Ne pas renoncer aux soins essentiels pendant l’épidémie

Les hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté prennent en charge 1 212 personnes atteintes par le coronavirus covid-19, dont 295 en réanimation. Le nombre de retours à domicile s’établit ce mardi 7 avril à 1 077 personnes annonce l’agence régionale de santé. On déplore 396 décès en milieu hospitalier et 240 dans les établissements médico-sociaux de la région. En France, il y a eu 7 091 décès à l’hôpital (dont 607 décès en 24 heures). C’est la première fois que le chiffre est aussi important sur 24 heures. On enregistre également 3 237 décès dans les Ehpad et maisons de retraites depuis le 1er mars, soit 10 328 morts, a précisé Jérôme Salomon, le directeur général de la santé, lors d’un point quotidien et cité par France bleu. Plus de 30 000 personnes sont hospitalisées, dont 7 131 en réanimation.

Dans ce contexte, l’ARS rappelle également « l’importance de la continuité́ des soins essentiels pour ne pas retarder indument une prise en charge dont le report pourrait entraîner une perte de chance ». « Les patients concernés pas des pathologies chroniques en particulier, comme le diabète, l’hypertension, l’insuffisance cardiaque…doivent continuer de consulter leur médecin généraliste et/ou leur médecin spécialiste », indique l’ARS. Cette dernière indique également que les dépistages du cancer colorectale, du cancer du sein ou encore la vaccination de l’enfant doivent être assurés selon les calendriers prévus. Sans attendre. « Se protéger ne doit pas signifier renoncer aux soins », dit l’ARS, en reprenant le message de l’union régionale des professionnels de santé, en partenariat avec l’Assurance maladie et France Assos Santé. Les médecins « peuvent conseiller par téléphone, proposer la téléconsultation, recevoir les patients suivant des modalités horaires et des conditions permettant de réduire au maximum le risque de contamination ». L’attestation de déplacement dérogatoire mentionne le droit de consulter un médecin.  

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="V2Y" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]
Ceci vous intéressera aussi
L’établissement français du sang encourage le don de plasma
L’établissement français du sang encourage le don de plasma

L’établissement français du sang (EFS) a lancé une campagne de communication pour encourager le don de plasma, dont les besoins Lire l'article

Vitesse réduite sur l’A36 à cause d’une pollution aux particules fines
L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines dans toute la région et en particulier dans le nord Franche-Comté

L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules Lire l'article

Covid-19: le nombre d’hospitalisation baisse, mais l’ARS redoute le variant anglais
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

De nombreux indicateurs sont passés au vert en Bourgogne-Franche-Comté et la vaccination progresse chez les plus de 75 ans notamment. Lire l'article

220 postes à pourvoir dans les banques de Bourgogne Franche-Comté
Les formations se dérouleront en alternance à la rentrée de septembre © Image par Free-Photos de Pixabay

L’École supérieure de la banque organise un job dating à distance les 9 et 10 mars, pour des postes à Lire l'article

Défilement vers le haut