Le Trois –

Les trois bons plans des conquérantes #13

Cécile et Lucie donnent leurs bons plans pour sortir, du blog À La Conquête de l'Est.

Tous les quinze jours, Cécile et Lucie, les deux merveilleuses blogueuses d’À La Conquête de l’Est, confient leurs bons plans de sortie et de découverte aux lecteurs du Trois. Après avoir présenté leurs librairies coup de coeur, le bon plan Place du local et une balade à vélo, elles partagent une balade à Joncherey, un coup de coeur pour huile de Haute-Saône et pour un restaurant japonais de Montbéliard.

La signature de Cécile et Lucie, les blogueuses d'À La Conquête de l'Est.

Tous les quinze jours, Cécile et Lucie, les deux merveilleuses blogueuses d’À La Conquête de l’Est, confient leurs bons plans de sortie et de découverte aux lecteurs du Trois. Après avoir présenté leurs librairies coup de coeur, le bon plan Place du local et une balade à vélo, elles partagent une balade à Joncherey, un coup de coeur pour huile de Haute-Saône et pour un restaurant japonais de Montbéliard.

Se balader – l'étang du Verchat à Joncherey

Entre Belfort et Montbéliard, à quelques kilomètres de la frontière suisse, se trouve le village de Joncherey. Et juste à la sortie de Joncherey se trouve un vrai havre de nature. L’étang du Verchat permet de se faire un shoot de plein air, une balade parfaite en famille ou quand on ne veut pas randonner 3 heures. Je vous conseille de vous garer devant l’ancien camping de Joncherey et de vous diriger en direction de la forêt. À la première barrière, prenez à gauche et allez tout droit. Vous commencerez la balade par une partie en forêt très agréable et qui mènera jusqu’à l’étang. S’il y en a beaucoup qui ne connaissent pas cet étang, ils se trompent car tout le monde connait les fameuses cabanes flottantes ou perchées de Coucoo les Grands Reflets. Et oui, c’est au même endroit. Et pas de panique, on a le droit de s’y promener tant qu’on respecte les clients des cabanes. On peut facilement en faire le tour, comptez une petite heure ou plus si vous prenez le temps de flâner, en même temps le lieu s’y prête tellement. Imaginez-vous marcher en longeant de superbes étangs aux couleurs changeantes, passer par des bouts de forêts, admirer en levant les yeux les cabanes perchées, s’imaginer comment on referait le monde là-haut, ou alors avoir envie de prendre la barque qui n’attend que vous pour aller passer un moment hors du commun sur une cabane flottante. Amis pêcheurs, des spots sont prévus pour vous aussi !

Découvrir – les vinaigres San Martin à Vitrey-sur-Mance

On part au fin fond de la Haute-Saône. Alors oui, on quitte un peu notre aire urbaine mais c’est pour la bonne cause, pour vous faire découvrir des produits qu’il faut absolument avoir dans son cellier. C’est lors d’un reportage pour un gîte qu’on a rencontré Jean-Marie San Martin. Cet ancien chef cuisinier qui a travaillé 25 ans en Allemagne a décidé de s’implanter à Vitrey-sur-Mance. Cet amoureux du goût et des saveurs s’est lancé le pari fou de redonner ses lettres de noblesse aux vinaigres ! Personnellement, j’adore ce produit, je pourrais en boire à la petite cuillère ! Aventurier du mélange des saveurs, il s’est entouré de nombreux producteurs locaux pour mettre en avant les produits du terroir et dieu sait qu’on en a chez nous ! N’utilisant que des denrées naturelles, sans arômes artificiels, colorants ou conservateurs, lorsque l’on goûte ses produits c’est l’essence même qui vient en bouche, le produit brut grâce aux pulpes de fruits qu’il utilise. Et Jean-Marie nous a concocté des drôles de mélanges de saveurs mais aux résultats toujours impeccables et qui raviront les papilles et les plats. Quelques exemples ? Vinaigre de noix verte et pulpe de cerise, vinaigre de fleur de sureau et pulpe de pêche blanche, vinaigre de pulpe de Kalamansi et poivre de Tasmani, vinaigre de pulpe de betteraves et raifort (mon préféré), vinaigre de pulpe de céleri rave et poivre de Timut… Vous l’aurez compris, Jean-Marie s’éclate et nous on aime ça ! Il a d’ailleurs créé toute une gamme de vinaigrettes à base de produits made in Franche-Comté ! Il propose aussi toute une gamme de crème d’ail, de chutney, d’’ail fermenté (une tuerie ça ). Allez vite sur son site pour commander et goûter ses produits 😉

> Renseignements : https://www.san-martin.fr/fr/-

Manger – restaurant japonais MA-RU à Montbéliard

La Covid-10 ne nous empêchera pas de se faire plaisir et, surtout, de soutenir nos restaurateurs. On file à Montbéliard prendre à emporter de bons plats… japonais ! Mais chez MA-RU, pas de maki, sushis ou chips de crevette. Ici, de vrais plats traditionnels comme des gyudons, des teriyaki don, des bentos bien sûr, des yakisobas, des takoyakis… Des noms bizarres mais aux saveurs bien réelles, qui vous emmènent en une bouchée directement au pays du soleil levant ! Un vrai voyage culinaire ! Peu de plats à la carte ce qui est parfait car on aurait envie de tout goûter, tout découvrir. Tout est fait maison bien sûr, jusqu’aux mochis, ces délicieux desserts à la pâte de riz gluant. Un vrai péché mignon pour ma part. Une passion de ce pays et une jeunesse passé devant le Club Dorothée qui a poussé le propriétaire des lieux a ouvrir son restaurant en plein coeur de Montbéliard. Et dans son Resto, il y a aussi un espace où vous pouvez repartir avec des bouteilles de boissons (alcoolisées ou non) japonaises et de vaisselles en céramique japonaise.

Nos derniers articles

À Danjoutin, les habitants entre colère et indifférence après des tags antisémites

Lundi 10 juin, des tags antisémites sont apparus dans la commune de Danjoutin. Pour le moment, on en recense 5, sur des murs communaux, des banques ou encore des maisons. Si certains habitants s’indignent, d’autres ne semblent pas prendre la mesure de ces écrits.

Stellantis va redistribuer 7,7 milliards d’euros à ses actionnaires en 2024

Stellantis va verser 7,7 milliards d'euros de dividendes et de rachat d'actions, a annoncé le constructeur automobile jeudi, juste avant la tenue d'une journée pour les investisseurs à Auburn Hills (Michigan), aux États-Unis.

Radio Campus Belfort-Montbéliard émet dans le nord Franche-Comté

Radio Campus Besançon agrandit sa zone de couverture en Bourgogne-Franche-Comté. Le jeudi 13 juin, la radio associative bisontine a allumé pour la première fois l’antenne Belfort-Montbéliard via son site internet. La fréquence 88.8 FM, qui lui a été accordée par l’Arcom, doit de son côté être ouverte à la fin du mois.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts