Le Trois –

PUB

Covid-19 : négociations chez PSA sur le chômage partiel et les congés

La direction de PSA a proposé vendredi aux syndicats du constructeur automobile la création d’un “fonds de solidarité” pour compenser la perte de salaire liée au chômage partiel, ainsi qu’une modification des congés d’été face à l’épidémie de Covid-19, selon des sources syndicales.

(AFP)

La direction de PSA a proposé vendredi aux syndicats du constructeur automobile la création d’un “fonds de solidarité” pour compenser la perte de salaire liée au chômage partiel, ainsi qu’une modification des congés d’été face à l’épidémie de Covid-19, selon des sources syndicales – mis à jour à 20 h 37, le 3 avril.

L’entreprise propose de créer un “fonds de solidarité” permettant de garantir 100 % des rémunérations nettes des salariés mis au chômage partiel, alors qu’ouvriers, techniciens et agents de maîtrise touchent actuellement 84% de leur salaire net.

Ces catégories abonderaient le fonds en donnant un jour de congé (RTT, congé payé, congé d’ancienneté, etc). Les cadres, dont la plupart touchent déjà 100% de leur salaire net en activité partielle en vertu de la convention collective de la métallurgie, contribueraient à hauteur de deux jours de congés. L’entreprise apporterait également un complément, selon les syndicats interrogés par l’AFP.

Olivier Lefebvre, délégué central de FO (1er syndicat de PSA), s’est félicité “que PSA vienne à cette idée de fonds de solidarité déjà portée chez Renault” tandis que Anh-Quan Nguyen, de la CFE-CGC (2e) a salué un “vrai acte de solidarité de la part des cadres”. Jean-Pierre Mercier, de la CGT (3e), a réclamé “que les actionnaires renoncent à une partie de leurs dividendes pour combler les 16 % manquants” dans les rémunérations plutôt que de mettre les salariés à contribution.

Pas de prime pour les 3 000 salariés qui travaillent toujours

“Il est inconcevable qu’on puisse verser des dividendes aux actionnaires”, a souligné Franck Don, de la CFTC (4e), qui espère “un geste de solidarité de la part des dirigeants” du groupe. La CFDT (5e) s’est dite “plutôt satisfaite des échanges autour de la solidarité” malgré une “petite déception” sur l’absence d’engagement de la direction à verser une prime pour les quelque 3 000 salariés qui continuent à travailler, selon sa déléguée centrale Christine Virassamy.

Le projet d’accord, qui doit être soumis aux organisations syndicales dans les prochains jours, devrait également inclure des mesures de protection renforcées des salariés face à l’épidémie de Covid-19, et un volet sur les congés d’été, selon ces syndicats.

Contrairement à des accords locaux prévoyant la prise de trois semaines consécutives de congés d’été lors de la fermeture annuelle des usines, la direction souhaiterait pouvoir limiter à 12 jours consécutifs la prise de congés d’été, à poser sur une période allant de mai à fin octobre.

Interrogée par l’AFP, la direction de PSA n’a pas fait de commentaire sur le contenu des négociations. Le directeur des ressources humaines du groupe Xavier Chéreau s’est toutefois réjoui d’une “très bonne réunion de négociations avec des échanges constructifs et responsables centrés sur la protection de la santé des salariés et de l’entreprise, avec la mise en place d’un protocole sanitaire de renforcement des gestes barrières”.

Le groupe Renault a bouclé cette semaine un accord garantissant 100% de leur rémunération aux salariés en chômage partiel. Signé par trois des quatre syndicats représentatifs – la CFE-CGC, la CFDT et FO -, il prévoit que tous les salariés donnent un jour de repos (au choix) pour financer le maintien des salaires, puis un jour de repos par semaine de chômage partiel.

Seul syndicat représentatif opposé à cet accord, la CGT n’a pas signé. Elle a dénoncé vendredi la “monétisation” d’“une partie de leurs congés”, par les salariés qui “financeront eux-mêmes entre 75% et 90%” du maintien de leur propre salaire. Elle critique également les dispositions d’augmentation du temps de travail prévues pour la reprise de l’activité. “Après le confinement à domicile”, ce sera “le confinement à l’usine et dans les bureaux”.

Nos derniers articles

Avant la naissance, la pollution de l’air nous touche déjà

Certaines personnes sont plus vulnérables ou plus sensibles que d’autres à la pollution de l’air, du fait de leur capital santé ou de leur âge. Par rapport à la population générale, ces personnes vont présenter plus rapidement ou plus fortement des symptômes suite à une exposition à cette pollution, que ce soit à court terme ou à long terme. L'exposition à la pollution atmosphérique pendant la grossesse a été associée à un large éventail de conséquences néfastes à la naissance et pendant l'enfance. Récemment, une étude française a mis en évidence la vulnérabilité du placenta à la pollution de l'air…

Une proposition de résolution face aux problèmes de santé des pompiers

Florian Chauche, député de la 2nde circonscription du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de résolution au gouvernement, pour que soit débattue les questions relatives à la santé physique et mentale des pompiers. Un document signé par 98 députés de l'hémicycle.

Le Fimu lutte contre le harcèlement sexuel avec l’application Safer

Pour sa 37e édition, le festival international de musique universitaire (Fimu) a mis en place un dispositif afin de prévenir les violences sexistes et sexuelles. Les festivaliers peuvent installer l'application Safer ou la trouver sur l’application du Fimu. Le principe est simple : si une personne est victime ou témoin d’une agression, il lui suffit de lancer l’alerte via l’application.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts