Le Trois –

Belfort : un Fimu spécial Canada du 25 au 28 mai 2023

La 36e édition du Fimu, à Belfort, a rassemblé 108 250 spectateurs. | ©Fimu – Nicolas Miot
Le Canada à l’honneur, pour l’édition 2023 du Fimu. Le festival se tiendra du 25 au 28 mai, dans son format habituel.

Le pays invité d’honneur de la 36e édition du Fimu est connu. Il s’agit du Canada, qui sera représenté du 25 au 28 mai, pour quatre jours de festivités. Avec un parrain à l’honneur : Émile Bilodeau, jeune musicien de 26 ans, auteur-compositeur et interprète. Guitariste, batteur, joueur d’harmonica, connu pour sa musique folk, rock, il sera présent toute la semaine du Fimu. « Après l’avoir rencontré en visio, nous avions tous le sourire », détaille Delphine Mentré, élue de la Ville en charge de la culture Le considérant comme quelqu’un avec une « immense générosité ». Il s’est fait connaître du Fimu avec le Cégep, un tremplin Canadien en partenariat avec le Fimu depuis plus de trente-cinq ans. Il était l’un des lauréats de ce tremplin en 2014. Et son réseau va permettre de faire venir des artistes de tout le Canada. « Il est en lien avec des peuples autochtones comme les Inuits », se réjouit Matthieu Spiegel, directeur du festival. « Il travaille avec eux dans la recherche de nouvelles sonorités », complète Delphine Mentré, élue en charge de la Culture.  

Une organisation des lieux à repenser

Cela va nécessiter des ajustements, puisque la place de la République sera en travaux à la période du Fimu. En tout cas, malgré un remaniement, les commerçants seront aussi nombreux que les années précédentes, même s’il faut encore trouver des solutions pour constituer un village du Fimu un peu plus loin. De nouveaux espaces seront consacrés aux concerts : le tribunal, ou encore l’institut Sainte-Marie, qui cette année, deviendra un centre de restauration pour les musiciens « avec des produits frais tous les jours », détaille Damien Meslot, maire de Belfort. 

Comme chaque année, les étudiants sont au cœur de l’organisation du Fimu : ils ont en charge d’une partie de l’organisation, les élèves en informatique sont en train de développer une application pour le Fimu. Ils sont aussi dans le cœur du dispositif de recrutement, qui est déjà ouvert et se terminera le 3 janvier prochain.  

Les candidats peuvent s’inscrire dans quatre grandes catégories musicales (musiques classiques, jazz & musiques improvisées, musiques du monde, musiques actuelles). La sélection est ouverte aux groupes, aux ensembles affiliés à un cadre d’enseignement, et aux artistes solos. La programmation s’adresse aux amateurs au moment de l’inscription et n’ayant pas joué en 2022. Les candidats seront accueillis dans les conditions mises en place par le festival (technique, défraiement…). Des jurys, composés de professionnels sont organisés fin janvier pour préparer la sélection du FIMU 2023 qui sera dévoilée au printemps.

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal