Le Trois –

PUB

Alstom gagne le marché de la troisième ligne du métro à Toulouse

Le groupe français Alstom a remporté l'appel d'offre pour la construction de la troisième ligne de métro à Toulouse,
Rame de métro Alstom, à Lille.

Le groupe français Alstom a remporté l’appel d’offre pour la construction de la troisième ligne de métro à Toulouse, a annoncé mercredi Tisséo, la société des transports en commun de l’agglomération toulousaine.

Avec AFP

Le groupe français Alstom a remporté l’appel d’offre pour la construction de la troisième ligne de métro à Toulouse, a annoncé mercredi Tisséo, la société des transports en commun de l’agglomération toulousaine.

Pour ce marché de 713 millions d’euros HT, Alstom a été préféré à trois autres candidats: l’allemand Siemens, le groupe italo-japonais Ansaldo-Hitachi et l’Espagnol CAF associé au français Thalès.

En raison des mesures sanitaires, l’annonce a été faite lors d’un comité syndical de Tisséo Collectivités retransmis en ligne mercredi matin. Le marché porte sur la construction du matériel roulant, du système automatique et de la maintenance de la troisième ligne du métro à Toulouse, longue de 27 km, dont le financement est estimé à 2,7 milliards d’euros et qui sera à 80% sous-terraine. L’attribution de ce marché devait être annoncée en juin dernier mais avait été retardée en raison de l’épidémie de Covid-19.

“Le choix a été fait en constatant que l’offre d’Alstom était à la fois la moins chère et la meilleure techniquement”, a déclaré lors de l’annonce Jean Michel Lattes, président de Tisséo Ingénierie. La ligne entrera en service à l’horizon 2025 et connectera l’est à l’ouest de l’agglomération de près d’un million d’habitants, et desservira notamment les principaux sites du groupe Airbus, qui comptait avant la crise sanitaire environ 20 000 salariés.

Le financement L’État, la SNCF, la Région Occitanie, le Département de la Haute-Garonne, Tisséo Collectivités et Toulouse Métropole, se sont engagés dès 2007 dans une démarche d’études en vue d’anticiper et d’accompagner “Grand Matabiau, quais d’Oc” dans la continuité du centre-ville et à la restructuration de la gare de Toulouse Matabiau en grand pôle d’échanges contemporain.

5 500 voitures de ce métro vendues dans le monde

Cette grande opération vise à résorber la congestion du trafic automobile dans et autour la 4e ville de France, a souligné le maire LR de Toulouse Jean-Luc Moudenc. Le métro de Toulouse, dont la première ligne a été mise en service en 1993, est équipé de rames automatisées sans conducteur, comme l’Orly Val. Comme les deux premières, la 3e ligne sera équipées dans toutes les stations de portes coulissantes anti-suicide et d’ascenseurs permettant aux fauteuils roulants et poussettes d’accéder directement aux quais.

Ce futur métro fait partie de la gamme Métropolis, un système avec plus de 5 500 voitures vendues dans le monde et en service à Buenos Aires, Taïpeï, Dubaï ou Barcelone. Les rames d’Alstom mesureront 36 mètres de long, extensibles à 48 mètres. pour 2,70 mètres de large (contre 2,06 mètres pour les autres lignes toulousaines) et permettront de transporter entre 286 et 386 passagers.

En France, la construction des métros Alstom concerne le site de Valencienne, où ils sont notamment conçus.

Nos derniers articles

Héricourt : mais que se passe-t-il chez Gaussin ?

Procédures judiciaires en cascade. Blocage de matériel. Déclarations dans la presse. Manœuvres de déstabilisation. Depuis janvier, le groupe Gaussin et sa filiale Metalliance sont au cœur d’un imbroglio économico-financier. L’entreprise, experte en annonces grandiloquentes ces dernières années, est en péril. Retour, sur les grandes dates des cinq derniers mois, pour cerner les enjeux.

Pays de Montbéliard : la bourse aux matériaux, le bon plan pour particuliers et artisans

13 entreprises répondent présentes à la première édition de la bourse aux matériaux dans le pays de Montbéliard. L'occasion pour les artisans de vendre leur stock de chutes et pour les bricoleurs de s’approvisionner à petits prix.

Belfort : des étudiants s’opposent fermement au déménagement de leur établissement

Les étudiants du département Carrières sociales de Belfort-Montbéliard vont devoir déménager, début 2025, pour que leur établissement soit rénové. Ils s'y opposent. Mauvaise isolation phonique, couloirs étroits, manque de place dans les salles, les étudiants dénoncent leurs conditions d'accueil dans le nouveau bâtiment.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts