Le Trois –

PUB

General Electric : grève et échec d’une première négociation autour du PSE à Lyon

Partout en Europe, les syndicats crient leur ras-le-bol et voient leur avenir sans General Electric
Les salariés ont symbolisé la casse opérée par General Electric depuis 2014.

Les négociations entre la direction de General Electric (GE) et les organisations syndicales autour d’un nouveau plan social dans l’entité Grid Solutions n’ont pas pu démarrer mardi à Lyon après le refus des représentants des salariés d’y participer.

(AFP)

Les négociations entre la direction de General Electric (GE) et les organisations syndicales autour d’un nouveau plan social dans l’entité Grid Solutions n’ont pas pu démarrer mardi à Lyon après le refus des représentants des salariés d’y participer.

Arrivés pour une première réunion de négociations dans un hôtel à proximité de la gare de Perrache, les représentants de la direction ont été, selon la CGT, accueillis par près de 200 grévistes des sites de l’agglomération lyonnaise réunis à l’appel de l’intersyndicale CGT/CFDT/CFE-CGC.

“Les salariés étaient présents pour que la direction revienne sur ces projets mais elle ne souhaite pas remettre en cause les transferts des activités de production et de R&D vers la Chine et l’Inde”, indique à l’AFP Serge Paolozzi, délégué syndical central CGT basé à Villeurbanne, l’un des sites menacés.

General Electric (GE) a annoncé en septembre son intention de restructurer deux divisions en Europe, celle des équipements pour barrages (Hydro) et pour réseaux électriques (Grid), qui “génèrent des pertes financières importantes”, selon le groupe. Le plan prévoit d’après les syndicats la suppression de 634 emplois parmi lesquels 350 sur les sites de Villeurbanne et Saint-Priest, près de Lyon.

"L'unique projet de la direction est la rentabilité"

“L’unique projet de la direction est la rentabilité”, estime M. Paolozzi qui en appelle à la ministre déléguée chargée de l’Industrie pour qu’elle se saisisse du dossier, après avoir plusieurs fois alerter Bruno Le Maire. “Le gouvernement est en train de distribuer de l’argent à des entreprises qui licencient”. La grève entamée lundi sur les sites lyonnais pourrait se poursuivre mercredi, jour où une délégation devrait être reçue en préfecture. Les négociations avec la direction doivent elles reprendre mardi prochain aux abords du site de Grid de Montpellier, également concerné par le plan de sauvegarde de l’emploi.

Le groupe General Electric a supprimé 3 000 emplois en France depuis le rachat de la branche énergie d’Alstom en 2015 (notre article), rachat qui devait s’accompagner de la création de 1 000 postes sur trois ans, a dénoncé la semaine dernière le syndicat CFE-CGC.

Ce que dément formellement GE, assurant que depuis l’acquisition de la branche énergie d’Alstom, “plus de 2.000 salariés ont quitté les effectifs du Groupe dans le cadre de cessions d’actifs”.

Nos derniers articles

Jeux olympiques : Montbéliard derrière l’escrimeuse Éva Lacheray

L’escrimeuse originaire de Montbéliard, Éva Lacheray, vient de se qualifier pour les Jeux olympiques. Et la cité des Princes est derrière elle.

Nord Franche-Comté : une unité mobile de télémédecine pour faciliter l’accès à un généraliste

Des unités mobiles de télémédecine en soins programmés sont déployées dans le nord Franche-Comté. Elles doivent faciliter l’accès à un médecin généraliste.

Ça “dé-bloch” complètement à Pays de Montbéliard Agglomération !

L’élection comme député de Matthieu Bloch, avec l’étiquette LR-RN, crée des remous au sein de Pays de Montbéliard Agglomération. Les silences de l’exécutif suscitent l’exaspération, alors que des élus, de droite comme de gauche, indiquent qu’ils ne veulent pas collaborer avec le nouveau parlementaire.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts