Vesoul: cinq hommes écroués pour des sévices sur personne vulnérable

Deux suspects ont été interpellés lundi, en plus de trois personnes déjà interpellées en avril.

Fourchette chauffée à blanc sur le corps, brûlures de cigarettes, menaces psychologiques: cinq personnes ont été écrouées à Vesoul, soupçonnées d’avoir imposé des sévices à une personne vulnérable en la séquestrant chez elle, a annoncé ce mardi 24 juillet le procureur de Vesoul, Emmanuel Dupic.
La victime, un homme âgé de 39 ans, sous curatelle, était parvenue à s’enfuir après avoir subi un déchaînement de violences durant deux jours.
Les faits remontent à septembre 2017. Dans son logement occupé par des marginaux, ses agresseurs lui avait aussi posé son visage contre une plaque chauffante électrique, et l’un d’eux l’avait menacé de lui « couper un doigt, s’il racontait son histoire », a indiqué Emmanuel Dupic lors d’une conférence de presse.
D’après le procureur, les cinq agresseurs sont tous « Haut-Saônois qui zonent » et ces derniers voulaient extorquer à la victime de l’argent.
Suivie par l’Union départementale des associations familiales (Udaf) de Haute-Saône, la victime avait pu dénoncer les faits en se confiant à son curateur, selon le procureur.
Lundi, deux suspects ont été interpellés. Placés en garde à vue, ils ont été déférés devant un juge d’instruction à Vesoul et écroués. En avril, l’enquête avait permis de désigner trois premiers suspects – deux frères et un troisième homme, qui se trouvent également en détention provisoire.
Le parquet de Vesoul avait ouvert une information judiciaire le 6 avril.
Les cinq suspects, âgés de 23 à 40 ans, sont poursuivis pour « violences de plus de 8 jours avec trois circonstances aggravantes: utilisation d’une arme en réunion, sur une personne vulnérable et également pour extorsion », a précisé le procureur vésulien.
Ils encourent 10 ans de prison et seront jugés en correctionnelle. L’enquête se poursuit pour identifier d’autres éventuelles victimes.
(AFP)

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Deux LRU du 1er régiment d’artillerie de Bourogne envoyés en Ukraine

Deux lance-roquettes unitaires (LRU) appartenant au 1er régiment d’artillerie de Bourogne ont été réceptionnés par l’armée ukrainienne, ce mardi, a Lire l’article

Alstom fait rouler une locomotive complètement autonome

Le constructeur ferroviaire Alstom a fait rouler mardi une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec Lire l’article

Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal