Le Trois –

PUB

Janvier noir pour le marché automobile européen, surtout pour les groupes français

Le retour e l'équipe de nuit le 31 août n'est pas confirmé à PSA Sochaux
Bout de ligne du système 2 de PSA Sochaux.

Le marché automobile européen a chuté de 7,5% en janvier, pénalisé par des changements de réglementation, tandis que les constructeurs français ont particulièrement souffert, d’après des chiffres publiés mardi.

(AFP)

Le marché automobile européen a chuté de 7,5% en janvier, pénalisé par des changements de réglementation, tandis que les constructeurs français ont particulièrement souffert, d’après des chiffres publiés mardi.

Le groupe Renault (avec Alpine, Dacia, Lada) a fait deux fois moins bien que la moyenne, avec des livraisons en recul de 16,3%, tout comme son rival français PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) en baisse de 12,9%,
d’après les chiffres de l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA). Au total, près de 957 000 voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l’Union européenne.

Les quatre principaux marchés ont été dans le rouge: la France (-13,4%), l’Espagne (-7,6%), l’Allemagne (-7,3%) et l’Italie (-5,9%). Brexit oblige, l’ACEA a établi pour la première fois ses statistiques pour l’UE hors Royaume-Uni, en retraitant les chiffres de 2019 afin de permettre les comparaisons d’une année sur l’autre.

La chute de janvier est sans doute le contre-coup d’un mois de décembre artificiellement gonflé par l’anticipation de changements réglementaires intervenus avec le changement d’année. D’une part, l’UE contraint désormais les constructeurs à respecter un plafond moyen d’émissions de CO2 de 95 grammes par kilomètre sur leur gamme sous peine de lourdes amendes, afin de lutter contre le réchauffement  climatique.

Volkswagen résiste bien

D’autre part, plusieurs Etats ont alourdi la fiscalité automobile au 1er janvier, à l’instar de la France qui a mis en oeuvre une forte augmentation du malus sur les véhicules les plus polluants. “Des modifications fiscales majeures annoncées pour 2020 par certains Etats membres de l’UE ont provoqué une anticipation d’immatriculations sur décembre 2019, qui expliquent la chute de janvier”, indique l’ACEA dans un communiqué. “D’autres facteurs ont joué comme la détérioration du contexte économique et l’incertitude provoquée par la sortie du Royaume-Uni de l’UE”, a ajouté l’association des constructeurs.

Mais toutes les marques n’ont pas été logées à la même enseigne. Le groupe allemand Volkswagen a notamment bien résisté, confortant sa première place en Europe. Ses immatriculations ont seulement fléchi de 0,4%, lui permettant d’augmenter de 1,9 point sa part de marché. À lui seul, le label Volkswagen a certes reculé de 6,6%, mais les livraisons de Skoda ont bien tenu (-1,4%), alors qu’Audi (+6,4%), Seat (+10,4%) et Porsche (+76,4%) ont réussi à tirer vers le haut le géant aux douze marques.

Nos derniers articles

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Dupont de Ligonnès: le signalement dans le Doubs ne correspond pas

L'ADN analysé dans le Doubs après un signalement en mars ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès, recherché pour un quintuple homicide en 2011, a indiqué lundi le parquet de Nantes.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts