Courcelles-lès-Montbéliard : des baptêmes offerts aux soignants de l’hôpital par les acteurs de l’aérodrome

Les acteurs de l'aérodrome de Montbéliard ont organisé des baptêmes de l'air pour remercier les soignants de l'hôpital Nord-Franche-Comté.

Samedi, une centaine d’agents de l’hôpital Nord-Franche-Comté a été invitée à l’aérodrome de Courcelles-lès-Montbéliard. Des baptêmes de l’air ont été offerts par les différentes structures accueillies à l’aérodrome (avions, hélicoptères, ULM…). « Une « bouffée d’oxygène »  pour bon nombre d’entre eux, notamment pour ceux qui n’ont pas eu encore l’occasion de prendre de vrais congés cet été », explique le syndicat mixte de l’aérodrome du pays de Montbéliard (SMAPM). Cette initiative, « Un vol, un Sourire, un grand Merci », a été organisée en faveur du personnel soignant de l’hôpital, pour les remercier de leur investissement pendant la crise sanitaire. 40 heures de vols et baptêmes gratuits ont été offerts. « Pour la plupart, accompagnés de leurs familles, amis et enfants, ils ont eu le privilège d’apprécier une partie des avions de collection sortie des hangars pour la circonstance – dont le fameux Dassault 312 –  ainsi que les démonstrations du Club aéromodéliste de Montbéliard « les Fêles » qui ont exposé de leur côté un grand panel d’avions miniatures », détaille le syndicat mixte. Le directeur de l’hôpital, Pascal Mathis, et la présidente de la commission médicale d’établissement (CME) Anne-Sophie Dupond ont effectué un vol à 4 000 m d’altitude d’accoutumance avec les parachutistes, assistant ainsi à un largage « digne d’un film de cinéma », ont-ils raconté, rapporte le syndicat mixte. « Ça bougeait de partout », ont-ils également confié, rapporte le syndicat. « Un grand « Merci » à nos héros qui gravissent au quotidien l’équivalent, sinon plus, des fortes pentes de la Planche des Belles Filles ! » insiste finalement le syndicat mixte. Au plus fort de la crise sanitaire, l’aérodrome avait montré son intérêt stratégique. De nombreuses évacuations avait été assurée depuis ses pistes.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

L’ARS constate une reprise de l’épidémie de covid en Bourgogne-Franche-Comté
Les gestes-barrière et, en complément, le port du masque, doivent ralentir la propagation du virus.

Les gestes-barrières redeviennent d'actualité et sont fortement conseillés.| © Archives LeTrois L'ARS (agence régionale de santé) indique dans son communiqué Lire l’article

Belfort: le centre de dépistage du covid à nouveau dans les anciens locaux de la chambre de métiers
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre belfortain de dépistage du covid revient dans les anciens locaux e la chambre des métiers dès ce samedi Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal