Le Trois –

Les actionnaires de Stellantis valident la rémunération de Carlos Tavares

Carlos Tavarès, CEO de Stellantis, en mars 2022, lors de la présentation du programme Dare forward 2030 (©Stellantis – Stephane Balmy).
Décryptage
Les actionnaires de Stellantis réunis en assemblée générale ont validé jeudi les rémunérations de Carlos Tavares et d'autres cadres du groupe automobile, après les avoir jugées trop élevées et obscures en 2022.

Taimaz SZIRNIKS – AFP

Surfant sur les excellents résultats du groupe automobile, la rémunération du directeur général portugais pourrait atteindre 23,5 millions d’euros, si Carlos Tavares atteint tous les objectifs fixés par l’entreprise. Lors de la précédente assemblée générale, en avril 2022, plus de la moitié des actionnaires avaient voté contre la politique de rémunération du nouveau groupe franco-italo-américain, né en 2021 de la fusion de Peugeot-Citroën et Fiat-Chrysler. Stellantis les a consultés depuis : ils critiquent un manque de transparence et certaines primes non liées à des résultats.

Jeudi, lors de l’AG 2023 à Amsterdam, la rémunération des dirigeants pour 2022 a été validée par près de 80 % des actionnaires, lors d’un vote purement consultatif. Les actionnaires ont également validé, mais à une très courte majorité (51 %) les plus de 51 millions d’euros déjà versés à l’Américain Richard Manley, ancien directeur général de Fiat-Chrysler, notamment pour sa contribution à la fusion. Le président de Stellantis, l’Italo-Américain John Elkann, dont le fonds familial Exor est le premier actionnaire de Stellantis devant la famille Peugeot, va percevoir pour sa part 5,8 millions d’euros pour 2022.

“Nous reconnaissons que la rémunération est une question importante, sensible et complexe”, avait déclaré dans une lettre aux actionnaires Wan Ling Martello, une ancienne dirigeante de Nestlé qui préside le comité de rémunération de Stellantis. “Mais nous ressentons aussi le besoin stratégique de retenir et attirer des dirigeants de classe mondiale, dans un contexte de compétition internationale”, avait souligné Mme Martello. Le groupe a souligné que la rémunération de M. Tavares était “alignée avec celle de ses pairs” (soit 24 multinationales européennes et américaines, de Boeing à Volvo) et que deux milliards d’euros ont été redistribués aux salariés.

Liées aux résultats

Les actionnaires ont également validé largement les nouvelles conditions de rémunération proposées par Stellantis : le groupe les a légèrement amendées et clarifiées en prenant en compte certaines critiques. Les primes en actions (qui s’ajoutent au salaire fixe) ne seront distribuées aux 1 600 principaux dirigeants du groupe, dont M. Tavares, que s’ils atteignent des objectifs de performance. “Ce vote largement positif de tous nos actionnaires, familles fondatrices incluses (…) reflète une adhésion à des principes méritocratiques”, a commenté M. Elkann.

Les actionnaires ont validé par ailleurs le dividende proposé par la direction, à 1,34 euro par action, ainsi que l’arrivée au conseil d’administration de Benoît Ribadeau-Dumas. Cet ancien de Thales, proche de l’ex-Premier ministre Édouard Philippe, remplace Andrea Agnelli. Ce cousin de John Elkann, qui représentait Exor, a démissionné en janvier sous la pression d’une enquête judiciaire, portant sur de possibles fraudes comptables à la Juventus de Turin qu’il présidait.

L'équivalent de 365 salaires moyens

Dans le détail, Carlos Tavares a déjà reçu pour l’an dernier 14,9 millions d’euros au titre des salaires, bonus et retraite, soit, selon la direction du groupe, 2,1 millions d’euros de moins que l’année précédente. Outre ces 14,9 millions d’euros, il pourrait ainsi toucher d’ici à 2026 des actions dont le montant sera fixé en fonction de la réalisation de ses objectifs, financiers, commerciaux ou technologiques. Sa rémunération totale pourrait atteindre de cette manière près de 23,5 millions pour l’année 2022.

Il percevrait ainsi chaque jour de l’année le salaire moyen annuel d’un salarié du groupe, 64 328 euros selon Stellantis. Outre des bonus liés à la hausse de l’action Stellantis ou à la baisse des émissions de CO2, Carlos Tavares pourrait notamment avoir droit à une prime de “transformation” de 25 millions d’euros en 2025, si le groupe atteint des objectifs liés à la révolution électrique du marché automobile.

Nos derniers articles

Législatives : Marie-Eve Belorgey, une socialiste candidate dans la 1ère circonscription

Marie-Eve Belorgey est candidate dans la 1ère circonscription du Territoire de Belfort (Sud Territoire), pour les élections législatives des 30 juin et 7 juillet. La première secrétaire fédérale du Parti socialiste sera suppléée par Sylvain Ronzani. Une surprise.

Aéroparc : McPhy inaugure la plus grosse usine d’électrolyseurs de France

La société française McPhy inaugure ce 13 juin à Foussemagne la plus grosse usine produisant des électrolyseurs en France : ces machines qui fabriquent de l'hydrogène à partir d'eau et d'électricité sont stratégiques pour engager la décarbonation de l'industrie lourde et d'une partie des transports.

Législatives : la majorité mise sur le renouvellement dans le Territoire de Belfort

La majorité présidentielle a désigné deux femmes pour les élections législatives dans le Territoire de Belfort. Maggy Grosdidier, déléguée départementale du MoDem, est engagée dans la 1re circonscription (Sud Territoire). Dans la 2nde circonscription (Nord), c'est Josée Martinez, avocate, membre de la société civile, qui portera les couleurs de la majorité.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts