Le Trois –

PUB

Eurockéennes : Listen up !, un réseau d’écoute des festivaliers

Les Eurockéennes de Belfort testent un nouveau dispositif d’écoute des festivaliers, intitulé « Listen up ! écoute & bienveillance ». Une soixantaine de bénévoles, formés au recueil de la parole, seront facilement identifiables sur le site.
Public lors du concert de Weezer, aux Eurockéennes 2019 (©Sam Coulon).

Les Eurockéennes de Belfort testent un nouveau dispositif d’écoute des festivaliers, intitulé « Listen up ! écoute & bienveillance ». Une soixantaine de bénévoles, formés au recueil de la parole, seront facilement identifiables sur le site.

Les Eurockéennes de Belfort testent un nouveau dispositif d’écoute des festivaliers, intitulé « Listen up ! écoute & bienveillance ». Une soixantaine de bénévoles, formés au recueil de la parole, seront facilement identifiables sur le site.

« Ça part d’un besoin », confie Jean-Paul Roland, directeur des Eurockéennes. Pas d’un besoin en termes de renforcement des dispositifs de sécurité, mais plutôt de la volonté de créer un niveau d’écoute supplémentaire entre les festivaliers et les structures liées à la sécurité, comme les pompiers, le Samu, la Croix rouge ou encore la gendarmerie.

Une soixantaine de bénévoles, volontaires, sont formés pendant quelques heures pour recueillir la parole de festivaliers et festivalières dans le besoin. Ce sont des écoutants. Ils sont identifiables par un brassard estampillé « Listen up ! » et sont présents sur à des points  identifiés par une signalétique dédiée. « Dans n’importe quel angle du festival, il faut que l’on puisse distinguer ce logo », explique Jean-Paul Roland. Le festival a donc créé « un maillage visuel. » 25 sites sont ainsi répertoriés : 18 sur le site du festival et 7 au camping. Ces espaces sont autant sur le site du festival qu’à proximité, comme à l’espace info, à la consigne vélo, à la boutique des Eurocks, au Samu, à l’espace Pour l’amour du rock. Dans la zone professionnelle, des référents sont aussi identifiés, comme au camping.

Sollicités, les référents pourront inviter les personnes dans le besoin à se mettre à l’écart pour les écouter, en sécurité. Un questionnaire les guide alors. « Il ne faut pas être dans le jugement », prévient Béatrice Deléglise, responsable sécurité du festival. « Il faut dire que nous sommes là pour la personne. Lui demander ce qu’on peut faire pour elle », détaille-t-elle. Ensuite, le référent identifie « le besoin », après avoir repéré l’état émotionnel du festivalier ou de la festivalière. Le référent pourra orienter vers les bons services pour aider la personne ou lui dispenser les bons conseils. L’idée est aussi « de répondre au plus vite », assure le directeur. Les référents seront dotés d’un talkie-walkie pour être en contact avec les autorités compétentes. « Listen up ! écoute & bienveillance » propose « une oreille attentive à tout souci ou incident rencontré », indique le festival. S’il y a toujours eu des personnes attentives et à l’écoute,  ce nouveau dispositif formalise et identifie des personnes formées à l’écoute.

Les points où sont installés des référents du dispositif "Listen up ! Écoute et bienveillance" (©Eurocks solidaires).

Cercle vertueux

En informant sur l’existence du dispositif, le festival compte bien créer un effet positif sur le festival, repoussant ainsi les tentatives d’agressions. Jean-Paul Roland n’oublie pas non plus que le festival n’a pas été programmé depuis 2019. Des gens viendront donc pour la première fois et ils ne connaitront pas le site. Un effort de signalétique a donc été fait pour bien identifier ces espaces Listen Up ! mais aussi le village santé et l’espace du Samu.

S’il existe depuis peu l’application Safer, qui vise à lutter contre le harcèlement et les violences sexuelles dans les festivals et lieux festifs, et qui est soutenue par le ministère de la Culture, les Eurockéennes ont plutôt opté pour une autre dynamique. « On ne voulait pas de relation numérique, mais plutôt humaine », observe Jean-Paul Roland. Le système de géolocalisation de l’application n’était pas non plus toujours parfait pour repérer la personne dans le besoin observe le festival.

Ce dispositif « n’est pas révolutionnaire », admet Jean-Paul Roland, « mais il est original et correspond à l’esprit des Eurocks », insiste-t-il. Il est intégré à la dynamique Eurocks solidaire du festival. La direction imagine même, que dans un deuxième temps, d’anciens festivaliers puissent être formés et identifiés au cœur du festival comme pouvant recueillir la parole d’une personne en détresse. Pour continuer ces valeurs d’entraide chères au festival.

Les points où sont installés des référents du dispositif "Listen up ! Écoute et bienveillance" (©Eurocks solidaires).

Nos derniers articles

Héricourt : mais que se passe-t-il chez Gaussin ?

Procédures judiciaires en cascade. Blocage de matériel. Déclarations dans la presse. Manœuvres de déstabilisation. Depuis janvier, le groupe Gaussin et sa filiale Metalliance sont au cœur d’un imbroglio économico-financier. L’entreprise, experte en annonces grandiloquentes ces dernières années, est en péril. Retour, sur les grandes dates des cinq derniers mois, pour cerner les enjeux.

Pays de Montbéliard : la bourse aux matériaux, le bon plan pour particuliers et artisans

13 entreprises répondent présentes à la première édition de la bourse aux matériaux dans le pays de Montbéliard. L'occasion pour les artisans de vendre leur stock de chutes et pour les bricoleurs de s’approvisionner à petits prix.

Belfort : des étudiants s’opposent fermement au déménagement de leur établissement

Les étudiants du département Carrières sociales de Belfort-Montbéliard vont devoir déménager, début 2025, pour que leur établissement soit rénové. Ils s'y opposent. Mauvaise isolation phonique, couloirs étroits, manque de place dans les salles, les étudiants dénoncent leurs conditions d'accueil dans le nouveau bâtiment.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts