La Tresse, un roman qui décoiffe

Paul Girard-Weiss                                                                                            

Une image m’a marquée dans cette œuvre. Atteinte d’un cancer, elle décide de se raser les cheveux. Telle est l’histoire de Sarah, avocate dans un grand cabinet à Montréal, au Québec, dans La Tresse, un roman écrit par Lætitia Colombani. Ce roman, paru en 2018, est un assemblage de l’histoire de trois femmes liées indirectement à travers le monde. Avec Smita, une Intouchable du village de Badlapur, en Inde. Ainsi qu’avec Giulia, une jeune fabricante de perruques à Palerme, en Sicile. Le titre est très stratégique car les trois histoires s’assemblent comme trois mèches de cheveux pour créer une tresse. Lætitia Colombani dédicace ce livre à Olivia, une amie elle même atteinte d’un cancer.

Ce roman m’a beaucoup marqué par la connexion de ces trois femmes et le travail de Smita et Giulia pour aider Sarah à lutter contre son cancer. Des histoires entremêlées…

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : infirmière, elle change de vie pour reprendre la boulangerie familiale Lescuyer

Caroline aura 30 ans en octobre. Avant, elle travaillait en tant qu’infirmière, à Montbéliard. Une vocation, raconte-t-elle. Une vocation, mais Lire l'article

Sur le pied de guerre avec les soldats du 35e régiment d’infanterie [photos]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Au cœur d’une mission furtive du 35e régiment d’infanterie

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Le prestige de la ration de combat française [vidéo]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Défilement vers le haut