Le Trois –

PUB

Montbéliard : le nouveau conservatoire se rêve pépinière de talents

L'auditorium du conservatoire de Montbéliard accueillera de nombreux spectacles dès le 12 octobre. | ©Le Trois - EC
Nouveauté
Trois ans après le début des travaux, le conservatoire de Montbéliard ouvrira ses portes aux élèves le 18 septembre prochain, sur le site des Blancheries à Montbéliard. Le lieu, pensé pour des musiciens, danseurs et dramaturges, se veut être une pépinière de talents, un incubateur. Le point sur ce qu’il faut savoir avant la rentrée.

1 400 élèves accueillis dès le 18 septembre

80 enseignants du conservatoire du Pays de Montbéliard ont fait leur pré-rentrée le 1er septembre. Lundi 18 septembre, ils accueilleront 1 400 élèves de toute discipline : musique, danse et art dramatique. Cette année, ce sont quelque 240 nouveaux élèves qui entreront au conservatoire. « Nous allons encore monter en puissance », commente Thierry Perrout, directeur du conservatoire, qui explique que les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22 septembre 2023.

Ces nombreux élèves seront répartis entre les 50 salles de pratique musicale, les 5 salles de formation, les 2 salles de chant, les 2 salles de danse, la salle de théâtre ou encore d’orgue. « Nous aurons un conservatoire avec une grande capacité ouvert à toute la population, à partir de 4 ans », détaille Charles Demouge, président de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA). « Nous voulons que ce lieu soit une pépinière de talents, un incubateur, un laboratoire pour expérimenter toutes sortes d’oeuvres », renchérit Thierry Perrout. 

Parmi les élèves qui y entreront, le conservatoire veut accorder une place importante aux élèves en situation de handicap. « Avant, nous ne pouvions pas car les locaux, au château, n’étaient pas du tout aux normes », explique le directeur du conservatoire. Une référente handicap a été nommée pour répondre aux questions des parents et accueillir au mieux les élèves en situation de handicap. Des actions de formation à destination des enseignants et des partenariats avec des structures médico-éducatives sont en train d’être développées. « Il s’agit d’aider les professeurs à mieux saisir la diversité des situations de handicap, d’être capable de définir un projet pédagogique adapté dans les champs disciplinaires de la danse et de la musique », explique PMA dans son communiqué.  Des ateliers seront aussi organisés dès la rentrée pour les élèves souffrant de troubles de l’apprentissage. 

Nouvelles disciplines, nouvelles pratiques, nouveaux espaces

La superficie du bâtiment (6000 m2), sa technicité sonore, ses salles pensées selon chaque instrument (lire ici notre article sur la visite du conservatoire) vont permettre de mettre en place de nouvelles activités. Plusieurs espaces, tels qu’une bibliothèque, un espace  de rencontres dans le hall, une terrasse au 3ème étage, seront propices à de nouveaux ateliers, à l’accueil de plus de monde, venu de l’extérieur, notamment entre midi et deux ou à des horaires qui permettent de brasser le public le plus divers possible. 

La pièce maîtresse du conservatoire, l’auditorium, de 202 places, permettra d’organiser de nombreux événements tout au long de la saison comme des concerts, spectacles, ateliers et actions culturels pour « qu’il y en ait pour tous les goûts et tous les âges », explique l’Agglomération. Un premier concert aura lieu le 12 octobre en partenariat avec le Moloco ; il lancera nouvelle saison 2023/2024 et sera gratuit. 

En ce qui concerne les enseignements, deux nouveautés notoires cette année : le parcours de découvertes instrumentales et vocales ainsi qu’un choeur d’adolescents, de 11 à 17 ans, ouvert à tous, y compris aux non-musiciens.

Des projets hors les murs

« Nous voulons renforcer la culture du lien plus que la culture du lieu », explique Alexandre Gauthier, vice-président à l’Agglomération en charge de la culture. « Le conservatoire a vocation à rayonner sur l’ensemble du territoire », précise-t-il. Et notamment sur les 72 communes de l’agglomération, en partie pour répondre aux critères  liés au label Capitale française de la culture 2024 . On retrouvera un « Vivaldi PMA Tour », composé d’un petit orchestre baroque, des violonistes solistes, qui feront raisonner leur corde dans plusieurs communes. Première prestation ; le temple de Saint-Maurice-Colombier, le 26 janvier 2024.

Pour en savoir plus, une journée rencontres et découvertes sera organisé le 13 septembre pour faire découvrir les formations et les pratiques artistiques de l’établissement, ainsi que les modalités d’inscription. Plusieurs visites sont aussi prévues les 16 et 17 septembre lors des journées européennes du patrimoine. 

Journées rencontres et découvertes : rendez-vous le 13 septembre de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30.

Nos derniers articles

Avant la naissance, la pollution de l’air nous touche déjà

Certaines personnes sont plus vulnérables ou plus sensibles que d’autres à la pollution de l’air, du fait de leur capital santé ou de leur âge. Par rapport à la population générale, ces personnes vont présenter plus rapidement ou plus fortement des symptômes suite à une exposition à cette pollution, que ce soit à court terme ou à long terme. L'exposition à la pollution atmosphérique pendant la grossesse a été associée à un large éventail de conséquences néfastes à la naissance et pendant l'enfance. Récemment, une étude française a mis en évidence la vulnérabilité du placenta à la pollution de l'air…

Une proposition de résolution face aux problèmes de santé des pompiers

Florian Chauche, député de la 2nde circonscription du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de résolution au gouvernement, pour que soit débattue les questions relatives à la santé physique et mentale des pompiers. Un document signé par 98 députés de l'hémicycle.

Le Fimu lutte contre le harcèlement sexuel avec l’application Safer

Pour sa 37e édition, le festival international de musique universitaire (Fimu) a mis en place un dispositif afin de prévenir les violences sexistes et sexuelles. Les festivaliers peuvent installer l'application Safer ou la trouver sur l’application du Fimu. Le principe est simple : si une personne est victime ou témoin d’une agression, il lui suffit de lancer l’alerte via l’application.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts