Le Trois –

La CFDT critique le rachat d’actions par PSA auprès du Chinois Dongfeng

Signalétique PSA Groupe, dans son site de Rueil-Malmaison.

La CFDT, 5e syndicat chez PSA, a fait part de sa colère lundi dans un communiqué après le rachat par le constructeur automobile de dix millions d’actions détenues par Dongfeng pour ensuite les annuler, afin de faire baisser la participation du Chinois au capital de PSA.

(AFP)

La CFDT, 5e syndicat chez PSA, a fait part de sa colère lundi dans un communiqué après le rachat par le constructeur automobile de dix millions d’actions détenues par Dongfeng pour ensuite les annuler, afin de faire baisser la participation du Chinois au capital de PSA.

“Alors que les restrictions frappent les secteurs de l’entreprise, que les salariés de PSA ont été durement impactés par le chômage partiel, PSA vient de racheter, pour 164 millions d’euros, plus de 10 millions d’actions de Dongfeng qui seront purement et simplement détruites”, déplore le syndicat dans un communiqué. Le but est de faire baisser la participation du constructeur automobile chinois au capital de PSA (marques Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) afin de faciliter la fusion avec l’italo-américain Fiat-Chrysler (FCA), qui nécessite la validation de l’administration américaine, avance la CFDT.

“Cette opération, pour nous, est assez choquante alors même que le contribuable vient au secours des entreprises, y compris PSA”, a déclaré Christine Virassamy, déléguée syndicale CFDT. “Il aurait été plus judicieux d’investir massivement dans la recherche et développement”, a-t-elle poursuivi. “Nous avons une situation très dégradée depuis le Covid, on a un manque d’effectif cruel qui met en grande tension les usines”, a détaillé Mme Virassamy, qualifiant l’opération “d’argent jeté par les fenêtres” pendant qu’à côté, “on demande aux salariés de faire preuve de résilience“. “La direction aurait pu faire le choix de ne pas annuler les actions, et de les redistribuer, par exemple aux salariés du groupe”, avance aussi la CFDT.

30 millions d'actions à vendre

Du côté du groupe, on rappelle que ce rachat de titres découle du projet de fusion acté le 18 décembre dernier. Pour permettre l’opération, Dongfeng doit céder environ 30 millions d’actions. Dix millions viennent donc d’être rachetés par PSA et il en reste 20,7 millions. Elles doivent être vendues avant le 31 décembre 2022, soit à PSA, soit à un tiers.

À terme, Dongfeng ne devrait détenir que 4,5 % de la nouvelle entité PSA-FCA. Chez FO, premier syndicat du constructeur auto français, le rachat d’actions pour les annuler ne choque pas vraiment. “Ca rentre dans le cadre de la fusion”, a expliqué Olivier Lefebvre, délégué syndical central. “On investit de l’argent pour essayer d’être maître de son destin”, a-t-il avancé. Ensemble, PSA et FCA doivent former le numéro 4 mondial du secteur, avec près de 170 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 8,7 millions de ventes annuelles en 2018. FCA contrôle notamment les marques Fiat, Alfa Romeo, Chrysler, Dodge, Jeep, Lancia et Maserati.

Nos derniers articles

La Banque de France propose un nouvel outil d’analyse aux dirigeants

La Banque de France lance un outil à l’adresse des chefs d’entreprises. L’espace dirigeant regroupe toutes les informations Banque de France sur son entreprise : cotation, indicateurs de marché, performances et prise de contact facilitée avec l’institution financière.

Carte scolaire : « La baisse démographique continuera d’avoir des conséquences dans le Territoire de Belfort »

Retrait de postes, démographie, baisse du nombre d’élèves, avec Mariane Tanzi, directrice adadémique des services de l’éducation nationale, le point sur la dynamique de l’année scolaire à venir dans le Territoire de Belfort.

Alstom va vendre une partie de ses activités de signalisation en Amérique du Nord

Le constructeur ferroviaire Alstom va vendre ses activités de signalisation conventionnelle en Amérique du Nord à l'allemand Knorr-Bremse AG pour 630 millions d'euros, une opération qui s'inscrit dans le cadre de son plan de désendettement, a annoncé l'industriel vendredi.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts