Le Trois –

Le marché automobile français s’effondre en avril

PEUGEOT_308_
PEUGEOT_308_

L’effondrement du marché automobile en France, lié au confinement, n’est pas une surpise. La question était de savoir dans quelle proportion : les immatriculations ont chuté de 88,8%. Pour le sochalien PSA, c’est – 84,3%

 

(AFP)

L’effondrement du marché automobile en France, lié au confinement, n’est pas une surpise. La question était de savoir dans quelle proportion : les immatriculations ont chuté de 88,8%. Pour le sochalien PSA, c’est – 84,3%

Le marché automobile français a subi un nouveau choc en avril, reculant de 88,8%, victime de l’épidémie de coronavirus et des mesures de confinement de la population, qui ont mis le commerce automobile à l’arrêt sur tout le mois, selon les données publiées vendredi par les constructeurs.
Dans ce contexte hors norme, les groupes français ont été affectés, comme l’ensemble du marché. PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a vu ses immatriculations de voitures particulières neuves s’effondrer (-84,3%), tout comme le groupe Renault (-83,8%), avec Dacia et Alpine, d’après les chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

L’instance table, comme au mois de mars, sur une baisse de 20% du marché sur l’année, à la condition d’un plan de relance conséquent. Depuis le 17 mars, la France est sous confinement et tous les commerces non essentiels, dont les concessions automobiles, sont fermés, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

0
La baisse annuelle du marché automobile est estimée à -20%, mais dépend de l'ampleur du plan de relance attendu.

L'espoir d'un plan de relance d'envergure

La crise sanitaire avait déjà entraîné en mars une chute de 72% des immatriculations automobiles, installant dans une crise historique l’ensemble du secteur, lequel attend de pied ferme un plan de relance du gouvernement.
“Ça va être le plan de relance qui va déterminer l’état du marché sur l’année”, a commenté François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), joint au téléphone par l’AFP.
“On était parti sur un marché à -20%. La condition, c’est vraiment le plan de relance et il y a beaucoup d’inconnues”, a-t-il insisté, évoquant notamment la santé financière des concessionnaires, mise à mal par des semaines de fermeture, même si un léger frémissement s’est produit dans la dernière semaine d’avril.
“Il y a eu des livraisons, des immatriculations qui ont été faites, surtout de la part du groupe Renault et du groupe PSA, pour du personnel médical, des forces publiques. Et puis quelques livraisons à domicile pour des particuliers qui avaient commandé et payé leurs véhicules“, a précisé M. Roudier.

Nos derniers articles

Valdoie : les vacances scolaires n’arrêtent pas la mobilisation contre les fermetures de classe

Valdoie. Mais aussi les deux Auxelles en fin de journée… Mercredi 21 février, deux communes se sont à nouveau mobilisées pour protester contre les fermetures de classes potentielles annoncées par la direction académiques des services de l'Éducation nationale.

Galeries Lafayette: soutien majeur pour la sauvegarde des 26 magasins, décision le 20 mars

C'est une étape majeure pour la sauvegarde des 26 magasins Galeries Lafayette détenus par Michel Ohayon en province: leur principal créancier a validé mercredi le plan de continuation d'activité, en attendant la décision du tribunal de commerce de Bordeaux, mise en délibéré au 20 mars.

En janvier, la part de marché des voitures électriques chute en Europe

La part de marché des voitures électriques est revenue à moins de 11% du marché européen au mois de janvier, après avoir atteint 18,5% en décembre 2023, selon les chiffres publiés mardi par l'Association des constructeurs européens.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal