Le Trois –

PUB

L’intersyndicale d’Alstom France rend un avis défavorable sur la fusion avec Siemens

Les syndicats CFDT, CFE-CGC, CGT et Force ouvrière ont demandé “à la direction d’Alstom de se retirer du projet de prise de contrôle d’Alstom par Siemens.

L’intersyndicale d’Alstom France a rendu ce jeudi 15 février un avis défavorable sur le rapprochement du constructeur ferroviaire français avec le groupe allemand Siemens, a-t-elle annoncé dans un communiqué.
Les syndicats CFDT, CFE-CGC, CGT et Force ouvrière, dont l’avis était consultatif, ont aussi demandé “à la direction d’Alstom de se retirer du projet de prise de contrôle d’Alstom par Siemens comme le permet” le protocole d’entente “à cette étape”. Ils dénoncent un projet “uniquement politique et financier, sans aucune stratégie industrielle”.

La direction d’Alstom, de son côté, “réaffirme les engagements forts qui ont été pris quant à la préservation des emplois et des sites au cours des quatre années suivant la conclusion” de la fusion, en soulignant “les motivations profondément industrielles” du projet.
Le processus d’information-consultation des instances représentatives du personnel “se poursuit et devrait être finalisé prochainement”, a ajouté l’entreprise, qui précise que “la clôture de la transaction est toujours prévue avant la fin 2018”.
L’intersyndicale avait annoncé fin janvier qu’elle rendrait un avis défavorable. Elle considère qu’il n’y pas “urgence” à fusionner car Alstom est “financièrement très solide”, avec des “perspectives excellentes”, et n’est “techniquement pas prête pour ce rapprochement”, notamment à cause de la vente de son pôle énergie à l’américain General Electric en 2014.
Les syndicats jugent le projet “à haut risque, économiquement, industriellement et socialement”. “Dans quatre ans, une fois la période de pseudo-garantie d’emploi [en France] passée, un nouveau démembrement du groupe est fortement envisageable”, craignent-ils.

La semaine dernière, les élus du comité de groupe européen d’Alstom ne s’étaient pas opposés au rapprochement, avec six abstentions, cinq votes contre et deux pour, lors de leur consultation. Annoncée en septembre, l’opération doit donner naissance au numéro deux mondial du matériel ferroviaire roulant et au numéro un de la signalisation ferroviaire, dans un contexte de forte concurrence chinoise. Siemens apportera ses activités ferroviaires et signalisation à Alstom, en échange de la moitié du capital du français, dont il pourra dépasser les 50,5% du capital après quatre ans. Il sera majoritaire au conseil d’administration.
Alstom, qui fabrique notamment le TGV, emploie 32 800 salariés, dont 9000 en France.

(AFP)

Nos derniers articles

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Le tribunal reconnaît le “caractère professionnel” du burn-out d’un ancien salarié de Segula

Nordine El Mir a dénoncé ses conditions de travail à Segula Technologies, entreprise qu’il a quitté en 2020. Cette situation l’a conduit, alors, à se mettre en arrêt, pour burn-out. Celui-ci n’a pas été reconnu par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) au titre de la législation professionnelle. Le tribunal judiciaire de Montbéliard vient d’invalider cette décision.

Les Eurockéennes aménagent un city stade au camping

L’édition 2024 a un petit accent football pour les Eurockéennes, Euro 2024 oblige. Dans sa volonté de renforcer les animations au camping, le festival aménage un terrain de football où seront organisés trois tournois au cours du week-end. Accélération, crochet, feinte de tir… et but !

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts