TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moins d’énergie

Les dirigeants des trois énergéticiens français TotalEnergies, EDF et Engie appellent ensemble dimanche les Français à réduire « immédiatement » leur consommation d’énergie (carburant, pétrole, électricité et gaz) face au risque de pénurie et de flambée des prix qui menacent « la cohésion sociale » l’hiver prochain.

(AFP)

Les dirigeants des trois énergéticiens français TotalEnergies, EDF et Engie appellent ensemble dimanche les Français à réduire « immédiatement » leur consommation d’énergie (carburant, pétrole, électricité et gaz) face au risque de pénurie et de flambée des prix qui menacent « la cohésion sociale » l’hiver prochain.

« L’effort doit être immédiat, collectif et massif. Chaque geste compte », indiquent dans une rare tribune commune publiée par le Journal du Dimanche, Patrick Pouyanné (TotalEnergies), Jean-Bernard Levy (EDF) et Catherine MacGregor (Engie), alors que la France, comme le reste de l’Europe, tente de remplir ses réserves de gaz pour l’hiver prochain, avec un objectif français de 100% de stockages remplis d’ici au début de l’automne, malgré la baisse des livraisons de gaz russe.

Aux difficultés d’approvisionnement en gaz lié aux conséquences de la guerre en Ukraine, s’ajoutent des « tensions » sur les capacité de production électrique pilotable en Europe, et une production hydraulique « amputée » en raison de la sécheresse, expliquent-ils.

"La meilleure énergie reste celle que nous ne consommons pas"

« La flambée des prix de l’énergie qui découle de ces difficultés menace notre cohésion sociale et politique et impacte trop lourdement le pouvoir d’achat des familles » relèvent les auteurs du texte. « La meilleure énergie reste celle que nous ne consommons pas » soulignent les trois dirigeants qui appellent à « une prise de conscience et à une action collective et individuelle pour que chacun d’entre nous – chaque consommateur, chaque entreprise – change ses comportements et limite immédiatement ses consommations énergétiques, électriques, gazières et de produits pétroliers ».

Ils souhaitent le lancement d’un « grand programme d’efficacité énergétique » et une « chasse au gaspillage nationale ». « Agir dès cet été nous permettra d’être mieux préparés pour aborder l’hiver prochain et notamment préserver nos réserves de gaz », estiment les trois dirigeants. « Acteurs industriels responsables, nos trois groupes s’engagent à collaborer activement » indiquent les patrons, d’ordinaire plutôt en concurrence sur les sujets de transition énergétique, notamment qui voient fleurir des investissements massifs mais pas toujours coordonnés dans les énergies renouvelables, le nucléaire et l’hydrogène notamment.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis fonce dans l’autopartage et avale Share Now 

Avec l'acquisition de la société d'autopartage allemande Share Now, le groupe automobile Stellantis (Fiat, Peugeot, Citroën...) et sa filiale Free2Move Lire l'article

Le Gouvernement veut proposer une voiture électrique à 100 euros par mois

Une voiture électrique à 100 euros par mois pour les Français les plus modestes : cette mesure promise par le gouvernement Lire l'article

La renationalisation d’EDF n’est « pas exclue », selon Agnès Pannier-Runacher
La renationalisation d'EDF est une piste envisagée par l'exécutif.

Une renationalisation d'EDF pour lui permettre de construire de nouveaux réacteurs nucléaires n'est pas encore décidée, mais elle "n'est pas Lire l'article

Les ventes européennes de voitures en chute de 14% au premier semestre

Les ventes d'automobiles ont chuté de 14% dans l'Union européenne au premier semestre 2022 comparé à la même période de Lire l'article

Défilement vers le haut