Le Trois –

PUB

Eurockéennes : la préfecture propose un dispositif de sécurité moins onéreux

AMBIANCE©Matthieu Vitré

La préfète du Territoire de Belfort, Sophie Elizéon, maintient que les Eurockéennes doivent prendre en charge le dispositif de sécurité lié à la manifestation. Elle propose cette année de mobiliser moins de gendarmes, quitte à privatiser une partie du dispositif.

La préfète du Territoire de Belfort, Sophie Elizéon, maintient que les Eurockéennes doivent prendre en charge le dispositif de sécurité lié à la manifestation. Elle propose cette année de mobiliser moins de gendarmes, quitte à privatiser une partie du dispositif.

Depuis l’édition 2018, l’Etat demande aux Eurockéennes de régler la facture du dispositif de gendarmerie mobilisé pour assurer la sécurité au festival. Les Eurockéennes rejettent cette demande et la question a été portée devant le tribunal administratif, qui n’a pas encore statué.

Interrogée sur ce sujet lors d’un point presse organisé ce jeudi matin, le préfète a indiqué qu’une convention devait être présentée ce même jour aux Eurocks, dans l’espoir d’une signature prochaine.

0
En euros, le coût global du dispositif de sécurité pour les Eurockéennes 2019, proposé par la préfecture et la gendarmerie.

« Il appartient à l’organisateur d’une manifestation d’organiser le dispositif de sécurité, a fortiori s’il s’agit d’un privé », a tenu à souligner en préambule la préfète du Territoire de Belfort, d’autant que, à ses yeux, la manifestation est bien une manifestation à but lucratif. Elle s’est montrée sûre de son fait sur ce point, pour avoir récemment eu confirmation lors d’une réunion au ministère. Sophie Elizéon se dit consciente de l’importance de la sécurité pour un festival : « La renommée des festivals de l’été est liée au fait que l’on peut y aller en toute sécurité », a-t-elle souligné.

Elle a donc proposé ce jeudi après-midi aux Eurockéennes un dispositif re-calibré par rapport à celui de 2018, avec le groupement départemental de gendarmerie, « une proposition qui tient compte des moyens financiers de l’organisation ». En 2018, les gendarmes ont été mobilisés pour un volume total de 6000 heures ; cette année, les gendarmes seraient mobilisés pour la moitié moins, soit 3000 heures. Le coût passerait de 254 000 € en 2018 à 106 000 € cette année. Ce qui s’accompagnerait d’une baisse proportionnelle des frais de restauration et d’hébergement. Sophie Elizéon évoque une baisse du coût du dispositif de l’ordre de 60 %.

Cependant, la sécurité en elle-même ne devrait pas en pâtir, selon la préfète. Les interventions de la gendarmerie seraient recentrées vers son cœur de métier : les gendarmes n’interviendront donc plus pour assurer le retournement des bus, l’accompagnent des personnes égarées. Pour ce type de missions, les Eurockéennes devront donc faire appel à un prestataire privé.

"Nous avons entendu les demandes des organisateurs"

Sophie Elizéon souligne encore que des efforts sont néanmoins consentis par l’Etat : la présence de policiers à la gare de Belfort n’est pas facturée pas plus que la mobilisation d’un peloton motorisé, placé en réserve, en cas de besoin, ou le survol du site par hélicoptère pour avoir une vision globale de la manifestation. Elle indique aussi que « comme en 2018 », une montée en charge progressive de la prise en charge de la facture par les Eurockéennes a été proposée. Autrement dit, Les Eurocks ne paieraient qu’une partie de la facture cette année et en 2020, pour parvenir à un paiement de la totalité en 2021. « Nous avions déjà proposé une montée en charge progressive en 2018, mais sur cinq ans ; nous avions accepté de retirer de la convention la mention « manifestation à but lucratif », souligne-t-elle. En 2018, les Eurockéennes n’ont pas signé la convention et a porté le différend devant le tribunal administratif, qui doit encore statuer.

La préfète ne veut donc pas s’exprimer sur la convention 2018. « Nous partons sur de nouvelles bases. Nous avons entendu les demandes des organisateurs, qui doivent quant à eux se mettre en capacité d’entendre que les compétences de la gendarmerie sont mobilisées à leur bénéfice au lieu de l’être pour la sécurité de particuliers ou d’entreprises qui paient des impôts ».

Nos derniers articles

Belfort : Neext engineering explore la technologie quantique

Neext Engineering annonce une collaboration avec Quobly et Colibritd à l'occasion du salon Vivatech, pour mettre la technologie quantique au service de l’énergie et de la décarbonation.

Audincourt : un festival « unik » pour Capitale française de la culture

Rendez-vous le 27 juin. Le deuxième temps fort de Capitale française de la culture se déroulera à Audincourt, sur le site Japy, à la veille du festival Rencontres & Racines. Le festival « Unik », gratuit, accueille des têtes d’affiches comme Morcheeba ou Etienne de Crecy.

Belfort : le 35e RI expérimente un nouveau dispositif de recrutement

Le 35e régiment d’infanterie (35e RI) de Belfort expérimente, à partir de ce lundi 27 mai, un nouveau programme de recrutement : volontaire découverte de l’armée de terre (VDAT). Il est le seul en France. 120 jeunes sont incorporés pendant 4 mois. Ils défileront le 14 juillet à Paris et participeront à la sécurisation des Jeux paralympiques.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts