La Tresse : une volonté qui transcende les cultures

Florian Hegele

La Tresse est un livre écrit par Lætitia Colombani. Il a été publié en 2018. L’histoire se situe dans une époque actuelle. On y retrouve trois femmes. Elle se battent pour leurs convictions. L’une donne ses cheveux. Une autre les transforme en perruque. La  dernière utilise la perruque pour cacher les effets secondaires des traitements contre son cancer. Trois femmes reliées par des cheveux.

Une scène m’a particulièrement touché. On y retrouve Sarah, la Canadienne, énervée dans son bureau avec son chef. Elle vient d’être virée. Elle ressent un rejet, une injustice due à son cancer. Un traitement différent de la normale. Ces trois femmes souhaitent faire ce qu’elles veulent pour défendre leurs convictions.

Ceci vous intéressera aussi
Le poids croissant de la France dans le déploiement de l’hydrogène

L’Europe et la France tirent leur épingle du jeu dans l’innovation liée à l’hydrogène. Les laboratoires publics français dominent même Lire l’article

L’Etat annonce avoir franchi le seuil de 90% d’EDF, crucial pour la renationalisation

L'Etat a annoncé vendredi, par la voix du ministère de l’Économie, avoir franchi le seuil de 90% du capital d'EDF, Lire l’article

Belfort: 5 blessés légers lors de l’incendie d’un prototype de véhicule à hydrogène

Un incendie s'est déclaré jeudi soir sur le site de recherche sur l'hydrogène de l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, à Lire l’article

« Ils ont réussi à me faire aller dans la rue ! » [photos]

Plusieurs milliers de personnes ont défilé dans les rues de Belfort, ce jeudi, pour manifester contre la réforme des retraites, Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal