Le Trois –

PUB

Un fonctionnement voulu plus vert(ueux) pour les Eurockéennes de Belfort

Cotillons et confettis n'auront plus leur place aux Eurockéennes cette année. | ©Sam Coulon
Écologique, solidaire. Les Eurocks affichent leurs ambitions ; réduire le bilan carbone encore cette année. 9 actions seront menées tout au long du festival pour améliorer celui-ci. Le point sur les nouveautés et ce qui est déjà en place.

Les nouveautés

1. Vaisselle consignée

Vous connaissez déjà les verres consignés, à rapporter sur les stands du Resto du coeur pour récupérer votre pièce ou bien faire un don. Cette année, les Eurocks embraient sur la vaisselle consignée. 2 euros de consigne pour cela, sur le même principe. Environ 37% des stands disposeront de ce type de vaisselle, qui sera lavée à Sermamagny et réutilisée. Au total, 30 000 contenants ont été commandes. Cela devrait permettre de faire monter à 3,6 tonnes le nombre de déchets consignés. 

2. Moins de viandes 

Les Eurocks ont décidé de réduire de moitié les protéines animales dans les 7000 repas servis aux bénévoles et aux techniciens, aux artistes et aux personnels du festival. Le festival signe aussi un arrêt total pour la viande rouge. « Un repas avec du boeuf a un impact carbone 14 fois supérieur à un repas végétarien », explique Hervé Castéran, responsable de la communication des Eurockéennes. Le soir, plusieurs repas seront proposés, mais seulement des repas végétariens. 

3. Fini les pluies de confettis

Cotillons, confettis ; le temps de ces décorations projetées pendant les concerts est désormais terminé. « Même s’ils peuvent être recyclés, ça reste du gâchis », expose Jean-Paul Rolland, directeur du festival. Il estime à 200 kg le nombre de confettis projeté lors de chaque édition.

4. Encore plus de navettes 

« 2/3 de l’empreinte carbone est générée par les déplacements pour venir », explique le directeur du festival. C’est pourquoi, des moyens de transport sont mis en place pour encourager à venir en vélo, en bus, en train. Concernant les vélos, les parkings, immenses, seront maintenus, avec un stand de réparation. Les navettes de bus et de train seront gratuites et plusieurs navettes supplémentaires seront prévues le dimanche et le lundi matin par rapport à l’année précédente.

5. Des bâches transformées en sac

Les immenses bâches des Eurocks sont parfois réutilisées. Quand il y a changement de design, c’est plus difficile. Une collaboration est effective avec l’association Plurielles et Relais Est pour transformer les bâches en porte-carte, cabas de plage, etc… Des produits qui seront vendus sur la boutique des Eurockéennes. « À terme, nous ne vendrons plus de tote-bag pour les remplacer par ce genre de produits », pointe Jean-Paul Rolland.

Ce qui va continuer

1. 200 personnes sur le tri

200 personnes seront affectées sur 2 déchetteries éphémères et re-trieront les poubelles en 11 flux distincts de déchets. Une partie, les déchets organiques, seront envoyés à Agrivalor, en Alsace, pour générer de l’énergie neutre. « On leur a demandé un exemple concret de réutilisation. Par exemple, cela leur sert pour chauffer le complexe hôtelier et balnéo de Ribeauvillé. »

Concernant le camping, une demande de la part de la direction : ne laissez pas vos encombrants. « On a déjà du débarrasser des canapés, des gazinières », raconte avec humour le directeur du festival. 

2. Eau de pluie pour le nettoyage 

D’immenses citernes d’eau de pluie sont stockées dans le hall technique des Eurock et permettent de récupérer les eaux pluviales. De l’eau qui servira au nettoyage des véhicules de chantiers, des containers, etc.. 50 000 litres d’eau seront économisés, selon leur estimation, pour les besoins des chantiers. 

3. Economie d’énergie

Des leds quasiment partout, chasses des moindres fuites, test des installations moins long…et moins de groupes électrogènes pour alimenter le festival. « On cherche à réduire au maximum les charges d’énergie fantôme. » Quant aux groupes électrogènes alimentés au fioul, ils passeront de 22 en 2016 à 9 en fonction, plus un de rechange. Ce sont des travaux d’enfouissement qui ont permis la création d’un réseau de haute tension. L’objectif est de réduire chaque année le nombre de groupes électrogènes.

4. Des espaces pour l’accessibilité, la prévention et la sécurité

L’espace all-access, conçu pour les personnes porteuses de handicap, va encore s’agrandir avec de nouveaux services. Les essentiels resteront, comme le bar tenu par des personnes atteintes de surdité. 

On retrouvera également un espace prévention, avec pas moins de 50 000 bouchons d’oreilles, 20 000 préservatifs. Un espace conçu pour créer de l’écoute, sur le consentement, les addictions, l’alcool et les accidents de circulation. 

Dernier dispositif, tout jeune encore, à expérimenter, le dispositif Listen Up. Plusieurs bénévoles avec des brassards pourront aider les festivaliers. Ils seront présents sur les stands, à la buvette, et seront formés pour rassurer, aider, accompagner en cas de problèmes. Agressions, perte d’un téléphone, d’un groupe d’amis… Ils seront en lien avec le Samu et la sécurité. « Il faut encore qu’on le teste pour l’améliorer », avoue Jean-Paul Rolland. Et ce dans peu de temps, rendez-vous dans moins de deux semaines ! 

Nos derniers articles

Face au risque accru de noyades, les piscines du nord Franche-Comté se mobilisent

Entre 2021 et 2023, le nombre de noyades en Bourgogne-Franche-Comté a connu un pic. Les plus jeunes sont les plus vulnérables. Pour pallier ce problème, les piscines du nord Franche-Comté ont mis en place plusieurs dispositifs.

Belfort : les professeurs du conservatoire dénoncent la non-revalorisation de leur indemnité

Devant le conservatoire Henri Dutilleux de Belfort, une trentaine de professeurs de l’établissement se sont rassemblés mercredi 19 juin. Leur objectif : faire revaloriser leur indemnité de suivi et d’orientation des élèves.

Montbéliard : où et quand voir passer la flamme le mardi 25 juin ?

En amont des Jeux olympiques, qui se dérouleront à Paris du 26 juillet au 11 août, la flamme olympique parcours le territoire national. Elle passe par Montbéliard le mardi 25 juin. Découvrez son parcours.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts