Le Trois –

General Electric : les Hydro de Belfort font une télé-grève

Les salariés d'Hydro Belfort font une télé-grève ce mardi 1er décembre.
Les salariés d'Hydro Belfort font une télé-grève ce mardi 1er décembre.

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel |

L’intersyndicale de GE Hydro, composée de la CFDT et de la CFE-CGC, appelle ce mardi 1er décembre à cesser le travail. Une cinquantaine de personnes s’est mobilisée selon l’intersyndicale.

« General Electric, servi par leur direction en France, poursuit sa marche vers le saccage des compétences et des talents présents à Belfort », déplore l’intersyndicale de GE Hydro Belfort, dans un communiqué de presse. Elle appelle à un mouvement de télé-grève ce mardi 1er décembre. Selon elle, une cinquantaine de personne s’est mobilisée, sur les 89 salariés que compte le site. « Les salariés seront présents sur teams pour participer à une télé-grève compatible avec le confinement », explique l’intersyndicale dans un mail.

Primes minimales

Par cette action, l’entité belfortaine réagit au projet de plan de restructuration annoncée jeudi 26 novembre dans l’entité Steam Power. 300 postes sont menacés en France dont près de 240 à Belfort. Une information que nous révélions dans Le Trois. « Le personnel d’Hydro à Belfort ne supporte plus les faux semblants, l’arrogance et le mépris des salariés pratiqué par General Electric », tance l’intersyndicale, composée de la CFE-CGC et de la CFDT.

« Les salariés de GE Hydro de Belfort souhaitent pouvoir poursuivre leur contribution à l’usage d’une énergie renouvelable propre qu’est l’énergie hydroélectrique produite dans nos barrages. Mais la direction préfère délocaliser l’activité vers des pays où elle peut mieux exploiter les salariés et ainsi augmenter les marges et les profits et empocher au passage des bonus financiers en mettant en œuvre ce plan de casse de l’industrie en France », poursuit le communiqué. L’intersyndicale est également écoeurée par le niveau des conditions de départs, « minimalistes », proposées par la direction. Bien loin de ce qui s’est opéré lors du plan social de 2017-2018, chez Hydro Grenoble.

“Nous mesurons l’inquiétude et l’incertitude engendrées par l’annonce de ce projet pour nos équipes et nous nous efforcerons au maximum de limiter l’impact social de la réorganisation envisagée”, a assuré la direction à l’AFP, qui souligne “le contexte de marché particulièrement difficile”.

Les syndicats belfortains espèrent que cette journée de grève permettra de “donner du poids” à l’appel de la Présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, qui doit se rendre “très prochainement” au ministère des Finances et de l’Industrie.

Nos derniers articles

Les défis de la psychiatrie dans le nord Franche-Comté

Prise en charge, manque de personnels, défi démographique… Lors d’une conférence de presse, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté (AHBFC), structure privée à but non lucratif, a brossé le portrait des défis de la psychiatrie des 5 prochaines années.

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts