Décrochage scolaire : vacances studieuses pour 8 000 élèves

8000 élèves profitent du dispositif des Vacances apprenantes, en Franche-Comté, qui vise à éviter le décrochage scolaire dans cette période de confinement.

Manon Hilaire

« La réussite scolaire des élèves est notre priorité première. » C’est le message diffusé par l’académie de Besançon, en présentant le dispositif vacances apprenantes. Depuis lundi, 8 000 élèves ont rejoint virtuellement les bancs de l’école alors qu’ils leur restaient encore une semaine de vacances. Un système qui a pour but d’éviter le décrochage scolaire.

Alors que la deuxième semaine de vacances des Francs-Comtois débute, 8 000 élèves de l’académie de Besançon, volontaires, retournent à l’école en avance. Les vacances apprenantes, c’est un système déployé par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, pour éviter au maximum le décrochage scolaire, qui a augmenté massivement depuis que l’école à la maison s’est rendue forcée. Un décrochage estimé, au plan national, à près de 10 % de l’effectif des élèves. Cette aide est destinée en priorité aux écoles classées en Quartier Politique de la Ville (QPV), où l’on constate le plus de distance dans le lien élève-école. Les élèves de CP et CM2 ont été prioritaires et ce sont ensuite uniquement les écoles en QPV qui ont eu l’opportunité de proposer ces stages « pour les élèves des autres niveaux ».

Communiqué de presse de l'académie de Besançon

Ce sont plus de 1 200 enseignants volontaires, parmi les écoles, collèges et lycées, qui interviennent pendant 4 jours. Ce système offre six heures de cours de soutien aux 8 000 élèves soit 3,7% des effectifs. Les révisions concernaient les mathématiques, le français ou l’histoire-géographie. Cette initiative est bien d’aider « pendant cette période particulière les élèves les plus éloignés de l’école », confirme le rectorat, joint par téléphone.

  • Pendant cette période de confinement et afin de faciliter la continuité pédagogique, Le Trois publie un blog alimenté par les lycéens du Condorcet, à Belfort, qui racontent leur quotidien. C’est le projet Le Condorcet à résidence.
Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : les 6 raisons où les enfants ne doivent pas fréquenter l’école

L’académie de Besançon, dans un communiqué, rappelle les conduites à suivre pour lutter contre la propagation du virus. Et notamment Lire l'article

Covid-19 : 63 cas confirmés dans les écoles de l’académie de Besançon
classe élève école

Le rectorat de Besançon fait le point sur la situation sanitaire dans les établissements de l’académie. 18 classes se font Lire l'article

Covid-19 : 1 classe fermée en Franche-Comté
Ce 2 octobre 2020, 1 classe fermée en Franche-Comté à cause de la covid-19.

Une seule classe est "fermée" dans le Doubs, ce 2 octobre. | Photo d'illustration – Pixabay Le rectorat de l’académie de Besançon Lire l'article

Covid-19 : 2 classes fermées en Franche-Comté
La Ville de Belfort opte pour une ouverture par étape des écoles élémentaires et maternelles.

2 classes sont assurées en distanciel dans l'académie de Besançon. | Photo Pixabay Le rectorat de l’académie de Besançon communique Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut