Covid-19 : le confinement semble porter ses fruits en Bourgogne-Franche-Comté

Gestes barrière et stabilisation covid 19 Bourgogne-Franche-Comté

Le nombre de patients placés en réanimation est revenu au niveau de début avril. L’ARS de Bourgogne-Franche-Comté s’en félicite et y voit une raison de plus de respecter le confinement et les gestes barrière.
« En vigueur depuis un mois, le confinement commence à produire ses premiers effets dans notre région », se réjouit l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté dans son communiqué de ce samedi 18 avril. « L’épidémie reste toutefois très active dans notre territoire, avec des besoins hospitaliers importants. Le respect des consignes de confinement est plus que jamais de mise particulièrement à l’occasion des week-ends printaniers. »
« L’ARS Bourgogne-Franche-Comté appelle à rester vigilants, mobilisés et prudents alors que ce 18 avril, 1351 patients sont pris en charge pour COVID-19 dans les établissements de santé de la région. Parmi ces patients, 255 nécessitent des soins lourds dans les services de réanimation. »
Il faut remonter au 2 avril pour avoir un chiffre inférieur : à cette date, il y avait 250 patients en réanimation.
« 644 personnes sont décédées en milieu hospitalier depuis le début de l’épidémie et 1788 personnes sont sorties d’hospitalisation , poursuit l’ARS. La tension est donc toujours importante sur notre système de santé. Toutefois, ces données confirment la tendance observée depuis plusieurs jours : avec une légère diminution du nombre de personnes hospitalisées et du nombre de personnes placées en réanimation, il semble que l’épidémie ait atteint un plateau. Dans ce contexte qui demeure tendu, il convient donc de maintenir l’effort collectif et de respecter les consignes de confinement, les gestes barrière et les mesures de distanciation sociale, pour que cette tendance se confirme dans les jours à venir. »

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : « Tourner la page à Belfort », dit Christophe Grudler
Christophe Grudler salue le plan de soutien à l’aéronautique

Christophe Grudler, député européen MoDem. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, dans Lire l'article

General Electric : « Ce n’est que mensonges et trahisons », déclare Marie-Guite Dufay
Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, le 22 juin 2019 à Belfort pour la manifestation de soutien aux salariés de General Electric.

Marie-Guite Dufay, le 22 juin 2019, à Belfort, à la manifestation de soutien aux salariés de GE. | ©Le Trois – archives Lire l'article

General Electric : « Nationaliser pour mettre fin au carnage », affirme Belfort en Grand
Les élus d'opposition au conseil municipal de Belfort, de Belfort en Grand.

Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Bastien Faudot, de Belfort en Grand. | ©Le Trois x 3 Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Lire l'article

General Electric : « Bruno Le Maire joue les pompiers pyromanes », dénonce la CGT
Manifestation GE Belfort octobre 2019 diaporama (3)

La CGT réagit au nouveau plan social de General Electric chez Steam Power | ©Le Trois – archives « Après Gaz et Hydro, Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut