Ne pas perdre les bonnes habitudes insiste l’ARS

L'ARS rappelle l'importance des gestes barrières.

« L’épidémie de Covid-19 poursuit sa lente décrue dans notre région mais exerce toujours une pression importante sur le système de santé régional », indique l’agence régionale de santé dans son bulletin quotidien. Alors que 2 512 personnes sont de retour à domicile, 1 141 patients sont toujours soignés dans les hôpitaux de la région pour des formes graves de covid-19. Parmi ces malades, 161 sont pris en charge en réanimation. On recense 869 décès en milieu hospitalier. L’ARS insiste sur l’importance du respect des gestes barrières, sur le respect de la distanciation physique et sur la réduction du nombre de contacts.

Les gestes barrières :

  •  Se laver les mains très régulièrement
  •  Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  •  Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter
  •  Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="7Ln" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]
Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

Bourgogne-Franche-Comté : le Pass’Sport fait sa rentrée

Le dispositif Pass’Sport du Gouvernement à l’intention des familles les plus modestes est reconduit pour la saison 2022-2023. Une aide Lire l’article

Dans la région, une croissance de l’emploi atone au 2e trimestre 2022 

Le deuxième trimestre 2022 a marqué un coup d’arrêt en termes d’emploi en Bourgogne-Franche-Comté. À l’aide des études conjointes de Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal