Montbéliard : masque obligatoire dans le centre dès le 1er septembre

Compte tenu de l’évolution sanitaire, Joël Mathurin, le préfet du Doubs, rend obligatoire le port du masque dans les zones fréquentées de Besançon et de Montbéliard.

Compte tenu de l’évolution sanitaire, Joël Mathurin, le préfet du Doubs, rend obligatoire le port du masque dans les zones fréquentées de Besançon et de Montbéliard (retrouvez le périmètre ici). Cette règle s’applique pour toutes les personnes de plus de 11 ans, circulant à pied, « à l’exception des cycles, tricycles, quadricycles ou engins de déplacement personnel (EDP) motorisés ou non (skate, roller, trottinette, gyropode, hoverboard, monoroue, etc.) roulants ». La décision court jusqu’au 30 septembre. « La campagne de dépistage du virus COVID-19, organisée dans le Doubs démontre une vulnérabilité́ du département avec une reprise latente de l’épidémie et rend nécessaire le renforcement des mesures de prévention déjà̀ mises en place, justifie la préfecture du Doubs dans un communiqué. En effet, le virus affecte toujours le département comme le démontre l’augmentation des taux d’incidence épidémique et de positivité́ des tests réalisés. » La rentrée scolaire doit entraîner, selon la préfecture, une hausse de la fréquentation des centre-villes et aux abords des établissements scolaires. « Pour la santé de tous, le Préfet du Doubs et Mesdames les Maires appellent la population à respecter strictement ces mesures afin de se protéger soi-même et de protéger les autres. »

Ceci vous intéressera aussi
Le pays de Montbéliard finaliste pour être capitale française de la culture 2024

Trois agglomérations, Alès, Bourg-en-Bresse et Montbéliard, sont finalistes pour devenir en 2024 la deuxième "capitale française de la culture", a Lire l'article

Pour les infirmières en psychiatrie dans le privé, l’amour du travail ne suffit plus

Plusieurs infirmiers en psychiatrie témoignent des mauvaises conditions dans le privé. Salaires inégaux, heures à gogo, intérimaires pour remplacer les Lire l'article

Proch’Parole à l’écoute des proches des patients souffrant de troubles psychiques

À l’initiative de trois infirmières, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté a mis en place un groupe de parole destiné aux familles Lire l'article

Nord Franche-Comté : les eaux de baignade sont de bonne qualité

L’Agence Régionale de Santé (ARS) déploie chaque année une surveillance sanitaire de la qualité de l’eau des zones de baignade. Lire l'article

Défilement vers le haut