Le Trois –

PUB

Filière ferroviaire: “Maintenir notre 3e position mondiale”, estime la ministre de l’Industrie

Le "Coradia Polyvalent bimode hydrogène", train à hydrogène pour les régions françaises (c) Alstom / Design & Styling
Le "Coradia Polyvalent bimode hydrogène", train à hydrogène pour les régions françaises (c) Alstom / Design & Styling

Lors d’une visite sur le site d’Alstom à Villeurbanne, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie a réaffirmé les ambition du gouvernement en matière de ferroviaire, en misant sur la transition environnementale et le train à hydrogène.

(AFP)

Lors d’une visite sur le site d’Alstom à Villeurbanne, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie a réaffirmé les ambition du gouvernement en matière de ferroviaire, en misant sur la transition environnementale et le train à hydrogène.

La ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a estimé vendredi 9 juillet que les dispositifs du nouvel avenant au contrat stratégique de la filière ferroviaire devaient permettre à la France de “maintenir sa troisième position mondiale” dans le secteur. L’enjeu de cet avenant est “d’aller à la conquête de marchés internationaux en s’appuyant sur nos forces”, a-t-elle déclaré devant la presse lors d’une visite sur un site du groupe Alstom à Villeurbanne, près de Lyon. Ces “forces” reposent, selon elle, sur “une avance technologique” et la “transition environnementale”, notamment avec le développement du train à hydrogène.
Le document, signé officiellement vendredi par Mme Pannier-Runacher, le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari – en visioconférence – et le Comité stratégique de la filière ferroviaire, représenté par le président d’Alstom Henri Poupart-Lafarge, prévoit la création d’un comité d’orientation de la recherche et développement et de l’innovation du ferroviaire (CORIFER).
Cette structure, qui s’inscrit dans le cadre du plan France relance et du quatrième programme d’investissements d’avenir, sera chargée de valider parmi 46 projets présentés par une centaine d’entreprises et une vingtaine de laboratoires. “Il n’y a pas d’enveloppe fléchée, mais on peut compter sur plusieurs dizaines de millions d’euros en fonction de la qualité des projets”, a précisé Mme Pannier-Runacher.
L’expérimentation CARE, lancée en 2019 dans les Hauts-de-France, afin d’accompagner des PME et PMI du secteur, va être étendue sur l’ensemble du territoire ; 108 entreprises vont être ainsi soutenues sur trois ans. “L’ensemble de ces dispositifs vont nous permettre de maintenir notre troisième position mondiale dans le ferroviaire et de renforcer les positions où nous sommes leader mondial, c’est de ça dont il est question, de construire l’industrie du futur, celle qui est digitalisée et décarbonée en créant de l’emploi sur le territoire français”, a fait valoir la ministre.
M. Djebbari a appelé à “profiter de cette période post-crise pour soutenir” la filière ferroviaire, soulignant la “forte attente” des Français sur ce secteur doté de “vertus écologiques”.
La filière ferroviaire représente plus de 1300 entreprises et un million d’emplois en France.

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Le designer du TGV, Jacques Cooper, est mort

Le designer du tout premier TGV, Jacques Cooper, est mort, a appris l'AFP mercredi auprès du constructeur de trains Alstom, où il a travaillé dans les années 1970 et 1980. Il restera comme l'homme qui a donné au TGV sa silhouette distinctive, avec son nez effilé et aérodynamique et sa première livrée orange, devenue mythique dans l'univers ferroviaire français.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts