, le distributeur d’articles de sport Go Sport, placé en redressement judiciaire, ou encore Gap France, chez qui les salariés ont également lancé un droit d’alerte.

Damien Meslot, maire Les Républicains (LR) de Belfort, va recevoir les représentants du personnel du magasin de Belfort le 17 février, comme l’a précisé L’Est Républicain. « La Ville est prête à reprendre les locaux des anciennes Nouvelles galeries, soit en exerçant son droit de préemption, soit par une acquisition classique, dans l’alternative où l’enseigne ferait l’objet d’une liquidation judiciaire », a-t-il déclaré au quotidien régional ce jeudi, ne souhaitant pas perdre une locomotive commerciale du centre-ville

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal