Le Trois –

PUB

Le ministre de l’Economie tout sourire chez Hermès à Allenjoie

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, en visite dans les ateliers d'Hermès à Allenjoie, avec les élus du Pays de Montbéliard. (Photo Pierre-Yves Ratti)
Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, en visite dans les ateliers d'Hermès à Allenjoie, avec les élus du Pays de Montbéliard. (Photo Pierre-Yves Ratti)

Bruno Le Maire a pris son temps, ce vendredi matin, pour visiter l’usine d’Hermès, ouverte à Allenjoie en 2018. Ce site répond aux rêves de tout ministre de l’Économie : alliance de tradition et de nouvelles technologies, savoir-faire à la française, recrutements ou formation.

On a connu des visites ministérielles qui se déroulent au pas de charge. Pas celle de ce vendredi matin chez Hermes à Allenjoie, en bordure de la zone d’activité de Technoland. Guidé par Guillaume De Seynes, directeur général du Pôle amont et participations d’Hermès, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a pris le temps de visiter les ateliers de fabrication, de discuter avec les salariés à leur poste de travail, de se faire expliquer le fonctionnement de la formation mise en place en lien avec l’école Boudard et le CFA du Pays de Montbéliard.

Une formation financée par le conseil régional, qui permet de former une quarantaine de stagiaires tous les six mois à la sellerie-maroquinerie, avec une presque certitude de trouver un emploi ensuite : le site d’Hermès à Allenjoie comporte déjà 140 salariés. L’objectif est de 250 à 270 salariés d’ici fin 2020. Le site d’Allenjoie a ouvert ses portes en 2018.

« Il y a des parcours professionnels incroyables, s’est enthousiasmé Bruno Le Maire après avoir rencontré les salariés à leur poste de travail. J’ai discuté avec un ancien architecte, une jeune femme qui a été militaire dans l’aéronavale, sur le Charles-De-Gaulle. » Des exemples de reconversions, à ses yeux.

Bientôt 800 emplois dans le nord Franche-Comté

Le ministre de l’Économie n’a pas choisi ce site au hasard : il réunit ce qu’il aimerait devenir la règle pour le développement économique du pays. « Pour la première fois depuis dix ans dans notre pays, on ouvre plus d’usines qu’on en ferme. Ici, on allie à la fois la digitalisation et le savoir-faire ancestral : la tradition du cuir, mais le cuir est découpé au laser. L’industrie française a su se renouveler. »

Guillaume de Seynes, de son côté, a rappelé qu’Hermes représente d’ores et déjà quelque 600 emplois dans le nord Franche-Comté. Avec les nouveaux recrutements programmés à Allenjoie, ce sont donc environ 800 emplois prévus. Cependant, pas de nouvelle implantation programmée dans le secteur : les prochaines ouvertures de sites sont prévues dans la région de Bordeaux ou dans l’Eure, terre d’élection de Bruno Le Maire.

Hermès représente quelque 8 500 emplois en France, dont environ 4 000 dans les ateliers.

Nos derniers articles

Avant la naissance, la pollution de l’air nous touche déjà

Certaines personnes sont plus vulnérables ou plus sensibles que d’autres à la pollution de l’air, du fait de leur capital santé ou de leur âge. Par rapport à la population générale, ces personnes vont présenter plus rapidement ou plus fortement des symptômes suite à une exposition à cette pollution, que ce soit à court terme ou à long terme. L'exposition à la pollution atmosphérique pendant la grossesse a été associée à un large éventail de conséquences néfastes à la naissance et pendant l'enfance. Récemment, une étude française a mis en évidence la vulnérabilité du placenta à la pollution de l'air…

Une proposition de résolution face aux problèmes de santé des pompiers

Florian Chauche, député de la 2nde circonscription du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de résolution au gouvernement, pour que soit débattue les questions relatives à la santé physique et mentale des pompiers. Un document signé par 98 députés de l'hémicycle.

Le Fimu lutte contre le harcèlement sexuel avec l’application Safer

Pour sa 37e édition, le festival international de musique universitaire (Fimu) a mis en place un dispositif afin de prévenir les violences sexistes et sexuelles. Les festivaliers peuvent installer l'application Safer ou la trouver sur l’application du Fimu. Le principe est simple : si une personne est victime ou témoin d’une agression, il lui suffit de lancer l’alerte via l’application.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts