Le Trois –

Belfort : Neext engineering explore la technologie quantique

La start-up Neext Engineering cherche à améliorer le rendement des centrales d'énergie. | ©Le Trois – illustration
Nouveauté
Neext Engineering annonce une collaboration avec Quobly et Colibritd à l'occasion du salon Vivatech, pour mettre la technologie quantique au service de l’énergie et de la décarbonation.

La start-up Neext Engineering (lire nos articles) a été créée à l’automne 2022. « Nous augmentons le rendement des centrales, toutes sources d’énergie confondues », explique Jean Maillard, président et co-fondateur de la société. La société peut porter des projets de centrales géothermique, solaire à concentration ou biomasse. Elle s’intéresse aussi au nucléaire.

Les sites industriels fortement consommateurs d’énergie n’ont pas besoin que d’électricité replace l’ingénieur. Ils cherchent aussi de la chaleur, voire la production d’intrants industriels, à l’instar de l’hydrogène ou de l’ammoniac. Or, pour obtenir ces derniers, on recourt à des énergies fossiles. Pour de nombreux industriels, se décarboner, c’est donc aussi décarboner la production de ces « matières premières ».

La start-up est engagée dans un projet de recherche et développement (R&D), Sparta, qui vise « à utiliser des sources de chaleur décarbonées de haute puissance pour produire de l’électricité et servir d’autres usages industriels », détaille l’entreprise. « La technologie Sparta utilise des fluides innovants pour améliorer le rendement des conversions d’énergies », ajoute-t-il. Pour aller plus loin, l’entreprise s’associe avec Quobly et Colibritd, deux jeunes pousses françaises. La collaboration a été annoncée au Salon VivaTech.

« C’est le bon moment »

Dans son projet, Neext engineering a identifié « un besoin crucial en outils de modélisation et simulations numériques puissants ». C’est là que Quobly et Colibritd interviennent. Le premier apporte son expertise « en développant un processeur de calcul quantique basé sur le silicium ». Le second « met à disposition sa plateforme quantique Quick et son solveur quantique universel pour les équations aux dérivées partielles ».

L’association doit « explorer des cas concrets de modélisations et de simulation numérique » où on a besoin de puissances de calcul importantes. Les entreprises cherchent également à « avoir une compréhension commune des langages informatiques et algorithmes à utiliser pour traduire les problématiques techniques et scientifiques ». Enfin, ils « analyseront la viabilité commerciale et les coûts associés aux solutions quantiques ».

« De nombreux observateurs soutiennent que l’informatique quantique n’est pas pour tout de suite. Cependant, si comme Neext Engineering vous œuvrez pour le futur de l’énergie, nous pensons que c’est le bon moment ! » estime Jean Maillard, le fondateur. D’ajouter : « La nouvelle complexité induite par les objectifs ambitieux de décarbonation intensive de nos industries et infrastructures nécessite une puissance de calcul conséquente. La question n’est pas de savoir si nous avons besoin de l’informatique quantique, mais quand et comment nous devons l’utiliser. » Cette collaboration doit répondre à cette ambition.

Nos derniers articles

Un gros coup de frein pour Stellantis au premier semestre

Le constructeur automobile Stellantis a publié jeudi des résultats en forte chute au premier semestre, freiné par une baisse des ventes en Europe comme en Amérique du Nord.

Les sorties immanquables de l’autrice du Cartoville du pays de Montbéliard

Depuis le mois de mai, le pays de Montbéliard peut s'enorgueillir d’avoir un guide touristique prestigieux qui présente ses richesses : la célèbre collection Cartoville. Une collection de guides, qui présentent ses bons plans sous formes de cartes. Pauline Moiret, l’autrice du Cartoville du pays de Montbéliard, originaire du nord Franche-Comté, glisse ses incontournables pour réussir son mois d’août et (re)découvrir le pays de Montbéliard. Ses trois bons plans.

Automobile : premier semestre difficile pour l’équipementier Forvia

L'équipementier automobile Forvia a souffert au premier semestre du ralentissement du marché automobile et de taux d'intérêt élevés, avec un chiffre d'affaires en légère baisse et un bénéfice net en fort repli. Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires atteint 13,5 milliards d'euros (-0,6% sur un an), freiné notamment par les taux de change.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts