Le Trois –

PUB

Hydrogène: les projets s’accélèrent, 225 stations de recharge pour véhicules prévues d’ici 2025

225 stations de recharges pour véhicules sont attendues d'ici 2025. | ©McPhy​
Le développement des capacités de production d'hydrogène décarboné en France devrait suivre le scénario le plus ambitieux imaginé en 2021 par la filière, avec plus 250 projets recensés et 225 stations de recharge pour véhicules d'ici 2025, a indiqué mercredi France Hydrogène.

(AFP)

« Les projets recensés totalisent une consommation d’hydrogène renouvelable et bas carbone d’environ 1,07 million de tonnes par an à 2030 en France, soit des volumes supérieurs à ceux des objectifs de la Stratégie nationale hydrogène et similaires à ceux du scénario Ambition+ 2030 », selon une étude de trajectoire publiée par l’association, en marge d’une matinée de conférences.

La plupart des projets visent un usage industriel de l’hydrogène (815.000 tonnes), loin devant son utilisation dans les transports (230.000 tonnes) ou pour l’alimentation d’usagers hors réseau électrique ayant besoin d’un système d’énergie de secours ou en site isolé (25.000 tonnes). Hormis 24 projets concentrant 80% des volumes d’hydrogène, 70% des projets font moins de 3 megawatts (MW). « Maintenant, on est dans la phase d’implémentation, du moins c’est celle qu’il faut attaquer », a souligné Philippe Boucly, président de France Hydrogène. 

Côté mobilité, la filière anticipe « l’ébauche d’un premier maillage national » de 225 stations de recharge d’ici 2025, selon M. Boucly. Une autre étude en cours « parle de 800 à 1.000 stations à l’horizon 2030 pour des véhicules légers particuliers et utilitaires, et surtout pour des poids lourds », a-t-il dit.

« On a en France de l’ordre de 400 véhicules à hydrogène qui roulent. L’objectif c’est 450.000 à l’horizon 2030 », a dit M. Boucly. L’hydrogène peut être produit par divers procédés, notamment à partir de la biomasse. L’électrolyse de l’eau est cependant « très largement privilégiée par les acteurs de la filière », une option qui nécessitera beaucoup d’électricité : produire 1 million de tonnes d’hydrogène en 2030 exigera plus de 50 térawattheurs (TWh), soit 10% de la consommation totale d’électricité prévue à cette date par le gestionnaire du réseau RTE, selon l’étude

. Présent mercredi, le ministre de l’Industrie Roland Lescure a rappelé que le 8 novembre, l’Elysée avait donné six mois au gouvernement pour rédiger une stratégie en termes de cadre réglementaire et d’accès aux subventions publiques. L’exécutif voit dans l’hydrogène une technologie clé pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’industrie. La filière réclame pour sa part des simplifications administratives pour se passer d’évaluation environnementale pour produire en-dessous d’un certain seuil et stocker davantage. « Nous devons raisonner en termes d’économies d’échelle pour mettre à disposition des industriels un hydrogène le plus compétitif possible », a déclaré le ministre, en assurant qu’il se préoccupait de faire en sorte que les grands électrolyseurs puissent conclure des contrats de long terme compétitifs, notamment avec EDF.

Nos derniers articles

Héricourt : mais que se passe-t-il chez Gaussin ?

Procédures judiciaires en cascade. Blocage de matériel. Déclarations dans la presse. Manœuvres de déstabilisation. Depuis janvier, le groupe Gaussin et sa filiale Metalliance sont au cœur d’un imbroglio économico-financier. L’entreprise, experte en annonces grandiloquentes ces dernières années, est en péril. Retour, sur les grandes dates des cinq derniers mois, pour cerner les enjeux.

Pays de Montbéliard : la bourse aux matériaux, le bon plan pour particuliers et artisans

13 entreprises répondent présentes à la première édition de la bourse aux matériaux dans le pays de Montbéliard. L'occasion pour les artisans de vendre leur stock de chutes et pour les bricoleurs de s’approvisionner à petits prix.

Belfort : des étudiants s’opposent fermement au déménagement de leur établissement

Les étudiants du département Carrières sociales de Belfort-Montbéliard vont devoir déménager, début 2025, pour que leur établissement soit rénové. Ils s'y opposent. Mauvaise isolation phonique, couloirs étroits, manque de place dans les salles, les étudiants dénoncent leurs conditions d'accueil dans le nouveau bâtiment.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts