Un livre sur la migration du Trentin, en Italie, vers le sud Territoire

Fréderic Spagnoli, maître de conférences à l'université de Franche-Comté, publie le livre L'émigration du Trentin vers la Franche-Comté (XIX-XXIe siècles), aux Éditions du Lion.

Les Éditions du Lion, à Belfort, publie un ouvrage sur la migration italienne au XIXe et XXe siècle, vers la Franche-Comté. Et une migration particulièrement originaire du Trentin. C’est un maître de conférence de l’université de Franche-Comté, Frédéric Spagnoli, qui s’attaque à ce projet.

Les Éditions du Lion, à Belfort, publie un ouvrage sur la migration italienne au XIXe et XXe siècle, vers la Franche-Comté. Et une migration particulièrement originaire du Trentin. C’est un maître de conférence de l’université de Franche-Comté, Frédéric Spagnoli, qui s’attaque à ce projet.

Les Éditions du Lion aiment les liens avec l’Italie. Après avoir publié en 2016 O mia Patria, un livre de Nicole Cordier contant le récit de Giacinto Querenghi depuis l’Italie, qu’il a quitté à pied, jusqu’à Delle, la maison d’édition belfortain publie l’ouvrage L’émigration du Trentin vers la Franche-Comté (XIX-XXIe siècles) de Frédéric Spagnoli, maître de conférences à l’université de Franche-Comté, directeur du département italien.

« Depuis la fin du XIXe siècle, un courant migratoire existe entre le secteur de Rovereto, dans le Trentin (Italie), et le nord Franche-Comté, tout particulièrement le sud Territoire de Belfort (secteurs de Delle, Grandvillars, Beaucourt) », observe l’éditeur dans sa présentation du livre. L’auteur est lui-même issu de cette migration.

Histoires familiales

Cette analyse est le point de départ de cette œuvre qui vise à raconter « l’histoire de cette migration », tout en permettant « aux lecteurs de retrouver une partie de l’histoire de leurs familles, avec recensement, documents administratifs, photos », rapportent Les Éditions du Lion. Cette idée d’accompagner le lecteur dans cette recherche historique familiale est une constate pour cette maison d’édition installée au cœur de la vieille ville. Elle avait déjà animé l’esprit des Livres d’or des enfants de Belfort morts en 1914-1918.

Dans cette tentative d’analyse de cette migration, « on identifie des noms connus aujourd’hui dans le secteur : Bassi, Bisoffi, Ceccato, Chiesa, Chini, Comper, Marcolini, Marisa, Maule, Moser, Paoli, Pataoner, Peterlini, Rigo, Rovro, Saffer. » Une séance de dédicaces est organisée pour rencontrer l’auteur, ce samedi. Une belle idée de cadeau de dernière minute suggère l’éditeur dans son commentaire.

  • Samedi 19 décembre, de 14 h à 18 h, séance de dédicaces du livre L’émigration du Trentin vers la Franche-Comté (XIX-XXIe siècles), aux Éditions du Lion, 6, place de la Grande-Fontaine, Belfort – https://leseditionsdulion.com
Ceci vous intéressera aussi
L’école de la 2e Chance crée une formation aux métiers de la santé et du soin
L'E2C du nord Franche-Comté crée un parcours spécifique aux métiers de la santé et du soin.

L’école de la 2e chance du Territoire de Belfort a lancé au printemps un parcours de formation spécifique autour de Lire l'article

General Electric : la direction prête à « sauver » 94 postes sur 238

94 postes sur 238. Voici la proposition formulée par la direction de l’entité nucléaire de General Electric (GE Steam Power Lire l'article

General Electric : « On va monter d’un cran » garantit l’intersyndicale
La mobilisation se poursuit contre le plan social dans la branche nucléaire et charbon de General Electric.

300 salariés de General Electric Steam Power (nucléaire et charbon), à Belfort, ont manifesté ce vendredi matin. S’ils ont obtenu Lire l'article

5 nouveaux policiers attendus au commissariat de Belfort
Le commissariat de police de Belfort va accueillir 5 policiers supplémentaires dans ses effectifs.

Dans la foulée des annonces d’Emmanuel Macron dans Le Figaro, 5 arrivées de policiers sont confirmées au commissariat de Belfort, Lire l'article

Défilement vers le haut