Le Trois –

Radio Campus Belfort-Montbéliard émet dans le nord Franche-Comté

A 12h, Martial Geurillet était prêt à diffuser Radio Campus Belfort-Montbéliard sur les ondes. | ©DR
Entretien
Radio Campus Besançon agrandit sa zone de couverture en Bourgogne-Franche-Comté. Le jeudi 13 juin, la radio associative bisontine a allumé pour la première fois l’antenne Belfort-Montbéliard via son site internet. La fréquence 88.8 FM, qui lui a été accordée par l’Arcom, doit de son côté être ouverte à la fin du mois.

Jade Belleville

12 h, ce jeudi 13 juin. C’est un moment important pour Radio Campus Besançon. L’antenne de Belfort-Montbéliard, annoncée à l’automne 2023 (lire notre article), diffuse pour la première fois, depuis son site Internet. Ce projet d’une nouvelle antenne vient de Martial Greuillet, directeur de Radio Campus Besançon. Pour lui, tout commence en 1997. Il prend alors l’initiative de créer une antenne locale de Radio Campus, à Besançon. Plus de vingt ans plus tard, il décide de retenter l’expérience, mais cette fois-ci dans le nord Franche-Comté. 

L’occasion se présente en 2022, lorsque l’autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) lance un appel à candidatures pour l’ouverture de deux fréquences sur le nord Franche-Comté. Radio Campus Besançon, séduite par le projet, monte un dossier. À l’université de technologie Belfort-Montbéliard (UTBM) et dans les sites du nord Franche-Comté de l’université de Franche-Comté, « il y avait un besoin d’installer une radio libre », explique Martial Greuillet. D’autant plus que, comme précise le directeur, la radio associative menait de « plus en plus d’actions » dans le territoire en question. Pour ce dossier, la radio bisontine a pu compter sur le soutien de « l’ensemble de [ses] partenaires ». Après un retour positif de l’Arcom en septembre 2023, la radio associative se voit attribuer une des deux fréquences en jeu, 88.8 FM. 

Dix mois plus tard, l’ouverture de l’antenne Radio Campus Belfort-Montbéliard se concrétise. D’abord sur la toile. La mise en route de la fréquence 88.8 FM est, elle, prévue fin juin. Martial Greuillet l’assure, cette antenne nord Franche-Comté « ne sera pas une copie de celle de Besançon ». Des émissions communes seront diffusées, mais, pour le directeur, l’objectif est de laisser « une large place aux étudiants de Belfort et Montbéliard ». 

Une antenne basée à Montbéliard

Sur cette nouvelle antenne, il sera proposé des formats sur les musiques actuelles : « urbaine, electro, pop », liste Martial Greuillet. Mais il y aura également, pour compléter le programme, des émissions rédactionnelles. Dans ces dernières, différents sujets pourront être abordés comme ceux des « discriminations ou de l’écologie ». 

Qui dit nouvelle antenne, dit aussi nouvelle équipe. Une journaliste a été recrutée, elle sera accompagnée de trois services civiques. Ces trois personnes auront pour mission d’animer l’émission La Plage, qui servira d’agenda culturel ou encore des émissions sur la musique. « Les offres de service civique sont à paraitre », précise Martial Greuillet.

Pour accueillir l’équipe, un studio de 60 m² a été aménagé au pôle universitaire des Portes-du-Jura à Montbéliard. Martial Greuillet ne compte pas s’arrêter là et espère « d’ici quelques mois ou années ouvrir un studio à Belfort ». 

Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts