Covid-19 : une capacité de 1600 tests en plus dans le Doubs

L'agence régionale de santé annonce une montée en puissance des dépistages du covid-19.

Le préfet du Doubs, sur proposition du directeur général de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté, vient d’autoriser le laboratoire vétérinaire départemental (LVD) à réaliser, pour le compte du centre de biologie médicale CBM25, l’examen de détection du COVID-19 par RT-PCR, annonce la préfecture du Doubs dans un communiqué.
En effet, les préfets ont été habilités début avril à requérir ou à autoriser des laboratoires, qui ne pratiquent pas habituellement la biologie humaine à mettre au service des laboratoires agréés leur capacité en tests RT-PCR.
Cette autorisation a nécessité plusieurs étapes :

  • La validation, sous l’autorité du CHU de Besançon du processus analytique RT-PCR du LVD
  • La signature le 21 avril 2020 d’un arrêté de réquisition du LVD par le préfet du Doubs afin de réaliser la phase analytique de l’examen de détection du covid-19 par RT-PCR
  • La signature ce jeudi 30 avril d’une convention permettant au LVD de pratiquer ces tests sous l’égide du laboratoire privé CBM25.


Ce partenariat public-privé, indiqué la préfecture, a mobilisé un nombre important d’acteurs : préfecture du Doubs, ARS, CHU de Besançon, conseil départemental du Doubs, LVD et CBM25. Il augmente significativement la capacité en tests covid-19 au niveau départemental, permettant de réaliser jusqu’à 1 600 tests supplémentaires par jour.

Ceci vous intéressera aussi
Tir de défense : une louve abattue en pleine attaque dans le Doubs
Nouvelle attaque de Loup à Fougerolles, en Haute-Saône, ce 21 septembre.

Une louve a été abattue par un lieutenant de louveterie mardi soir à Longevilles-Mont-d'Or (Doubs), dans le cadre "d'un tir Lire l’article

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l’article

Doubs : après l’interdiction de la pêche, de l’agacement et des inquiétudes
Les faibles précipitations entraînent une baisse des débits des rivières. On évoque une sécheresse printanière.

Le Doubs vient d’interdire la pratique de la pêche sur l’ensemble des cours d’eau de première catégorie du département. Un Lire l’article

L’Urssaf accompagne les victimes des incendies en Franche-Comté

L'Urssaf propose des remises et reports pour les professionnels victimes des incendies en Franche-Comté qui en feront la demande

Défilement vers le haut Aller au contenu principal