Le Trois –

PUB

La Necronomi’Con se veut familiale et authentique

Florian Schmitt, accompagné de Léonard, son fils, Marie, son épouse et secrétaire de l'association, ainsi que Louison Schott, responsable des animations. ©Tessa Photography
Florian Schmitt est le nouveau président de l’association de la Necronomi’con. Il organise cette année la saison 5 de la convention, placée sous le signe du local et du familial.

Anne-Gaëlle Yano-Mifa 

Téléphone collé à l’oreille, dans les allées de la Necronomi’Con, parmi les Marsupilami à Totoro ou encore Porcelette et Kéké tiré du jeu vidéo Animal Crossing, Florian Schmitt porte son petit garçon dans les bras. Il est « le premier bébé Necronomi’Con », s’amuse ce grand homme aux yeux bleus et béret noir. L’histoire est belle. Cette convention est née d’un projet imaginé par des étudiants de l’IUT de Belfort-Montbéliard. Elle s’appuie sur des bénévoles. Florian fait partie des premiers. Tout comme sa compagne, Marie. À la fin de la deuxième saison, ils apprennent que Marie est enceinte. Depuis, ils participent à chaque édition avec Léonard, leur fils. Mais cette cinquième saison a une saveur particulière. Florian est désormais président de l’association. Avec sa femme a ses côtés, en tant que secrétaire. 

Pour mener à bien cette convention, un an de préparation a été nécessaire. « On s’est servi des expériences de nos prédécesseurs pour pouvoir améliorer notre 1ère convention. » Il a dû apprendre à gérer des équipes pour construire l’événement, mais aussi apprendre à superviser des bénévoles. Ils sont une quinzaine de bénévoles actifs à l’année contre environ une soixantaine présents sur le weekend. 

Kéké et Porcelette, personnages d'Animal Crossing | ©Le Trois – Tessa Photography

Privilégier les artisans locaux

Pour cette nouvelle édition, le choix stratégique des organisateurs a été d’ouvrir un chapiteau de 600m2 pour désengorger les allées qui parfois se retrouvaient bondées mais aussi d’accueillir de nouveaux exposants. Le président a aussi fait le choix de privilégier « les artisans de préférence locaux » et de « limiter au maximum le dropshipping (produits issus d’internet achetés peu cher) ». Il ajoute : « On sait qu’il nous reste un exposant qui a des produits de ce type, mais on a décidé de le conserver car il faut des produits pour tous les budgets. Les familles peuvent se permettre d’offrir une figurine par enfant sans que ce soit trop onéreux. » De plus, l’association prône une politique de prix abordable tout en faisant rêver les gens.

Depuis l’élection du nouveau bureau administratif, c’est la première fois que Florian Schmitt et ses associés organisent un événement d’une telle ampleur. D’autant plus, que pour faire fonctionner correctement la convention, l’association à dû dépenser 150 000 euros de budget pour faire cette nouvelle édition. Son équipe et lui sont passés par beaucoup d’appréhension, de stress mais aussi d’impatience. Et pourtant, à travers les paroles de l’homme au béret, on ressent cette envie de réussite qui se confirme par cette nouvelle édition qui bat son record.  9000 personnes ont sillonné les allées de la Necronomi’Con pour cette saison 5, contre 8 000 l’an dernier.

Nos derniers articles

Pays de Montbéliard : une opération « place nette », 11 gardes à vue et 26 000 euros d’avoirs criminels

Pour endiguer le trafic de drogue, le gouvernement a lancé une vaste opération nommée « place nette XXL ». L’une de ses opérations s’est déroulée dans le pays de Montbéliard du 8 au 10 avril.

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts