Le Trois –

Héricourt : un administrateur provisoire nommé chez Gaussin

Un administrateur provisoire a été nommé par le tribunal de commerce à la tête du groupe Gaussin. | ©Le Trois – archives
Une ordonnance du 30 mai 2024 du tribunal de commerce de Vesoul annonce la nomination d’un administrateur provisoire à la tête du groupe Gaussin. Pour stabiliser la gouvernance en attendant l’assemblée générale, décisive, du 18 juin.

« Le conflit de direction ne permet indéniablement pas le fonctionnement normal de la société », peut-on lire dans une ordonnance du tribunal de commerce de Vesoul, en date du 30 mai 2024, concernant le groupe Gaussin (lire notre enquête). Celui-ci est en procédure de sauvegarde depuis le 3 avril. L’entreprise est aussi secouée par une crise très profonde entre les trois administrateurs ; le projet, avorté, d’intégration au capital du fonds américain Coral Reef capital, basé à New York et représenté par Steve Filipov, divise. L’actionnaire de référence, Tablon SPV, société d’investissement de Czechoslovak Group (CSG), actionnaire de référence de Gaussin, qui détient plus de 20 %, a marqué son territoire mi-mai, dans une lettre adressée aux deux administrateurs qui se désolidarisaient de Christophe Gaussin.

Dans son ordonnance, le tribunal confirme un « péril imminent », alors que « des décisions essentielles sont à prendre », ajoute le document, consulté par Le Trois. Le tribunal estime que le groupe Gaussin « a besoin d’une gouvernance stabilisée ». Philippe Jeannerot est nommé administrateur provisoire jusqu’au 18 juin, date de la tenue du prochain conseil d’administration, réclamé par l’actionnaire tchèque. De fait, Christophe Gaussin n’est plus le dirigeant de l’entreprise, commente une source qui maîtrise le dossier. Il ne peut plus engager l’entreprise sur le volet financier ou contractuel. Par ailleurs, cela préserve aussi l’entreprise d’une possibilité « de putch », déclare une voix en interne. Christophe Gaussin se protège d’une « prise de contrôle ».

Gaussin nommé directeur général ?

L’assemblée générale du 18 juin permettra d’élire quatre nouveaux administrateurs, portant le total à sept. Ils sont nommés par l’actionnaire tchèque, qui prend ainsi le contrôle. L’assemblée générale doit ainsi « stabiliser la gouvernance », confirme une source proche du dossier. Dans la foulée, un conseil d’administration sera réuni, pour désigner la nouvelle gouvernance. On évoque un rôle dissocié entre la présidence et la direction générale. Un maintien de Christophe Gaussin, pour le moment, au poste de directeur général est évoqué. CSG envisage de mettre un de ses représentants comme président du groupe. En 2023, lors de son entrée dans l’entreprise, CSG avait annoncé vouloir injecter 25 millions d’euros ; 15 ont été virés pour le moment indique-t-on en interne.

Du côté de Metalliance, les offres de reprises peuvent être déposées jusqu’au 17 juin. L’entreprise est placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Dijon (Côte-d’Or) depuis le 17 mai.

Sollicité, Steve Filipov n’a pas répondu ; la semaine dernière, on murmurait en coulisses qu’il œuvrait à une reprise de Metalliance. Une communication est prévue prochainement indique son entourage.

Nos derniers articles

Un gros coup de frein pour Stellantis au premier semestre

Le constructeur automobile Stellantis a publié jeudi des résultats en forte chute au premier semestre, freiné par une baisse des ventes en Europe comme en Amérique du Nord.

Les sorties immanquables de l’autrice du Cartoville du pays de Montbéliard

Depuis le mois de mai, le pays de Montbéliard peut s'enorgueillir d’avoir un guide touristique prestigieux qui présente ses richesses : la célèbre collection Cartoville. Une collection de guides, qui présentent ses bons plans sous formes de cartes. Pauline Moiret, l’autrice du Cartoville du pays de Montbéliard, originaire du nord Franche-Comté, glisse ses incontournables pour réussir son mois d’août et (re)découvrir le pays de Montbéliard. Ses trois bons plans.

Automobile : premier semestre difficile pour l’équipementier Forvia

L'équipementier automobile Forvia a souffert au premier semestre du ralentissement du marché automobile et de taux d'intérêt élevés, avec un chiffre d'affaires en légère baisse et un bénéfice net en fort repli. Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires atteint 13,5 milliards d'euros (-0,6% sur un an), freiné notamment par les taux de change.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts