Le Trois –

PUB

Europe : l’hydrogène produit à partir du nucléaire reconnu par les 27

Texte-clef du plan climat de l'UE, la loi sur les énergies renouvelables prévoira une exemption permettant à la France de tenir compte de son hydrogène produit à partir de l'énergie nucléaire. | ©Falco de Pixabay
En bref
Texte-clef du plan climat de l'UE, la loi sur les énergies renouvelables prévoira une exemption permettant à la France de tenir compte de son hydrogène produit à partir de l'énergie nucléaire, selon le compromis des 27 publié lundi.

(AFP)

Cette loi, qui impose 42,5% d’énergies renouvelables dans la consommation européenne d’ici 2030, avait fait l’objet d’un accord fin mars entre les eurodéputés et la présidence suédoise de l’UE, qui négociait au nom de États membres. Mais l’incertitude régnait dans l’attente du feu vert formel des États et du Parlement européen.
Paris subordonnait son approbation à des ajustements pour pouvoir tenir compte de son hydrogène produit à partir d’électricité nucléaire, mais se heurtait aux vives réticences de l’Allemagne et de ses autres partenaires rétifs à l’atome.
La France a finalement obtenu gain de cause dans un compromis trouvé tard vendredi entre les ambassadeurs des Vingt-Sept, qui assouplit les conditions requises pour prendre en compte cette production.
Dans le détail, l’accord trouvé fin mars impose d’ici 2030 au moins 42% d’hydrogène renouvelable dans l’hydrogène utilisé par l’industrie. Mais il prévoit une flexibilité pour les pays disposant d’un parc nucléaire pouvant produire de l’hydrogène décarboné, leur permettant d’abaisser leur cible d’hydrogène renouvelable à condition que la part d’hydrogène produit à partir d’énergies fossiles ne dépasse pas 23% de leur consommation.
La France jugeait ce seuil inapplicable en raison de son importante production d’ammoniac (matière première des engrais azotés), à partir d’hydrogène fabriqué par reformage à la vapeur du gaz naturel.
Mais selon un considérant du compromis, rendu public lundi, les usines d’ammoniac recourant à de l’hydrogène produit par vaporeformage et ayant fait l’objet d’investissements pour réduire leurs émissions de CO2 seront sous certaines conditions exclues de ce calcul.

Parallèlement, dans une déclaration politique consultée par l’AFP, la Commission européenne “reconnaît que d’autres sources d’énergies non-fossiles que les renouvelables contribueront à atteindre la neutralité climatique” visée en 2050. Cette reconnaissance “extrêmement forte” pourra “être opposable” dans des négociations sur d’autres textes, soutient Paris. Bruxelles s’engage aussi à tenir compte des investissements réalisés pour moderniser ces usines d’ammoniac. “Cela servira concrètement à les accompagner dans leur processus de décarbonation” en “sécurisant” la production d’engrais, précise le cabinet de la ministre française Agnès Pannier-Runacher.

Le secrétaire d’État allemand Sven Giegold (Verts) a pointé du doigt un accord “pas très joli, mais supportable”, tandis que pour la ministre belge Tinne Van der Straeten, cet “accord global” permet de valider “des objectifs très ambitieux” de renouvelables. Les Vingt-Sept devront encore entériner cet accord lors d’une prochaine réunion ministérielle. L’eurodéputé rapporteur du texte, Markus Pieper (PPE, droite), a salué lundi “un très bon résultat d’ensemble”. L’accord sera examiné fin juin en commission parlementaire, avant feu vert final des eurodéputés attendu en plénière en septembre, a-t-il ajouté.

Nos derniers articles

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Le tribunal reconnaît le “caractère professionnel” du burn-out d’un ancien salarié de Segula

Nordine El Mir a dénoncé ses conditions de travail à Segula Technologies, entreprise qu’il a quitté en 2020. Cette situation l’a conduit, alors, à se mettre en arrêt, pour burn-out. Celui-ci n’a pas été reconnu par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) au titre de la législation professionnelle. Le tribunal judiciaire de Montbéliard vient d’invalider cette décision.

Les Eurockéennes aménagent un city stade au camping

L’édition 2024 a un petit accent football pour les Eurockéennes, Euro 2024 oblige. Dans sa volonté de renforcer les animations au camping, le festival aménage un terrain de football où seront organisés trois tournois au cours du week-end. Accélération, crochet, feinte de tir… et but !

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts