Le Trois –

Christophe Gaussin reste directeur général du groupe Gaussin, mais perd la présidence

Christophe Gaussin, dirigeant de Gaussin Manugistique.
Christophe Gaussin, dirigeant de Gaussin. | ©Le Trois – archives
Alerte
L’assemblée générale du groupe Gaussin s’est réunie ce mardi 18 juin. Un nouveau conseil d’administration a été nommé. Christophe Gaussin reste directeur général, mais n’occupe plus le poste de président du groupe, qui revient à M. Jakub Sip, proche de l’actionnaire de référence Czechoslovak Group (CSG). Les Tchèques prennent le pouvoir.

Avec l’AFP

L’assemblée générale ordinaire du groupe Gaussin s’est tenue ce mardi 18 juin. Elle devait conforter la place de l’actionnaire de référence du groupe, qui détient plus de 20 % des parts. L’assemblée générale a nommé quatre nouveaux administrateurs : Ewen Extier, Antoine de Koninck, Matthias Laurin et Jakub Šíp. Ils étaient justement proposés par l’actionnaire de référence du groupe, la société tchèque Czechoslovak Group (CSG), représentée par Tablon SPV. C’est un conglomérat d’une centaine d’entreprises de l’industrie et de la défense selon son site Internet.

Le groupe, qui emploie 400 salariés, est empêtré dans une crise de gouvernance depuis plusieurs mois (lire notre enquête). Il est en conflit, également, avec sa filiale de Saône-et-Loire Metalliance, qui produit ses véhicules de manutention, notamment pour le marché américain de la logistique. Un fonds de pension américain, Coral Reef Capital, a joué un rôle important dans cette crise. Il est au cœur d’une dissension entre trois membres du conseil d’administration : Christophe Gaussin, Martial Perniceni et Volker Berl. Des négociations étaient en cours pour que le fonds de pension entre au capital du groupe, avant que l’offre ne soit refusée par Christophe Gaussin, jugée trop faible. L’autre origine des difficultés se trouve dans le retard de livraisons des 355 véhicules logistiques électriques décrochés en Amérique du Nord, notamment pour Amazon. Il en est résulté un chiffre d’affaires 2023 nettement inférieur aux prévisions (35,7 millions d’euros au lieu de 100 millions d’euros visés) ; un retard qui s’explique aussi par ces tensions de gouvernance. CSG “a la possibilité de devenir majoritaire à tout moment”, a indiqué un porte-parole du groupe, par conversion en actions de son prêt de 15 millions d’euros octroyé à Gaussin l’an dernier, s’étant ajouté à l’injection au capital de 15 autres millions d’euros.

Deux administrateurs révoqués

L’assemblée générale de ce 18 juin a nommé un nouveau conseil d’administration, composé de cinq personnalités : les quatre nouveaux administrateurs et Christophe Gaussin. Martial Perniceni et Volker Berl ne sont plus membres du conseil d’administration. Les Tchèques détiennent ainsi quatre des cinq postes d’administrateurs. Selon des documents internes, consultés par Le Trois, l’actionnaire de référence a demandé de révoquer Martial Perniceni et Volker Berl. “Il est crucial que les administrateurs en place partagent la vision et les objectifs de l’actionnaire de référence pour garantir une gouvernance efficace et harmonieuse”, peut-on lire dans le compte rendu. Le groupe regrette que ces deux hommes ne soient pas “en alignement avec cette nouvelle orientation stratégique”.

Tablon SPV a aussi décidé de mettre au vote “la révocation” de Steve Filipov, “pour éviter toute ambiguïté sur la composition du conseil d’administration”. Des recours juridiques avaient été engagés à la suite d’une assemblée générale convoquée par Martial Perniceni et Volker Berl, début mai, et au cours de laquelle Steve Filipov avait été nommé directeur général. L’assemblée générale de ce 18 juin a approuvé ces trois révocations.

À la suite de l’assemblée générale, le conseil d’administration a décidé de dissocier les fonctions de président, dévolue à Jakub Sip, et de directeur général, confiée à Christophe Gaussin. L’entreprise familiale n’a plus totalement la mainmise. C’est une page qui se tourne à Héricourt. Les prochains mois permettront de définir quelles seront les conséquences ou opportunités que cela ouvre pour les sites de Bourgogne-Franche-Comté, alors que l’entreprise passe sous bannière tchèque.

Du côté de Metalliance, les offres de reprises pouvaient être déposées jusqu’au 17 juin. L’entreprise est placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Dijon (Côte-d’Or) depuis le 17 mai. Selon le porte-parole, Gaussin “ne se positionne pas” pour la reprise de sa filiale Metalliance de matériels de travaux souterrains d’environ 130 salariés à Saint-Vallier (Saône-et-Loire), en redressement judiciaire.

Gaussin va se “recentrer sur ses activités rentables à court terme”, a-t-il annoncé mardi, dans un communiqué. Il a obtenu, le 14 juin, l’autorisation de céder sa participation de 51 % dans le constructeur français de véhicules autonomes Gama (Gaussin-Macnica-Mobility, anciennement Navya) à son partenaire japonais Macnica, “par décision du juge-commissaire du tribunal de commerce de Vesoul”.

Une très longue histoire

 

L’histoire de la société Gaussin remonte au XIXe siècle. Elle était déjà tournée vers l’ailleurs. Elle intervient par exemple dans la construction d’ouvrages d’art en Indochine, sur la ligne de chemin de fer qui reliait Hanoï à Saïgon. La société Gaussin remonte à 1880. Elle est lancée par Eugène Gaussin et produit de l’acier. Elle travaille notamment pour les constructions de Gustave Eiffel. L’entreprise est officiellement immatriculée en 1962, par Henri-Paul Gaussin, le père de Christophe, l’actuel dirigeant et représentant de la 4e génération. Gaussin produit des véhicules de manutention portuaire, que l’on retrouve dans des ports d’Afrique (Tanger, au Maroc, et Abidjan en Côte-d’Ivoire) ou d’Asie (Singapour ou Surabaya en Indonésie). Elle propose aussi ces véhicules pour la manutention logistique, dont un marché nord-américain, avec un opérateur d’Amazon.

Nos derniers articles

Delle : une borne pour faciliter les opérations de vente en détaxe à la frontière

La direction des douanes de Franche-Comté s’équipe de borne de validation numérique des bordereaux de vente en détaxe. Une borne est notamment accessible à la plateforme douanière de Delle-Boncourt.

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts