Le Trois –

L’équilibre économique des Eurockéennes en chiffres

L'annulation de l'édition 2020 des Eurockéennes, à cause du nouveau coronavirus, fragilise la pérennité du festival.
L'annulation de l'édition 2020 des Eurockéennes, à cause du nouveau coronavirus, fragilise la pérennité du festival.

Les Eurockéennes de Belfort ont confirmé, ce mardi matin, l’annulation de l’édition 2020 du festival. Dans sa communication, le festival note que cela pose de lourdes questions sur son avenir. On a regardé ses grands équilibres économiques, en nous basant sur le rapport d’activité 2019 de l’association Territoire de Musique, qui gère le festival. Décryptage.

Les Eurockéennes de Belfort ont confirmé, ce mardi matin, l’annulation de l’édition 2020 du festival. Dans sa communication, le festival note que cela pose de lourdes questions sur son avenir. On a regardé ses grands équilibres économiques, en nous basant sur le rapport d’activité 2019 de l’association Territoire de Musique, qui gère le festival. Décryptage.

9,5

En millions d’euros, le montant du budget des Eurockéennes, en 2019. L’an passé, le festival était organisé sur 4 jours, les 4, 5, 6 et 7 juillet. À l’occasion de cette 31e édition, le festival avait accueilli 128 000 festivaliers. Dans son rapport d’activité, Les Eurockéennes rappellent que le festival dispose d’un taux de recettes propres de 91 %.

49,2%

En 2019, 49,2 % des recettes du festival proviennent de la billetterie ; 54 % des billets sont des forfaits 2, 3 ou 4 jours et le prix moyen d’un billet moyen s’élève à 44,8 euros. 15,2 % des recettes sont générées par les recettes sur le site du festival, c’est-à-dire, notamment, la vente du merchandising et des bars. Les festivaliers participent donc à hauteur de 64,4 % des recettes du festival. Près des deux tiers du budget de l’évènement ! L’économie du festival repose en grande partie sur l’organisation-même de l’évènement, les ressources publiques (lire ci-dessous) étant limitées. Les mécènes et les sponsors apportent de leurs côtés 24,1 % des recettes. Soit un quart du budget.

5,8%

La part des subventions dans le budget total des Eurockéennes, soit environ 550 000 euros. Le conseil départemental du Territoire de Belfort, créateur des Eurockéennes, le Grand Belfort et le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent cet évènement. Le Grand Belfort et le conseil départemental du Territoire de Belfort maintiennent leur subvention cette année. Elle a déjà été approuvée par le Département, fin janvier, qui a déjà voté son budget. On attend la position du conseil régional.

12,8%

C’est le pourcentage du budget que représentent les frais de structure, qui comprend notamment, mais pas seulement, les salaires de l’équipe permanente. Cette part du budget avoisine 1,2 million d’euros. Pour le président du Département, Florian Bouquet, sans dépenses liées à l’organisation du festival, c’est donc la somme qu’il faut réunir pour poursuivre l’aventure. « Le plus important est d’assurer la viabilité de l’association », confiait-il, ce mardi matin. « Si on maintient tous nos subventions, on maintient en vie l’association », précise-t-il. Les subventions perçues par les Eurockéennes n’atteignent cependant pas ce montant. Florian Bouquet estime également que cette annulation, décidée par le président de la République, va permettre que « les assurances fonctionnent », pour notamment rembourser des frais déjà engagés. Dans leur communiqué de presse, Les Eurockéennes précisaient que les modalités de remboursement des billets seraient communiquées prochainement.

37,7%

C’est la part de l’artistique dans les dépenses du festival, en 2019. Plus d’un tiers du budget dépenses. L’ouverture d’un festival implique pour sa part des dépenses de technique et de sécurité importantes pour accueillir le public, qui représente 28,6 % du budget. Dans cette proportion, la technique représente 21 % et les frais de sécurité, 7,6 %.

13

En millions d’euros, les retombées économiques générées par le festival. 3 millions d’euros sont des retombées économiques directes, c’est-à-dire les contributions financières du festival à l’économie locale. Un tiers de son budget est donc distribué directement à l’échelle locale. L’impact sur l’économie est considérable. Et son organisation génère 10 millions d’euros de retombées économiques indirectes, liées au frais de déplacement, aux hébergements ou à la restauration des festivaliers lors de leur séjour. Ces données sont issues d’une étude menée en 2017 par le sociologue Emmanuel Négrier. L’annulation du festival a donc des conséquences sur l’économie locale, bien au-delà de l’association. Les Eurockéennes tissent également un lien fort avec les associations ; 52 étaient partenaires du festival en 2019, contribuant au fonctionnement de l’évènement, en tenant notamment les bars. 90 000 euros avaient été redistribués au tissu associatif local.

611

En 2019, le coût salarial du festival était estimé à 1,5 million d’euros, avec les permanents, mais aussi les CDD et les intermittents recrutés pour le festival. 611 personnes avaient été embauchées par Territoire de Musiques ; 51 % étaient originaires du Territoire de Belfort et 92 % de Bourgogne-Franche-Comté.

Nos derniers articles

Belfort, 2e antenne du Village by CA en Franche-Comté

Le Village by CA Franche-Comté, implanté depuis 7 ans à Besançon, ouvre un deuxième site au CrunchLab à Belfort, pour renforcer son ancrage régional dans le nord Franc-comtois. Une façon d’être toujours au plus près des start-up, entreprises et écosystèmes territoriaux, qui confirme l’ambition du Village by CA Franche-Comté d’accompagner les entrepreneurs locaux pour impulser le développement et la transformation de tout le territoire.

Champagney : après le Malsaucy, les Ballastières touchés par les cyanobactéries

Les lieux naturels de baignade continuent d’être touchés par la présence de cyanobactéries. Après l’étang du Malsaucy, des cyanobactéries ont été détectées au site des Ballastières, à Champagney, en Haute-Saône.

La Bourgogne-Franche-Comté approuve une feuille de route pour la filière nucléaire

Lors de la dernière assemblée plénière, le conseil régional a approuvé une feuille de route pour soutenir la filière nucléaire régional, notamment en présentant des actions autour de la formation, face aux besoins de recrutement importants formulés par les industriels.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts