Un livre sur la migration du Trentin, en Italie, vers le sud Territoire

Fréderic Spagnoli, maître de conférences à l'université de Franche-Comté, publie le livre L'émigration du Trentin vers la Franche-Comté (XIX-XXIe siècles), aux Éditions du Lion.

Les Éditions du Lion, à Belfort, publie un ouvrage sur la migration italienne au XIXe et XXe siècle, vers la Franche-Comté. Et une migration particulièrement originaire du Trentin. C’est un maître de conférence de l’université de Franche-Comté, Frédéric Spagnoli, qui s’attaque à ce projet.

Les Éditions du Lion, à Belfort, publie un ouvrage sur la migration italienne au XIXe et XXe siècle, vers la Franche-Comté. Et une migration particulièrement originaire du Trentin. C’est un maître de conférence de l’université de Franche-Comté, Frédéric Spagnoli, qui s’attaque à ce projet.

Les Éditions du Lion aiment les liens avec l’Italie. Après avoir publié en 2016 O mia Patria, un livre de Nicole Cordier contant le récit de Giacinto Querenghi depuis l’Italie, qu’il a quitté à pied, jusqu’à Delle, la maison d’édition belfortain publie l’ouvrage L’émigration du Trentin vers la Franche-Comté (XIX-XXIe siècles) de Frédéric Spagnoli, maître de conférences à l’université de Franche-Comté, directeur du département italien.

« Depuis la fin du XIXe siècle, un courant migratoire existe entre le secteur de Rovereto, dans le Trentin (Italie), et le nord Franche-Comté, tout particulièrement le sud Territoire de Belfort (secteurs de Delle, Grandvillars, Beaucourt) », observe l’éditeur dans sa présentation du livre. L’auteur est lui-même issu de cette migration.

Histoires familiales

Cette analyse est le point de départ de cette œuvre qui vise à raconter « l’histoire de cette migration », tout en permettant « aux lecteurs de retrouver une partie de l’histoire de leurs familles, avec recensement, documents administratifs, photos », rapportent Les Éditions du Lion. Cette idée d’accompagner le lecteur dans cette recherche historique familiale est une constate pour cette maison d’édition installée au cœur de la vieille ville. Elle avait déjà animé l’esprit des Livres d’or des enfants de Belfort morts en 1914-1918.

Dans cette tentative d’analyse de cette migration, « on identifie des noms connus aujourd’hui dans le secteur : Bassi, Bisoffi, Ceccato, Chiesa, Chini, Comper, Marcolini, Marisa, Maule, Moser, Paoli, Pataoner, Peterlini, Rigo, Rovro, Saffer. » Une séance de dédicaces est organisée pour rencontrer l’auteur, ce samedi. Une belle idée de cadeau de dernière minute suggère l’éditeur dans son commentaire.

  • Samedi 19 décembre, de 14 h à 18 h, séance de dédicaces du livre L’émigration du Trentin vers la Franche-Comté (XIX-XXIe siècles), aux Éditions du Lion, 6, place de la Grande-Fontaine, Belfort – https://leseditionsdulion.com
PUB
Ceci vous intéressera aussi
La SNCF commande 15 TGV supplémentaires à Alstom
Alstom et la SNCF ont dévoilé mercredi 26 mai le nez de la nouvelle motrice du TGV M.

La compagnie ferroviaire française porte sa commande initiale de 100 à 115 exemplaire du TGV de nouvelle génération Avelia. Les Lire l'article

Le prestige de la ration de combat française [vidéo]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Après 12 ans de travail dans les transports, il monte son entreprise de VTC à Belfort

Après 10 ans à travailler dans le secteur du transport, le belfortain Michael El Mekki a  décidé de créer sa Lire l'article

Les volleyeuses de Belfort à une marche du niveau semi-professionnel 

Dans le gymnase George Thurnerr, à Belfort, les ballons retentissent. L’équipe féminine de Volley-Ball vient de reprendre les entraînements pour Lire l'article

Défilement vers le haut