Le Trois –

PUB

Masque : des salariés de Téléperformance dénoncent des conditions de travail difficiles

Débrayage d'une trentaine de salariés de Téléperformance à belfort, face aux conditions de travail liées au port du masque.

Une trentaine de salariés du site belfortain de Téléperformance a débrayé, ce mercredi après-midi. Un mouvement motivé par les conditions de travail plus difficiles qu’implique le port du masque en étant au téléphone toute la journée et pour soutenir un salarié, convoqué pour un entretien préalable de licenciement, selon le syndicat Sud.

 

Une trentaine de salariés du site belfortain de Téléperformance a débrayé, ce mercredi après-midi. Un mouvement motivé par les conditions de travail plus difficiles qu’implique le port du masque en étant au téléphone toute la journée, et pour soutenir un salarié, convoqué pour un entretien préalable de licenciement, selon le syndicat Sud.Mis à jour le 4 janvier 2021, à 7h45.

« Depuis ce matin, les conseillers se plaignent de ne pas réussir à bien respirer en appel du fait du port obligatoire du masque. » Cette phrase est issue d’un mail envoyé par un délégué syndical Sud, à la direction belfortaine de Téléperformance, ce mardi 1er septembre. Dans un second courriel, il glisse le mot que l’on entend le plus sur le plateau : « J’étouffe. » Les conseillers peuvent travailler près de 9 heures en portant le masque, selon le syndicat Sud. À cela s’ajoute des problèmes liés « à une communication brouillée » avec le client. Et le besoin de forcer beaucoup plus pour être audible. « On tire sur les cordes vocales », image un délégué syndical qui souhaite conserver l’anonymat. « Absolument rien n’est mis en œuvre par l’employeur pour diminuer ce risque professionnel », regrette ce même délégué syndical dans sa missive.

Pauses supplémentaires

Face à cette situation, une trentaine de salariés a débrayé ce mercredi, à 15 h, devant le site de Téléperformance de Belfort. Le syndicat ne remet pas en cause l’importance du port du masque. Par contre, il regrette que le leader des plateformes téléphoniques n’accompagnent pas mieux ses salariés. « Teleperformance se refuse à toutes dérogations au port du masque alors que cela est légalement possible dans les open space, en installant des plexiglas entre les positions et en procurant une visière », peste le syndicat dans un communiqué de presse.

Et de citer le protocole sanitaire publié par le Gouvernement, le 31 août : « Pour un département avec un taux d’incidence entre 11 et 50 pour 100 000 [niveau 2 du présent tableau], l’entreprise pourra définir une organisation où il est possible d’enlever le masque de façon ponctuelle au cours de la journée et dans certaines situations particulières de travail. Elle devra respecter les critères 1, 2, 3, 4 5 et 7. » Le Territoire de Belfort enregistre, au 29 août, un taux d’incidence de 24,3 %. « Ce taux représente le nombre de nouveaux cas de COVID-19 diagnostiqués par une PCR SARS-CoV-2 survenus sur les 7 derniers jours dont les données sont consolidées (J-9 à J-3), rapportés au nombre d’habitants de chaque département », explique Santé Publique France.

Le syndicat regrette que cette situation n’ait pas été anticipée par l’employeur. Il réclame également des pauses supplémentaires, « pour que l’on puisse respirer un peu », mais surtout que « l’on cesse la pression sur les indicateurs », insiste le délégué syndical.

Soutien d’un salarié

Ce sujet s’est aussi cristallisé car un salarié a été convoqué pour un entretien préalable de licenciement, à 14 h, « pour avoir dénoncé les conditions de travail en télétravail sur LIDL », estime le syndicat Sud. Le salarié est un ancien délégué syndical. « On lui reproche d’utiliser son propre écran d’ordinateur, plus grand, mais aussi d’avoir trop de pannes informatiques et un manque de productivité », s’étonne un délégué syndical, joint par téléphone. « On lui fait payer la mauvaise organisation pendant le confinement », estime le délégué syndical.

Sollicitée, la direction belfortaine de Teleperformance n’est, pour l’instant, pas revenue vers nous. L’entreprise assurant la communication du groupe Teleperformance a également été sollicitée en fin d’après-midi. Elle n’a pas encore répondu à notre sollicitation.

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : plus de deux mois de chômage pour les salariés

La CGT alerte. Peugeot Motocycles, à Mandeure, annonce plusieurs semaines d’arrêt complet de la production à la fin de l’été pour écouler les stocks de véhicules.

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts