Un livre sur la migration du Trentin, en Italie, vers le sud Territoire

Fréderic Spagnoli, maître de conférences à l'université de Franche-Comté, publie le livre L'émigration du Trentin vers la Franche-Comté (XIX-XXIe siècles), aux Éditions du Lion.

Les Éditions du Lion, à Belfort, publie un ouvrage sur la migration italienne au XIXe et XXe siècle, vers la Franche-Comté. Et une migration particulièrement originaire du Trentin. C’est un maître de conférence de l’université de Franche-Comté, Frédéric Spagnoli, qui s’attaque à ce projet.

Les Éditions du Lion, à Belfort, publie un ouvrage sur la migration italienne au XIXe et XXe siècle, vers la Franche-Comté. Et une migration particulièrement originaire du Trentin. C’est un maître de conférence de l’université de Franche-Comté, Frédéric Spagnoli, qui s’attaque à ce projet.

Les Éditions du Lion aiment les liens avec l’Italie. Après avoir publié en 2016 O mia Patria, un livre de Nicole Cordier contant le récit de Giacinto Querenghi depuis l’Italie, qu’il a quitté à pied, jusqu’à Delle, la maison d’édition belfortain publie l’ouvrage L’émigration du Trentin vers la Franche-Comté (XIX-XXIe siècles) de Frédéric Spagnoli, maître de conférences à l’université de Franche-Comté, directeur du département italien.

« Depuis la fin du XIXe siècle, un courant migratoire existe entre le secteur de Rovereto, dans le Trentin (Italie), et le nord Franche-Comté, tout particulièrement le sud Territoire de Belfort (secteurs de Delle, Grandvillars, Beaucourt) », observe l’éditeur dans sa présentation du livre. L’auteur est lui-même issu de cette migration.

Histoires familiales

Cette analyse est le point de départ de cette œuvre qui vise à raconter « l’histoire de cette migration », tout en permettant « aux lecteurs de retrouver une partie de l’histoire de leurs familles, avec recensement, documents administratifs, photos », rapportent Les Éditions du Lion. Cette idée d’accompagner le lecteur dans cette recherche historique familiale est une constate pour cette maison d’édition installée au cœur de la vieille ville. Elle avait déjà animé l’esprit des Livres d’or des enfants de Belfort morts en 1914-1918.

Dans cette tentative d’analyse de cette migration, « on identifie des noms connus aujourd’hui dans le secteur : Bassi, Bisoffi, Ceccato, Chiesa, Chini, Comper, Marcolini, Marisa, Maule, Moser, Paoli, Pataoner, Peterlini, Rigo, Rovro, Saffer. » Une séance de dédicaces est organisée pour rencontrer l’auteur, ce samedi. Une belle idée de cadeau de dernière minute suggère l’éditeur dans son commentaire.

  • Samedi 19 décembre, de 14 h à 18 h, séance de dédicaces du livre L’émigration du Trentin vers la Franche-Comté (XIX-XXIe siècles), aux Éditions du Lion, 6, place de la Grande-Fontaine, Belfort – https://leseditionsdulion.com
Ceci vous intéressera aussi
Belfort : le marché des Vosges restera fermé ce dimanche à cause des infiltrations

Au vu des conditions météorologiques, le marché des Vosges, qui subit des infiltrations d’eau depuis quelques jours malgré les mesures Lire l’article

Dix premières usines pour faire de la France la championne de l’hydrogène décarboné

La Première ministre Elisabeth Borne a souhaité faire de la France la championne de l'hydrogène décarboné, en annonçant mercredi une Lire l’article

Belfort : le stade Étienne-Mattler déplacé au stade Serzian

Le stade Étienne-Mattler va être détruit. Les deux terrains vont être déplacés à proximité du stade Roger-Serzian, afin de construire Lire l’article

Belfort : 500 manifestants pour protester contre la dégradation des conditions salariales

Pour le pouvoir d’achat et contre la réforme des retraites, ils étaient environ 500, ce jeudi, à manifester pour cette Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal