Le Trois –

Eurockéennes : une édition intimiste du festival du 20 au 24 juillet !

Eurockéennes, Vanyfox mixe lors des Résidences Secondaires

Le festival des Eurockéennes fait peau neuve avec un nouveau format nommé En résidences secondaires. Du 20 au 24 juillet, avec une jauge de 1 000 personnes par jour, on va “regoûter” au plaisir d’un festival en plein air. Bonne musique garantie… Mais pas que !

Le festival des Eurockéennes fait peau neuve avec un nouveau format nommé En résidences secondaires. Du 20 au 24 juillet, avec une jauge de 1 000 personnes par jour, on va “regoûter” au plaisir d’un festival en plein air. Bonne musique garantie… Mais pas que !

Que les amoureux de bonne musique et de festivals tendent leurs oreilles. Le festival En résidences secondaires démarre dans vingt jours. Plutôt qu’adapter le format habituel des Eurockéennes, les organisateurs ont préféré jouer sur un nouveau format. Un projet adapté aux contraintes sanitaires, mais qui ne dénature pas le plaisir du festival : celui d’être debout, de pouvoir déambuler à sa guise, et danser, bien évidemment ! Avec trois exigences : de la bonne musique, de la bonne nourriture et être en pleine nature.  

« On avait envie de faire voyager »

Dans la salle accueillant la conférence de presse, tous les organisateurs sont enthousiastes. « On est heureux de vous retrouver pour autre chose qu’une annulation », arguent les organisateurs. « Le format a été imaginé mi-mai. On a réalisé un véritable tour de force », confie le directeur du festival, Jean-Paul Roland. « On avait envie de faire voyager les gens; l’idée principale, c’est le thème du voyage. » Autour de ça se déclinent trois aspects importants que les organisateurs voulaient pour cette toute nouvelle version : la musique, la nourriture et la nature.

Côté musique, il y en aura pour tous les goûts, et de (presque) tous les continents. Artistes français, suédois, suisse, guinéen, canadien, congolais, ou encore israéliens et palestiniens: les festivaliers vont en voir de toutes les couleurs. Kem Lalot, programmateur, a pris à cœur l’idée que le festival soit paritaire : sur 30 artistes, 14 femmes seront présentes pour faire danser le public. « Le festival a été monté en quatre jours. On a dû faire ça très vite, mais tout s’est très bien enchaîné. Les artistes ont été très enthousiastes de venir jouer », confie Kem Lalot.
Musique pop avec Yelle, musique rock avec The Inspector Cluzo et Philippe Etchebest à la batterie, hip-hop avec Vladimir Cauchemar, électro avec Sama Dj ou encore techno végétale avec Makoton San: la programmation a de quoi ravir le plus grand nombre. Le festival se déclinera sur deux scènes, l’une directement sur l’eau, et l’autre dans l’un des sous-bois du Malsaucy. L’idée est de « ne pas empiéter sur les activités habituelles du Malsaucy » explique l’organisateur. 

Faire vibrer les papilles

Côté nourriture, les organisateurs ont imaginé un tout nouveau concept : le restaurant champêtre. En plus des 8 foods trucks prévus sur place pour de la restauration rapide, un restaurant gastronomique sera installé en plein milieu du festival. Il pourra accueillir 150 convives. La particularité ? Il y a aussi une programmation ! Plusieurs chefs et cheffes étoilés sont attendus pour le festival. Si Philippe Etchebest sera côté scène musicale à la batterie, Matthias Marc surnommé « le petit prodige de la gastronomie française », sera présent. Grégory Cuilleron, Romain Tischenko de Top Chef 2010, seront présents également. Sonia Ezguilian, cheffe syrienne, Clarence Kopogo, cheffe connue pour sa cuisine africaine et Sonia Aina Ramadison, connue pour sa cuisine malgache, feront vibrer les papilles des festivaliers. Les champions du monde de cuisine Michel Roth et François Adamski cuisineront également l’un des soirs du festival. Olivier Prévot sera le chef de brigade de cet ensemble. Leur défi : cuisiner sur le thème du voyage, pour faire découvrir de nouvelles saveurs aux festivaliers. La réservation sera possible dès le 2 juillet, 17 h. « Travailler ainsi sur de nouvelles choses, c’est une sorte de laboratoire pour nous. On pourra surement garder des choses nouvelles à l’avenir », affirme Jean-Paul Roland.

En résidences secondaire, du 20 au 24 juillet. Billetterie ouverte le 2 juillet à 17 h. Tarif adulte : 25 euros / Tarif jusqu’à 19 ans : 10 euros / Tarif avec repas gastronomique : 65 euros. Retrouvez plus d’infos sur www.eurockeennes.fr

Une billetterie adaptée au nouveau format du festival

« Il faudra prendre un billet pour chaque jour. Nous ne voulions pas mettre en place de pass, car avec cette jauge, nous souhaitions donner la possibilité à un maximum de monde de profiter d’une ou plusieurs soirées », explique Jean-Paul Roland. Voilà pourquoi on ne retrouvera pas de pass 3 ou 4 jours. Avec une possibilité de 1 000 festivaliers par jour, le billet est à la journée, pour brasser un maximum de monde différent. Le tarif de 10 euros pour les moins de 20 ans a aussi été adopté, pour permettre aux collégiens, lycéens, qui n’ont peut-être jamais fait de festival, d’en profiter sans trop penser au coût, explique le directeur du festival. 

Nos derniers articles

Forvia : un silence assourdissant après l’annonce de 10 000 suppressions de postes

La colère couve chez les organisations syndicales du nord Franche-Comté. Aucune information n’est donnée depuis l’annonce des possibles 10 000 suppressions de postes chez Forvia. Dans l’attente, les syndicats s’annoncent défaitistes sur la suite.

Grandvillars : enquête préliminaire pour des soupçons de prise illégale d’intérêt

Une enquête préliminaire est ouverte à l’encontre de Christian Rayot, maire de Grandvillars, à la suite d’un signalement formulé par Anticor, pour prise illégale d’intérêt. L’association anti-corruption reproche au maire d’avoir pris part à des votes attribuant des subventions au club de football de la commune, présidé par son fils Sébastien.

Haute-Saône : action “coup de poing” d’agriculteurs contre Lactalis

Une trentaine d'agriculteurs ont mené mardi soir près de Vesoul une "action coup de poing" pour dénoncer le "faible prix d'achat" du lait par Lactalis, a appris l'AFP auprès de plusieurs producteurs laitiers.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal