[RÉSIPORTERS] Enquête dans les commerces en période de confinement

Cliquez sur les icônes pour lire les articles

Enquête réalisée par Median BAKHIT MOHAMED, Marion DELECLUSE, Manon DURAND, Gaétan FERBER, Buse KARSANTI, Rayane KHEMICI DABO, Baran YUREKLI, Yassine ZAKOUM, Tom BRAEMS

Leur mission en plein (re)confinement ? Faire le tour des commerces du quartier belfortain des Résidences pour dresser un état des lieux. Munis de leurs téléphones et d’une bonne dose de volonté, neuf « Résiporters » de l’École de la deuxième chance (E2C) de Belfort se sont lancés à l’assaut d’une tâche qui s’est révélée plus compliquée que prévu. Ils sont parvenus à renseigner la carte interactive ci-dessus, et surtout à synthétiser leur expérience.

« Dans le cadre de Résiporter, à l’école de la deuxième chance, nous devions faire une carte de tous les commerces qui se trouvent aux Résidences. Pour informer sur le fonctionnement en période de covid-19 (horaires, fonctionnement, changement de méthode de travail, effectifs et crainte pour la pérennité de l’entreprise). Pour cela, nous avons fait une liste de question à poser aux commerces ouverts pendant le deuxième confinement avant d’appeler et de se renseigner. Nous avons eu des réponses favorables comme défavorables. »

"Nous avons appris que le métier n'est pas facile"

« Nous avons fait nos recherches pour savoir combien de commerçants et services des Résidences sont ouverts en cette période de crise sanitaire. Nous avons préparé nos questions avant de les contacter pour connaitre leur façon de travailler en cette période du confinement. Nous avons passé des appels, et nous nous sommes déplacés pour questionner les entrepreneurs.
Vu le nombre de refus, nous avons appris que le métier de journaliste n’est pas facile.
Il faut beaucoup se déplacer et beaucoup appeler, il faut être très curieux, patient et persévérant.
Il faut avoir beaucoup d’imagination pour poser toutes les questions. Il faut faire attention au temps de pas aller trop vite et de perdre du temps
Nous avons appris à nous mettre dans la peau d’un journaliste. Il faut avoir le juste milieu en tout, rester toujours zen et positifs malgré les refus »

"Patience, curiosité et sérieux"

« Un groupe des stagiaires de l’E2C (Ecole de la Seconde Chance) avaient pour but de se renseigner comment fonctionne les commerces des Résidences.
Ils leur a fallu quatre demi-journées pour arriver à leur but. Pour cela ils ont dû appeler ou se rendre directement dans les commerces afin de collecter des informations nécessaires pour toute la communauté des Résidences (horaires, fonctionnement de l’entreprise, façon de travailler…). Il a fallu de la patience, de la persévérance, de la curiosité et du sérieux à toute l’équipe pour entrer en contact avec le personnel des commerces.
Les jeunes stagiaires ont compris que le métier de journaliste n’est pas forcément simple. C’est compliqué d’entrer en contact avec des personnes qu’on ne connait pas, insister quand les personnes ne sont pas très accueillantes, enchainer les conversations tout en récoltant les informations utiles pour le projet. »

  • NDLR : Rédigés par les élèves de l’E2C, les textes ci-dessus ont été relus et corrigés par la rédaction. En dehors de quelques (rares) fautes d’orthographe, ils sont très peu différents de leurs versions originales.
Ceci vous intéressera aussi
[RÉSIPORTERS] Le marché des Résidences sort prudemment du confinement
Déconfinement au marché des Résidences

Pendant le confinement, le marché des Résidences n'a pas toujours été ouvert. | ©Résiporters Réouvert depuis deux mois après le Lire l'article

[RÉSIPORTERS] Kaymak Market n’est pas seulement un commerce, c’est aussi un lieu de vie
L'équipe du Kaymak Market

Les gérants du Kaymak Market, au coeur des Résidences. | ©Résiporters Le Kaymak Market est l'endroit où les habitants des Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut