Le Trois –

PUB

Grosmagny : des producteurs locaux pour relancer le dynamisme du village

Futur magasin paysans locaux Grosmagny

La Ville de Grosmagny a  racheté il y a trois ans la bâtisse qui fait face à la mairie. Après des travaux de désamiantage, la partie sérieuse des travaux démarre dans un mois. Le but de l’opération : faire de cette bâtisse un lieu d’émulation pour les producteurs locaux.

La Ville de Grosmagny a  racheté il y a trois ans la bâtisse qui fait face à la mairie. Après une première opération de désamiantage, désormais terminée, la seconde partie des travaux démarre dans un mois. Le but de l’opération : faire de cette bâtisse un lieu d’émulation pour les producteurs locaux.

Cela faisait plus de dix ans que le bâtiment face à la mairie était vacant. Il a autrefois été une poste, une ferme, une auberge. Avant d’être laissé à l’abandon. Il y a trois ans, la mairie en a fait l’acquisition. Construction du projet, études, recherche de fonds… Le projet est désormais effectif. Et bien ficelé. Le maire, Maurice Leguillon, expose en montrant la bâtisse : « Après les travaux, d’ici septembre 2023, nous aurons un magasin de circuit court (de plus de 100 m²), un atelier de transformation avec six chambres froides, un laboratoire, un espace restauration et un appartement. »  Ce projet a été réfléchi avec et pour les producteurs locaux. Cinq d’entre eux ont déjà fondé une association pour accompagner le projet, nommé « Les producteurs d’à côté ». Une trentaine d’autres producteurs locaux, présents lors des réunions d’études, ont fait la demande d’avoir leur propre atelier de transformation de viande. Aujourd’hui, il n’en existe pas dans le département. Ce qui oblige les  producteurs à se diriger vers l’Alsace pour ces opérations. « C’est ce qui donne une âme au projet. Grosmagny sera le seul lieu où l’on pourra transformer de la viande. Cet atelier a pour vocation d’être un tiers-lieu de la boucherie », plaisante le préfet, présent pour la présentation des travaux. Le maire, de son côté, constate une agriculture fragile, avec des producteurs qui approchent de la retraite. « L’on espère que ce projet, notamment le fait de pouvoir limiter les coûts en transformant sur place et non plus en Alsace, attirera de nouveaux agriculteurs. »

L’opération est importante pour la ville, avec un coût total d’1,5 million d’euros. « C’est le projet phare de la restructuration du centre du village après l’école et la mairie », a avancé le maire. L’opération est portée par deux financements, celui de la Région (250 000 €) et celui de l’Etat (771 000 €) dans le cadre du plan de relance. Le préfet du Territoire de Belfort, Jean-Marie Girier, a vanté une future production « de qualité et de proximité ». Tandis qu’Eric Oternaud, conseiller régional en charge de la conversion écologique de l’économie, des emplois verts et de l’économie sociale et solidaire, s’est réjoui d’un projet qui pourra favoriser le tourisme, les échanges et la formation, grâce au restaurant. « Il sera sûrement possible de former des jeunes sur la partie restauration », s’est projeté le conseiller régional.

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : plus de deux mois de chômage pour les salariés

La CGT alerte. Peugeot Motocycles, à Mandeure, annonce plusieurs semaines d’arrêt complet de la production à la fin de l’été pour écouler les stocks de véhicules.

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts