Le Trois –

PUB

Aéroparc : des sous-traitants d’Amazon épinglés sur les conditions de travail

Une vaste opération de contrôles sur les conditions de travail des transporteurs a été organisée le 9 mai 2023. | ©Dreal
Le 9 mai, une opération de contrôles a été menée à l’entrée de la plateforme de distribution de colis d’Amazon. Elle visait les conditions de travail des conducteurs employés par cinq sous-traitants.

108 conducteurs ont été contrôlés le mardi 9 mai, entre 11 h et 16 h, à l’entrée d’une plateforme de distribution de colis installée à l’Aéroparc de Fontaine indique la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) dans un communiqué de presse transmis ce mardi 30 mai. Ces conducteurs travaillent pour cinq sous-traitants « de la plateforme de livraison de colis », note le communiqué, sans nommé explicitement Amazon.

L’opération a été copilotée par les services de la Dreal (contrôle des transports terrestres) et de la direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets), qui représente l’inspection du travail. Ils étaient assistés de la gendarmerie du Territoire de Belfort. L’opération « visait le contrôle des conditions de travail des conducteurs employés par [ces] cinq sous-traitants », détaille le communiqué. Les agents vérifiaient notamment « la présence de documents réglementaires attestant de la durée effective de travail des conducteurs ».

« Malgré un premier contrôle du site en décembre 2022 et des injonctions adressées aux différents prestataires, s’étonne la Dreal, les services de contrôle présents ont pu constater que près de la moitié des conducteurs étaient toujours en infraction à ces dispositions. » 41 immobilisations de véhicules ont ainsi été prononcées. Mais le communiqué n’indique pas si les cinq entreprises contrôlées sont concernées.

D’autres opérations à venir

« Concernant les suites encourues, outre les faits de travail dissimulé pouvant être relevés (enquête toujours en cours), passibles de 5 ans d’emprisonnement et de 75 000 euros maximum (à l’encontre des sous-traitants concernés, mais aussi de la société), chaque défaut de document de décompte de la durée du travail est passible d’une contravention pouvant aller jusqu’à 750 euros maximum par conducteur », détaille le communiqué de presse.

Les services de l’État indiquent que d’autres opérations de ce type peuvent être renouvelées, « au sein des différentes plateformes locales de distribution de colis, mais aussi chez les industriels du secteur qui expédient leurs marchandises à bord de véhicules utilitaires légers, résidents ou non », mettent-ils en garde.

La Dreal précise également que l’absence de documents de décompte du temps de travail peut causer des préjudices, notamment pour les salariés car « elle rend impossible tout décompte du temps de travail réalisé et donc toute rémunération vérifiable d’heures supplémentaires », met-elle en garde. « Cette situation peut conduire à une dissimulation d’heures travaillées susceptible de constituer un délit de travail dissimulé », ajoute-t-elle. Et pour les autres entreprises, cela constitue « une distorsion de concurrence », termine le communiqué.

Nos derniers articles

Au monument aux morts, tout le monde se revendique du général de Gaulle

Les commémorations de l’appel du 18-Juin ont rassemblé autorités, élus et candidats aux élections législatives, ce mardi. La figure du général de Gaulle est souvent invoquée par les partis politiques. Et ils sont de plus en plus nombreux à revendiquer son héritage. Quitte à en oublier l’histoire. Reportage.

Michel Zumkeller dézingue Didier Vallverdu et revient en politique

L’ancien député Michel Zumkeller se positionne dans la campagne aux élections législatives anticipées, dans son ancienne circonscription. Il appelle à ne pas voter pour Didier Vallverdu. Et annonce qu’il lance un nouveau parti, qui sera présenté à la rentrée, afin de préparer les prochaines échéances électorales.

Nord Franche-Comté : l’inquiétude face à la pénurie de surveillants de baignade

La communauté de communes du Sud Territoire a poussé un cri d'alarme le 29 avril 2024. Elle dénonce un manque de maîtres-nageurs sauveteurs et de surveillants de baignade dans le territoire. Dans le nord Franche-Comté, ce n’est pas la seule zone à faire face à cette problématique.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts